background preloader

Les libraires et le numérique

Facebook Twitter

Le problème principal des libraires est la maîtrise du produit numérique. Jusqu'à présent leur métiers constituait à vendre un produit physique et qui s'étalait sur les rayonnages.

Mais le numérique pose une nouvelle question : comment mettre en scène physiquement un objet dématérialisé ? Les libraires français face à la révolution numérique. Les Librairies Carrefour s’enrichissent d’une liseuse et d’une offre numérique baptisée « Nolim » Dès le 14 octobre, les Librairies Carrefour agrandissent leur offre avec « Nolim » : une liseuse avec une bibliothèque embarquée pré-chargée de 100 ouvrages, une plateforme numérique qui offre plus de 100 000 livres en téléchargement, et un nouvel espace de vente dédié dans 230 magasins. « Nolim » vient compléter les 13 000 références de livres déjà proposés par Carrefour dans ses magasins.

Les Librairies Carrefour s’enrichissent d’une liseuse et d’une offre numérique baptisée « Nolim »

Nolim par Carrefour, une offre de liseuse L’offre numérique Nolim se décline en 2 modèles de liseuse, la « NolimBook » et la « NolimBook+ », disponibles à partir du 14 octobre dans 215 hypermarchés, 15 supermarchés et sur Carrefour.fr. Complémentaire à l’offre classique, Nolim est accessible dès 69,90 euros pour la « NolimBook » et 99,90 euros pour la « NolimBook + », qui offre un écran rétroéclairé. De technologie française, les liseuses de Carrefour ont été conçues en collaboration avec Bookeen, expert français reconnu dans ce domaine. Nolim par Carrefour, une bibliothèque embarquée. Librairie Mollat Bordeaux - Librairie. Guillaume Decitre, libraire à l’ère numérique - La Croix. Pour tenter de riposter aux offres d’Amazon et des autres acteurs du secteur, le libraire lyonnais à la tête d’une institution centenaire lance ce mercredi son propre service de vente de livres numériques.

Guillaume Decitre, libraire à l’ère numérique - La Croix

Librairies indépendantes : tous ensemble contre Amazon ? Dans sa librairie "Le Comptoir des Mots ", installée à deux pas de la place Gambetta dans le XXe arrondissement de Paris, Renny Aupetit mène un combat infatigable.

Librairies indépendantes : tous ensemble contre Amazon ?

Au milieu des milliers de livres qu'il propose à une clientèle d'habitués, il se bat pour exister dans un secteur qui a été bouleversé voilà 14 ans. Avec l'arrivée d'Amazon pour l'an 2000 en France, le réseau de la librairie française a trouvé un adversaire puissant, et protéiforme. Pour lui, le géant américain du commerce en ligne n'est ni plus ni moins qu'"un éléphant dans un magasin de porcelaine ", qui "débarque " avec des envies de faire exploser le monde du livre, ou en tout cas d'y imposer ses propres règles.

Pour lui, au-delà des méthodes contestées de l'entreprise - conditions de travail des salariés, questions de domiciliation fiscale... -, la présence d'Amazon oblige forcément à se poser des questions. Le client est invité à "ne pas faire n'importe quoi derrière son écran d'ordinateur ". En Amazonie, infiltré dans le meilleur des mondes - broché - Jean-Baptiste Malet - Achat Livre ou ebook - Achat & prix. Pour son pic d’activité, à l’approche des fêtes de Noël 2012, Amazon recrute des milliers d’intérimaires.

En Amazonie, infiltré dans le meilleur des mondes - broché - Jean-Baptiste Malet - Achat Livre ou ebook - Achat & prix

Pour la première fois en France, un journaliste décide d’infiltrer un entrepôt logistique du géant du commerce en ligne. Il intègre l’équipe de nuit. Après avoir souscrit au credo managérial et appris la novlangue de l’entreprise, c’est la plongée dans la mine : il sera pickeur, chargé d’extraire de leurs bins (cellules) des milliers de « produits culturels », amassés sur des kilomètres de rayonnages, marchandises qu’il enverra se faire emballer à la chaîne par un packeur, assigné à cette tâche. Libraires: encore un effort pour être numériques. Concurrence des grandes surfaces, des géants du web, auto-édition, hausse des loyers...: dans un paysage en mutation accélérée les libraires résistent mais leur stratégie est floue.

Libraires: encore un effort pour être numériques

Les propositions du syndicat national des libraires tentent de conjuguer rationalisation du modèle économique et soutien des pouvoirs publics. Dans la chaîne du livre, ils souhaitent une meilleure répartition des bénéfices. Car si la marge brute des libraires sur la vente d’un livre est élevée, leurs charges rendent le bénéfice net très faible. Observant qu'à l'inverse celle des éditeurs peut être très élevée («On a vu avec le rachat de Flammarion par Gallimard qu’un éditeur pouvait avoir une rentabilité à deux chiffres»), Matthieu de Montchalin, président du Syndicat de la Librairie, estime que les éditeurs doivent chercher des solutions en partenariat avec les libraires.

Fort de 15.000 emplois à préserver, le SLF demande à l’Etat «une réforme du code des marchés publics». Tous les métiers concernés. Livre numérique: peut-on encore sauver les librairies ? Les libraires indépendants pourront désormais compter sur un fonds de soutien créé par le ministère de la Culture.

Livre numérique: peut-on encore sauver les librairies ?

Mais dans un marché en mutation, le «maillon faible» de la chaîne du livre a-t-il toujours sa place ? «Je veux protéger les librairies», n'a eu de cesse de répéter Aurélie Filippetti lors de son passage au Salon du livre, le 25 mars. Pour appuyer ses propos, la ministre de la Culture a annoncé la mise en place d'un fonds de soutien de 9 millions d'euros, destiné à soulager les problèmes de trésorerie d‘un secteur ébranlé par l'arrivée du numérique et de concurrents aussi redoutables qu'Amazon. «Il faut maintenir l'équilibre entre les acteurs de la chaîne du livre, a déclaré Aurélie Filippetti. Si ce réseau se délite, c'est l'ensemble de l'économie de l'édition qui risque d'être mis à mal.» On a testé : le robot qui recommande des livres sur Facebook. Sur les pages Facebook d’Epic Reads, la communauté de lecteurs, et de HarperCollins, il est désormais possible de s’entretenir avec une machine.

On a testé : le robot qui recommande des livres sur Facebook

Laquelle aura pour mission de suggérer la lecture d’ouvrages aux internautes désœuvrés, et en manque de conseils. Après tout, vu le temps passé sur les réseaux sociaux, autant chercher à rentabiliser la présence. Amusant, pour passer le temps BookGenie, installé sur la page de HarperCollins n’est pas forcément une flèche. Évidemment nous ne l’avons pas aidé : quand le robot demande quel est le dernier livre que l’on a aimé, nous lui avons répondu Godot, de Becket. La recommandation façon Amazon, second souffle du commerce en ligne ? - Les Echos. Glose. The place to read and share books! - Glose. Hello Glose ! Je deviens libraire 2.0. Les réseaux de libraires. Paris Librairies réservation de livres papier et numériques. Place des Libraires, livres papier et numériques. Leslibraires.fr. LIBREST - Une seule adresse, plus de librairies et points libraires en ligne.