background preloader

Grippe

Facebook Twitter

La grippe a entraîné une surmortalité de 18 300 décès en 2014. L'épidémie de grippe de « forte ampleur », qui a durement frappé les personnes âgées, a entraîné une surmortalité hivernale record de 18 300 décès en France, selon le bilan définitif de l'Institut de veille sanitaire (INVS), publié vendredi 22 mai.

La grippe a entraîné une surmortalité de 18 300 décès en 2014

Il s'agit de l'excès de mortalité le plus élevé depuis la mise en place du système d'évaluation de l'excès de décès hivernal, c'est-à-dire depuis l'hiver 2006-2007. Dominée par des virus A/H3N2 (dont une partie n'était pas couverte par le vaccin), l'épidémie a conduit 2,9 millions de personnes à consulter pour syndrome grippal. Lire le décryptage : Grippe : pourquoi les chiffres de mortalité sont à prendre avec précaution Les plus de 65 ans représentent 90 % de cette surmortalité En première ligne des victimes, les plus de 65 ans, qui représentent 90 % de cette surmortalité record, toutes causes confondues, enregistrée durant les neuf semaines de l'épidémie (entre les semaines du 12-18 janvier et du 9-15 mars 2015).

Site de l’OFSP sur la grippe saisonnière et la vaccination. Une grippe n'est pas toujours sans risque.

Site de l’OFSP sur la grippe saisonnière et la vaccination.

Au contraire, elle peut parfois entraîner de graves complications, en particulier pour les personnes âgées de plus de 65 ans, les femmes enceintes, les malades chroniques, les nourrissons ainsi que les prématurés jusqu'à l'âge de deux ans. La vaccination annuelle contre la grippe reste le moyen le plus efficace de se prémunir contre cette maladie. Elle protège non seulement l'individu mais également son entourage privé et professionnel, notamment les personnes qui ne peuvent pas se faire vacciner. Vaccin contre la grippe saisonnière. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vaccin contre la grippe saisonnière

Le vaccin saisonnier contre la grippe saisonnière (ou influenza) est composé de deux virus de souches A (généralement une souche H1N1 et une autre H3N2) et d'un virus de souche B. Les particules virales contenues dans le vaccin sont inactivées chimiquement et un adjuvant immunologique peut être ajouté pour augmenter la réponse immunitaire de l'organisme[1], [2]. Un pas de plus vers un vaccin universel contre la grippe. Véritable «Graal» de la recherche sur la grippe, la mise au point d'un vaccin unique protégeant contre toutes les souches de virus grippaux fait l'objet de recherches depuis plusieurs années, sans qu'aucun test n'ait à ce jour été conduit sur l'homme.

Un pas de plus vers un vaccin universel contre la grippe

Deux études distinctes, publiées cette semaine dans la revue britannique Nature et la revue américaine Science, rapportent avoir démontré «la preuve de concept» de vaccins universels sur des souris, des furets et des singes, un résultat accueilli très favorablement par plusieurs experts qui soulignent toutefois qu'une arrivée dans les pharmacies du nouveau vaccin n'est pas pour demain. Vaccination contre la grippe (adulte) La grippe est une maladie infectieuse des voies respiratoires qui se développe dans la gorge et le nez.

Vaccination contre la grippe (adulte)

Elle est essentiellement causée par deux types de virus très contagieux : l'Influenza A et l'Influenza B.L'Influenza A est responsable d'épidémies et des pandémies mondiales, tandis que l'Influenza B est à l'origine d'épidémies plus localisées. Ces virus sont en perpétuelle mutation : des souches différentes apparaissent chaque année. La grippe est généralement bénigne chez des adultes jeunes en bonne santé. Influenza (Seasonal) Grippe saisonnière, Sanofi Pasteur, conception et fabrication de vaccins, information vaccination.

La grippe est une infection respiratoire virale aiguë très contagieuse.

Grippe saisonnière, Sanofi Pasteur, conception et fabrication de vaccins, information vaccination

Les virus grippaux sont caractérisés par une variabilité importante. En fonction de l’importance des mutations génétiques par rapport aux années précédentes, le degré de protection de la population varie et l’on assiste à des épidémies d’intensité variable. Une pandémie peut survenir lors de l’introduction dans l’espèce humaine, le plus souvent à partir d’un réservoir animal, d’un virus grippal complètement nouveau vis-à-vis duquel la population n’est pas encore immunisée. Symptômes de la grippe Après une période d’incubation qui varie de un à quatre jours, la maladie débute par une fièvre élevée de survenue brutale avec sensation de malaise, céphalées, douleurs musculaires, mal de gorge et toux sèche. Une maladie hautement contagieuse.

Grippenet.fr: Devenez acteur de la surveillance de la grippe. Sommaire - Bulletin épidémiologique hebdomadaire. Dossier de presse grippe 2015 VF 13102015 corrige inpes. Vaccin de la grippe saisonnière. Actualités 2015 - Campagne de lutter contre la grippe saisonnière. L’hiver 2014-2015 a rappelé la gravité possible de la grippe et ses conséquences en termes de santé publique.

Actualités 2015 - Campagne de lutter contre la grippe saisonnière

L’efficacité modeste du vaccin l’an passé ne doit pas jeter pour autant le doute sur l’utilité de se faire vacciner contre la grippe. En effet, s’il n’est pas efficace à 100 %, le vaccin reste le moyen le plus efficace pour réduire les complications graves de la grippe et les hospitalisations. C’est pourquoi, afin d’inciter les personnes à risque à se faire vacciner contre la grippe, l’Assurance maladie, en lien avec la DGS, l’InVS et l’Inpes, a lancé mi-octobre une campagne de communication grand public avec pour message « Grippe : pour éviter l’hospitalisation, passez à la vaccination ». Tous les ans, entre les mois de novembre et d’avril, entre deux et quatre millions de personnes sont touchées par la grippe en France.

La mortalité qu’elle entraîne concerne essentiellement les sujets âgés de plus de 65 ans parmi lesquels on compte plus de 90 % des décès. Pour en savoir plus.