background preloader

Classe 3

Facebook Twitter

« Dans l’imaginaire japonais, toute chose, animée ou non, peut être habitée par un esprit » Matthias Hayek est maître de conférences en études japonaises à l’université Paris-Diderot-Paris-VII, spécialisé dans l’histoire et la sociologie des croyances japonaises. A l’occasion de la sortie le 29 avril du jeu vidéo de Nintendo Yo-Kai Watch, qui met en scène des créatures typiques du folklore nippon, il décrypte l’origine de ces génies frappeurs, leur place dans l’imaginaire nippon et la manière dont chercheurs et pop culture se les sont appropriés.

Lire : Jeux vidéo : on a testé « Yo-Kai Watch », le « Pokémon » avec des fantômes Que sont exactement les yôkai, que l’on présente de manière semble-t-il abusive comme des « fantômes japonais » ? Matthias Hayek : Il est difficile de répondre à cette question, car le sens du mot yôkai a beaucoup évolué. Il faut garder à l’esprit que c’est essentiellement un terme « scientifique », utilisé par les chercheurs en science humaines (anthropologie, ethnologie, folklore), pour désigner certains éléments de la culture japonaise. William Audureau. Maneki-Neko et autres histoires d'objets japonais disponible en librairie. Masque Japonais : Origines et Secrets. A l’heure du coronavirus où les masques n’ont jamais été aussi présents autour de nous, et bien que les Japonais soient particulièrement friands des masuku 😷, c’est d’un tout autre type de masque que nous allons parler.

Masque Japonais : Origines et Secrets

Les masques japonais traditionnels occupent une place importante dans la culture nippone. Les Amas, gardiennes des mers japonaises - Invitation au voyage - Regarder le documentaire complet. Quelle est la signification du masque Kitsune ? Le masque kitsune est aujourd’hui un accessoire nippon indissociable de la culture populaire japonaise.

Quelle est la signification du masque Kitsune ?

Ce masque et ses dessins rouges et blancs aux couleurs du pays du soleil levant apparaissant fréquemment dans les animés, les mangas et dans l’art japonais en général. Si tu t'interesses un petit peu au Japon, il se peut que tu aies déjà vu ce masque rerard dans les festivals japonais. De fait, de nombreux occidentaux ont tendance à le considérer comme un accessoire sans importance. L'Étrange Histoire du Daruma. La richesse culturelle du Japon n’est plus à vanter.

L'Étrange Histoire du Daruma

Entre mythes et traditions, les amoureux du folklore ont de quoi être satisfaits. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser au daruma, une figurine japonaise bien étrange de par sa forme, mais aussi de par son histoire. Qu’est-ce que le daruma ? Le daruma est une figurine japonaise, traditionnellement en papier mâché, qui ne possède ni bras ni jambes. Elle est facilement reconnaissable avec sa couleur rouge (même si elle peut être de couleur différente), ses moustaches et ses grands yeux ouverts. Quelle est l’histoire de la poupée daruma ? L’histoire de la poupée daruma est intimement liée à celle du moine bouddhiste Bodhidharma, l’initiateur du bouddhisme Zen au Japon. Après avoir repris la route, il décida de s’arrêter dans une grotte pour méditer jusqu’à atteindre l’Illumination. How a Mythical Imp that Snuck Up People's Large Intestines Became a Symbol of Japan. A kappa doll decorates a water lily pond in Japan.

How a Mythical Imp that Snuck Up People's Large Intestines Became a Symbol of Japan

(Photo: pattang/shutterstock.com) Although the kappa-maki, a slim cucumber roll, is a vegetarian standby on sushi menus all over the globe, few realize that it is named for a folkloric water sprite whose reputation was never so innocuous as his namesake dish. Once thought to inhabit the rivers of Japan, the kappa was known for all sorts of waterside evil, from pranks on farm animals to drownings of children.

Only one talisman could ward off a kappa: a cleverly wielded cucumber. The malicious imp could be appeased by a cucumber thrown downstream, with the name of a family member carved onto it. A mid-19th century scroll showing different types of kappa. Today, kappa repelling measures are a thing of the past: Japan’s people do not so much fear as adore the kappa. Despite their ubiquity, it can be hard to describe exactly what a kappa looks like. Folklore, études folkloriques et arts de la scène au Japon. Yôkai ! Le monde étrange des monstres japonais Fleur Daugey.

Cet album documentaire très pédagogique propose une entrée dans la culture populaire japonaise à travers un mythe de référence : le yôkai, une créature surnaturelle à la fois démon, fantôme, esprit facétieux et apparition étrange.

Yôkai ! Le monde étrange des monstres japonais Fleur Daugey

Chaque monstre est présenté sur une double page enrichie de grandes illustrations. Les auteurs racontent clairement et sans jargon (les mots spécifiques sont répertoriés dans un glossaire en fin d’ouvrage) une histoire à laquelle chaque créature est associée. La présence du kanji (caractère japonais) pour désigner les yôkai en plus du nom traduit est particulièrement appréciable.

Les références à la culture contemporaine permettent au lecteur de comprendre l’influence de cette culture ancestrale dans la création japonaise contemporaine, et de percevoir la vivacité et l’actualité de ces récits. Folklore, études folkloriques et arts de la scène au Japon. Hayakawa Kōtarō 早川孝太郎, Hanamatsuri 花祭, Tōkyō, Oka shoin 岡書院, 1930.

Folklore, études folkloriques et arts de la scène au Japon

Honda Yasuji 本田安次, Yamabushi kagura, bangaku 山伏神楽 番楽 (Danses kagura et bangaku des anachorètes des montagnes), Tōkyō, Asuka shobō, 1942. Itō Jun 伊藤純, « Honda Yasuji no minzoku geinō‑kan to sono kadai » 本田安次の民俗芸能観とその課題 (La vision des arts folkloriques de Honda Yasuji et les problèmes qu’elle pose), Minzoku geinō kenkyū 民俗芸能研究, no 51, 2011, p. 1‑23. Kikuchi Akira, « La glocalisation de la protection du patrimoine folklorique : l’exemple des coutumes liées à la riziculture dans le nord de la péninsule de Noto », Ebisu, no 52, 2015, p. 233‑289, trad. Hanami : l’histoire des cerisiers en fleurs. Yôkai, kami : êtes-vous là ? Ou quand le surnaturel s’empare du manga... En Europe, nos contes et légendes sont peuplés de créatures aux pouvoirs surnaturels, presque divins.

Yôkai, kami : êtes-vous là ? Ou quand le surnaturel s’empare du manga...

Korrigans, fées, gnomes : ils sont nombreux à illustrer les histoires que nos ancêtres se transmettaient. Bien que les croyances en ces créatures magiques tendent à disparaître dans nos contrées, il s’avère qu’elles sont encore très présentes au Japon et dans le cœur des Japonais. De nombreux artistes mettent même ces créatures mythologiques au cœur de leur travail : les mangakas notamment ! Accompagnée de son mononoke le plus puissant, l’équipe de Journal du Japon vous propose donc un tour d’horizon des mangas mettant en avant le folklore japonais…. Quand les yurei viennent hanter nos écrans ! – Florilèges.

Chaque civilisation possède ses propres contes et légendes qui font peur aux enfants et qui ressortent lors des nuits d’Halloween.

Quand les yurei viennent hanter nos écrans ! – Florilèges

Des nombreux démons, vampires et autres loups-garou rôdent alors tout autour de nous et nous effraient en cette nuit de fin octobre. Le Japon ne fait nullement exception à la règle et de nombreuses créatures de son folklore s’immiscent peu à peu dans nos écrans pour nous apeurer, nous et nos enfants. Parmi la multitudes d’oni et autres yokai qui pullulent dans les médias asiatiques, les yurei, fantômes japonais, font partie des choses les plus effrayantes. Elle le sont d’autant plus quand ils viennent prendre possession de nos écrans ! Qu’est-ce qu’un yurei ? Les yurei vont vous faire trembler en cette nuit d’Halloween car ils vont très certainement s’inviter dans vos téléviseurs pour l’occasion.

Les yurei sont dans les traditions actuelles des âmes de défunts n’ayant pas trouvé le repos éternel est revenant hanter le monde des humains. En savoir plus : Les yokai et les mythes au travers des anime et des manga – Florilèges. Le mot yokai signifie couramment esprits, ces derniers peuplent les récits folkloriques du Japon.

Les yokai et les mythes au travers des anime et des manga – Florilèges

Ils apparaissent également dans les productions picturales, des estampes pour la plupart, qui remontent à des temps passés mais restent encore présentes dans les mémoires collectives par le biais de nouveaux média tels que les jeux vidéos, la bande dessinée japonaise ou encore par les multiples festivals traditionnels les mettant à l’honneur. Ces créatures ne sont pas à confondre avec d’autres êtres fantastiques du folklore japonais comme les yurei, les fantômes asiatiques qui envahissent les films et les jeux vidéos comme Ju-on ou encore Ringu connus en Occident par les remakes américains The Grudge et The Ring. Cortège de Yokai Yurei provenant du jeu vidéo Project Zero 2. Matsuri, jours de fête – ZOOM Japon.