Encourager l’innovation sociale « Lelabo-ess.org
About The Waterloo Institute for Social Innovation and Resilience (WISIR) | Social Innovation Generation We are excited to announce a major new development at SiG@Waterloo. The University of Waterloo Senate has recently approved the creation of the Waterloo Institute for Social Innovation and Resilience (WISIR). WISIR, located within the Faculty of Environment, will become the institutional home for SiG@Waterloo. Together, WISIR and SiG@Waterloo will work to generate and disseminate new knowledge about social innovations and the social innovation process in Canada. About WISIRAbout Social Innovation Generation, University of WaterlooWhat is social innovation? About The Waterloo Institute for Social Innovation and Resilience (WISIR) | Social Innovation Generation
Institut de l'Innovation et de l'Entrepreneuriat Social de l'ESSEC | IIES

Institut de l'Innovation et de l'Entrepreneuriat Social de l'ESSEC | IIES

Si le principe du « small is beautiful » a parfois prévalu dans le champ de l’économie sociale et solidaire, les réflexions autour de la maximisation de l’impact social encouragent aujourd’hui le « changement d’échelle », c'est-à-dire le développement et la croissance d’initiatives sociales à grande échelle. Il est considéré que le changement d’échelle peut contribuer à la fois à la pérennité des entreprises sociales, à leur capacité à générer de la valeur sociale et à favoriser des changements sociaux plus systémiques (influence sur les politiques publiques, partenariats innovants avec des entreprises à but lucratif, etc.) Cette évolution n’est cependant pas sans poser de nombreuses questions : l’approche est-elle pertinente pour toutes les entreprises sociales ? Quel est le bon moment pour se lancer dans la démarche ? Quelles sont les conditions à réunir ?

CRISES

L'innovation socialeLes marches d'une construction théorique et pratique Paru aux Presses de l'Université du Québec, 2014, 474 pagesBenoît Lévesque, Jean-Marc Fontan, Juan-Luis Klein (sous la dir.) Il y a 30 ans, l’innovation n’était évoquée qu’au regard du concept d’innovation technologique, s’inscrivant dans une vision du monde qui privilégiait la croissance économique. Or la crise du mode de régulation fordiste, au début des années 1980, est venue ébranler ce modèle. Des organisations et des groupes ont expérimenté d’autres façons de produire de la richesse, et des chercheurs se sont intéressés à ces réagencements sociaux et aux nouvelles pratiques qui en ont découlé. C’est dans cet esprit que Benoît Lévesque et divers collaborateurs proches des milieux sociaux ont construit l’approche québécoise de l’innovation sociale, qui aujourd’hui fait école. CRISES