background preloader

E-réputation

Facebook Twitter

E-réputation : qu’êtes-vous prêt à montrer à la NSA ? Si vous êtes entrepreneur et que vous êtes présent sur Internet, il y a de fortes chances que cette information vous touche. Alors, comment construire son e-réputation en ayant conscience que l’on peut-être surveillé ? Comment peut-on peut protéger sa e-reputation ? Imaginez que vous soyez observés par les services secrets américains. Imaginez que la NSA soit au courant de votre vie privée digitale.

Les risques que met en relief ce scandale Selon l’article du Guardian, les États-Unis ont développé le programme « top secret » PRISM afin de récolter les données de chaque citoyen inscrit sur les plus grands réseaux sociaux du monde : Facebook, Skype, Google, etc… La NSA a potentiellement le pouvoir d’accéder à vos photos, hobbies et même vos email. Cette initiative est une violation des droits à la vie privée : il est possible que vous vous fassiez espionner à n’importe quel moment. Comment construire son e-réputation en limitant les risques ? - la transparence (être honnête et éthique) 1. 2. L'e-réputation : générateur de chiffre d'affaires. Quand on parle d’e-réputation, on adopte très souvent une posture défensive : « il faut préserver le capital confiance entre la marque et ses clients », « il faut surveiller ce qui se dit sur la toile », « l’e-réputation permet d’anticiper les bad buzz »….

Étonnamment, on aborde moins la gestion de l’e-réputation comme un vecteur possible de croissance et d’augmentation du chiffre d’affaires d’une entreprise. Pourtant, lorsqu’une entreprise a une maîtrise intelligente de son e-réputation, lorsqu’elle offre des espaces de dialogue bien pensés pour ses clients, elle peut alors utiliser son e-reputation comme un levier pour augmenter son carnet de commandes et donc son chiffre d’affaires.

Pourquoi et comment l’e-réputation peut contribuer à la réalisation des objectifs commerciaux d’une entreprise ? C’est l’objet de cet article. 1. Comprendre le parcours d’achat de l’internaute Le comportement d’achat des internautes diffère peu de celui des clients traditionnels. 1. 2. 3. 2. 3. Co 4. Social.me La carte de visite de vos reseaux sociaux. Social.me est un outil pour gérer votre E-réputation en rassemblant en un lieu unique votre présence sur les réseaux sociaux. Social.me, comme d’autres services du même genre, permet de créer une carte de visite électronique unique avec l’ensemble de vos comptes dispersés sur les différents réseaux sociaux. Twitter, Facebook, LinkedIn… et 33 autres réseaux.

Tous y sont ou presque, je n’ai pas trouvé par exemple le français Viadéo. Les auteurs de cette appli s’engagent à ajouter à la demande les réseaux qui ne figureraient pas sur la liste. La demande je l’ai faite ce matin en écrivant cet article. Social.me vous fournit une page personnelle et une URL unique sous la forme social.me/votrenom. Vous vous connectez via l’un de vos réseaux sociaux. Grâce à l’URL unique de votre page personnelle, vous pourrez partager facilement votre carte de visite « sociale » avec vos contacts. Social.me permet de marquer simplement votre présence sur les réseaux sociaux. Lien : Social.me Like Loading... Mieux utiliser Facebook : astuces, conseils et outils pour gérer so... Mieux utiliser Facebook : astuces, conseils et outils pour gérer so... Livret de sensibilisation ereputation. 3 outils pour gerer votre reputation en ligne.

La réputation en ligne d’une marque, d’une entreprise ou d’une personne est devenue depuis quelque temps déjà un élément stratégique de votre vie numérique à surveiller de près. Savoir ce qui se dit de vous ou de votre marque devient essentiel pour connaitre votre influence et pouvoir agir en cas de menace pour votre image. Les outils en ligne permettant de suivre de près votre réputation sont nombreux et il est toujours difficile de faire un choix éclairé.

En voici trois parmi d’autres. Trois que j’ai eu l’occasion de tester et dont j’ai pu vérifier l’efficacité. 1 – Rankur. 2 – Trackur. 3 – Mention. Like Loading... SOYEZ NET SUR LE NET | ACCUEIL. 5 conseils pour surveiller son e-réputation et faire sa veille grâce à Hootsuite. Je suis entrain de passer l’accréditation HootSuite, la plateforme de gestion de publication sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui je souhaite partager avec vous 5 astuces pour surveiller son e-réputation ou celle de son entreprise via Hootsuite, suivez le guide… Si vous n’avez pas encore de compte Hootsuite, il suffit de vous inscrire ici , le service est gratuit si vous ne gérez pas plus de 5 profils sur les réseaux sociaux. Une fois connecté à votre compte, suivez ces 5 conseils pour paramétrer correctement Hootsuite et monitorer votre e-réputation. 1 : Créer un tableau de bord de suivi d’e-réputation Hootsuite permet de créer des onglets contenant jusqu’à 10 flux.

Le flux de recherche sur sa marque / identité ;Le flux des messages positifs ;Le flux des messages négatifs ;Le flux de la liste d’influenceurs dans notre secteur d’activité. Pour cela cliquez sur “ajouter un onglet” et suivez les conseils suivants pour paramétrer l’ensemble de vos flux. Pour cela il suffit d’indiquer A votre tour. Outil de community manager : surveiller son e-réputation avec Alerti. La veille est un des points clés en community management, un community manager se doit d’être au courant de ce qu’il se dit sur les marques qu’il gère afin d’apporter les réponses adaptées à leurs communautés. Twitter, Facebook, blogs, forum… les sources se multiplient vite et ce n’est pas toujours évident d’avoir une vue exhaustive de l’e-réputation d’une marque.

En septembre je vous présentais Radarly un outil pour gérer cela, aujourd’hui je vous propose de découvrir ou redécouvrir Alerti… Présentation de l’outil d’e-réputation Alerti… Alerti est un moteur de recherche qui va scruter différentes sources (réseaux sociaux, blogs, forums, sites d’actualités, images…) afin de collecter des informations et les filtrer selon vos requêtes. On va pouvoir par exemple savoir ce qu’il se dit de façon globale sur la marque “Webmarketing & co’m”. Une fois les données collectées, le community manager a la possibilité de les filtrer, de les analyser et de prévoir les actions adaptées.

Pour conclure… Etude de cas : Comment reprendre le contrôle de son E-reputation. Cet article a été publié il y a 2 ans 8 mois 29 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Début 2012, la société Securitas Direct, leader européen de la télésurveillance, est encore peu présente sur le web et ses seules prises de parole se résument à des communiqués de presse diffusés en ligne. Pourtant, ses clients, prospects et voir même concurrents sont présents et de plus en plus actifs sur les forums, blogs et réseaux sociaux, postant des messages portant souvent atteinte à son e-réputation. En première page de Google des liens renvoient vers des avis négatifs postés sur des forums à fort trafic.

A une période de son histoire où l’entreprise a considérablement augmenté sa qualité de service, l’attractivité de ses produits et la taille de son portefeuille client, Securitas Direct n’a plus le choix et doit agir. Nous allons voir comment ils ont procédé pour reprendre le contrôle de leur e-réputation. 1. 2. 3. 4. 5.