background preloader

Villes

Facebook Twitter

Les sept critères pour être une « ville citoyenne » A l’heure où les gilets jaunes défilent dans les rues au nom, notamment, d’une meilleure prise en compte de l’avis des citoyens, l’association « Empreintes Citoyennes » organisait, le 7 décembre, les premières assises « Villages et villes citoyennes » pour définir les critères du futur label « ville citoyenne ».

Les sept critères pour être une « ville citoyenne »

Julien Goupil, directeur de l’association est ravi de cette première séance de travail « collective » grâce à « une forte sensibilisation des participants à ces questions, sûrement grâce à l’actualité ». Car les participants étaient invités à définir collectivement une définition de la « ville citoyenne » à partir des résultats de la consultation nationale lancée par l’association l’an dernier et dévoilés en exclusivité lors des assises. Engagement politique fort En 2015 déjà, l’association « Empreintes Citoyennes » avait mené sa première enquête auprès de plus de 250 maires en France.

Définition collective d’une « ville citoyenne » Focus Cet article est en relation avec le dossier. Qualités urbaines quels labels. La course aux labels, ou l’art de gouverner à distance. Peut-on mesurer le bonheur ? Réflexions sur les indicateurs de bien-être. La mesure du bonheur est un problème qui a été posé dès la naissance de l'économie classique.

Peut-on mesurer le bonheur ? Réflexions sur les indicateurs de bien-être

Le concept de ville intelligente s'affine et se concrétise. L'accroissement de la population, notamment urbaine et les problématiques environnementales accélèrent les investissements en technologies dédiées à mettre au point les fameuses "smart cities".

Le concept de ville intelligente s'affine et se concrétise

Alors qu'en 2010, 8,1 milliards de dollars ont été dépensé pour la création de technologies dédiées aux villes intelligentes, ce chiffre devrait passer à 39,5 milliards de dollars en 2016. Ces données sont révélées par une étude d'ABI Research, qui compile une centaine de projets de villes intelligentes à travers le monde. La plupart des initiatives référencées prenant place en Europe (38), Amérique du Nord (35) et Asie (21). Pour Joshua Flood, Senior Analyst chez ABI Research, ce phénomène s'explique facilement. "Il devient critique pour les villes de se développer intelligemment pour répondre aux besoins de leurs citoyens et des entreprises", explique-t-il à L'Atelier. Un besoin motivé par une population urbaine grandissante. Amsterdam, une ville plus intelligente que les autres ? Energie, transports, habitat, communications...

Amsterdam, une ville plus intelligente que les autres ?

Révolutionner l'organisation urbaine grâce au numérique : l'idée fait son chemin depuis une dizaine d'années. Avant-goût à Amsterdam, métropole pionnière. C'est un péril imperceptible, et pourtant il pourrait faire sombrer Amsterdam, ville de carte postale aux canaux quatre fois centenaires, dans un cauchemar sans issue. Ce péril a un nom : le succès. On vient de toute l'Europe pour étudier à Amsterdam, y implanter une start-up ou le siège social de son entreprise — fiscalité incitative oblige. Selon les Nations unies, 75 % de la population mondiale vivront dans des villes et des conurbations en 2050. Plus efficace, moins dépensière Le bureau de Maaike Osieck donne sur le port, à l'arrière de la gare centrale.

La dénomination de smart city (en français, plutôt maladroitement, on dit « ville intelligente ») s'est imposée partout dans le monde depuis huit ans. Ecoconception et recyclage L'âge du télétravail On appelle ça la phytoremédiation. 11 villes modèles qui agissent pour minimiser le réchauffement climatique. Restez curieux.

11 villes modèles qui agissent pour minimiser le réchauffement climatique

Suivez nous ! Le réchauffement climatique est un enjeu qui nous concerne tous. Des gouvernements aux actions individuelles, nombreux sont ceux qui se mobilisent pour changer les mentalités et développer des projets amenant à la réduction des émissions de gaz. De Paris à Séoul en passant par Sydney ou Portland, les villes sont aussi devenues de véritables acteurs de ces politiques écologiques. Villes sobres, Nouveaux modèles de gestion des ressources.

Introduction – Métropoles en mode sobre et smartDominique Lorrain Un monde différencié Les villes en première ligne Des problèmes aux solutions Pour un saut institutionnel Chapitre méthodologique – Vers un régime économique de ville sobreDominique Lorrain, Charlotte Halpern et Catherine Chevauché Les villes, vecteurs de sobriété Les innovations et leurs limites : trier les fausses bonnes idées Décrire, mesurer, déconstruire : une posture matérielle et située Études de cas : choix et sélection Chapitre 1 – La sobriété énergétique à Genève Une gouvernance politique des services urbainsJulie Pollard Les axes de développement d'un modèle valorisant la sobriété énergétique Un fonctionnement structuré par des logiques politiques Mise en oeuvre et limites du modèle genevois de sobriété énergétique Conclusion.

Villes sobres, Nouveaux modèles de gestion des ressources

Pour un service public du sport juste et efficace. Amsterdam, la ville où le vélo est roi. Avec près de 600.000 vélos pour 750.000 habitants, Amsterdam est LA ville où la petite reine porte le mieux son nom en Europe.

Amsterdam, la ville où le vélo est roi

Il faut dire que les Pays-Bas est le seul pays à compter plus de vélos que d'habitants - en moyenne 1,11 vélo par personne. Budget participatif, vous décidez, nous réalisons. "Vous décidez, nous réalisons".

Budget participatif, vous décidez, nous réalisons

C’est le principe des budgets participatifs qui confient aux habitants d’une ville, d’une région ou d’un département une part (pour le moment modeste) de leur budget, charge pour eux d’élaborer et de choisir les projets qu’ils souhaitent voir aboutir. À l’heure des « grands débats » sur la réappropriation de la démocratie par les citoyens, la pratique du budget participatif ouvre donc une voie apaisée vers des solutions concrètes pour améliorer la vie quotidienne des Français.

Selon une étude de la Fondation Jean Jaurès, les projets retenus dans les 80 villes et dans les deux départements qui jouent le jeu (Gers et Loiret), concernent le cadre de vie, la solidarité et la défense de l’environnement. Il s’agit souvent de micro-projets, mais qui n’auraient pas vu le jour sans l’impulsion des citoyens. C’est à Porto Alegre, au Brésil qu’a émergé à la fin des années 80 cette conception du budget participatif.