background preloader

Poésie avant XIXe

Facebook Twitter

Le monocondyle, un style graphique du Xe siècle à la maison de la poésie. Etudes ronsardiennes - Anne-Pascale Pouey-Mounou. Ronsard: Poète de la conquête amoureuse - André Gendre. "Quand vous serez bien vieille..." - Ronsard. Quand vous serez bien vieille...

"Quand vous serez bien vieille..." - Ronsard

C'est un poème extrait du recueil Sonnets Pour Hélène, de Ronsard (1524-1585), publié en 1578. Ronsard est le chef de La Pléiade, groupe de 7 poètes qui relancent la poésie française. Il est surnommé le «Prince des poètes» et est connu et reconnu, y compris de son vivant, notamment pour sa poésie amoureuse en sonnet (à Cassandre, Marie et Hélène de Surgères, suivante de la reine Catherine de Médicis). Il a tenté une épopée, La Franciade, qui n'a pas marché. C'est un catholique modéré mais militant. Ronsard, Sonnets pour Hélène, 1578, Sonnet IX - Bac-Mention - La mention ? Pourquoi pas ?

Texte : L'autre jour que j'étais sur le haut d'un degré, Passant tu m'avisas, et me tournant la vue, Tu m'éblouis les yeux, tant j'avais l'âme émue De me voir en sursaut de tes yeux rencontré.

Ronsard, Sonnets pour Hélène, 1578, Sonnet IX - Bac-Mention - La mention ? Pourquoi pas ?

Ton regard dans le coeur, dans le sang m'est entré Comme un éclat de foudre alors qu'il fend la nue : J'eus de froid et de chaud la fièvre continue, D'un si poignant regard mortellement outré. Et si ta belle main passant ne m'eût fait signe, Main blanche, qui se vante être fille d'un Cygne, Je fusse mort, Hélène, aux rayons de tes yeux; Mais ton signe retint l'âme presque ravie, Ton oeil se contenta d'être victorieux, Ta main se réjouit de me donner la vie. La Renaissance et les lettres, de l'humanisme à la Pléiade. Ronsard: poète de la conquête amoureuse - André Gendre. Poésies de Catulle - Poèmes 1 à 60. Pleurez, Grâces ; pleurez, Amours ; pleurez, vous tous, hommes aimables !

Poésies de Catulle - Poèmes 1 à 60

Il n'est plus, le passereau de mon amie, le passereau, délices de ma Lesbie ! Ce passereau qu'elle aimait plus que ses yeux ! La Pléiade. Pétrarque. La poétique de Du Bellay dans les Regrets. Cette analyse s’appuie sur l’adresse à Monsieur d’Avanson qui ouvre le recueil des Regrets.

La poétique de Du Bellay dans les Regrets

Ce texte peut en effet se lire comme une préface dans laquelle Du Bellay donne les clefs de lecture de son recueil. Lire l’adresse à Monsieur d’Avanson Etudier la figure du monstre au collège De fait, la matière des Regrets, de prime abord, est d’ordre autobiographique. La Pléiade et le renouvellement de la poésie. On peut parler proprement dit d’école dans la mesure où les poètes répondent à un projet et un idéal communs qui s’exprime dans ce qu’on peut considérer comme leur manifeste : Deffense et illustration de la langue françoise, 1549 Jean Du Bellay.

La Pléiade et le renouvellement de la poésie

L’équipe s’est modifiée au fil des ans : la dernière liste présente Ronsard, Du Bellay, Baïf, Pontus de Tyard, Jodelle, Belleau et Dorat. Elle est née du regroupement et de la confrontation d’élèves formés dans deux écoles : le collège de Coqueret dont les condisciples sont Ronsard, Du Bellay et Baïf et le collège de Boncourt où se côtoient Belleau, Jodelle et La Péruse (remplacé à sa mort par Belleau). Louise Labé - Sommaire. La Renaissance Lyonnaise - Héritages – Lettres-et-Arts.net. Au XVIe siècle, les deux pôles majeurs de la création littéraire et poétique sont Lyon et Paris.

La Renaissance Lyonnaise - Héritages – Lettres-et-Arts.net

Nous allons nous attacher à l'étude relative à la région lyonnaise. Dans le premier tiers du XVIe siècle, Lyon est la seconde capitale française : ville aimée des rois, il s'y développe une vie riche, inventive, et ouverte aux influences extérieurs. Ces influences sont d'une part, ce que Lucien Lebvre appelle le « souffle du nord », c'est-à-dire l'influence des imprimeurs allemands. D'autre part, l'Italie, incarnée par les marchands, les banquiers, et les diplomates. Louise Labé et l'écriture au féminin. Les diverses figures incarnées par Louise Labé tirent parti des modèles de femme écrivain qui avaient émergé à la Renaissance et dont le surgissement instaura un climat littéraire propice à l’entreprise de la « Belle Cordiere ».

Louise Labé et l'écriture au féminin

A. Les diverses figures qu’incarne Louise Labé au milieu du XVIe siècle apparaissent comme autant de slogans éditoriaux. 1) La « Belle Cordiere», pour commencer : cette expression même traduit la perception dominante qu’on avait de la jeune femme dans les années 1540 et 1550. Louise Labé - Mireille Huchon. Poésie baroque - Le pétrarquisme. Le pétrarquisme La poésie maniériste est une poésie d'épigones.

Poésie baroque - Le pétrarquisme

Elle pratique largement l'imitation, considérée à la fois comme un hommage fait aux grands auteurs, et comme un moyen de parvenir, en suivant leur exemple, à une écriture de qualité. Au XVIe siècle, l'imitation prévaut largement sur l'invention et sur l'originalité, dont les traités de poétique se défient. Louise_Labe_-_Je_vis_je_meurs_je_me_brule_et_me_noie. Louise_Labe_-_Je_vis_je_meurs_je_me_brule_et_me_noie.