background preloader

Recherche econo DD

Facebook Twitter

Paradoxe de Jevons. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paradoxe de Jevons

Les manufactures alimentées au charbon de Manchester au XIXe siècle. Les progrès technologiques qui ont permis l'utilisation du charbon durant la Révolution industrielle ont augmenté de manière substantielle la consommation de ce combustible. Le paradoxe de Jevons, baptisé du nom de l'économiste britannique William Stanley Jevons, énonce qu'à mesure que les améliorations technologiques augmentent l'efficacité avec laquelle une ressource est employée, la consommation totale de cette ressource peut augmenter au lieu de diminuer. En particulier, ce paradoxe implique que l'introduction de technologies plus efficaces en matière d'énergie peut, dans l'agrégat, augmenter la consommation totale de l'énergie[1]. The Hidden Dangers of Energy Efficiency.

A recent event sponsored by the British High Commission on climate change and low-carbon business drew out into the open a serious issue.

The Hidden Dangers of Energy Efficiency

As many are aware, should the temperature rise as much as 4 degrees Celsius (or about 7 degrees Fahrenheit) due to climate change, some serious problems for countries around the world will emerge . One of the keys to keeping carbon emissions, and therefore climate change, in check is getting reductions in place. One of the easiest and most palatable ways to sell this to business is through energy efficiency measures. Energy efficiency in business is considered low-hanging fruit, something that can be easily achieved in many cases, with both environmental and economic savings. They have one of the highest internal rates of returns (IRR) and companies can usually see the business case to do it. It was a classic case of the so-called “rebound effect .” Effet rebond (économie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Effet rebond (économie)

D’une manière très générale, l’effet rebond peut être défini comme « l’augmentation de consommation liée à la réduction des limites à l’utilisation d’une technologie, ces limites pouvant être monétaires, temporelles, sociales, physiques, liées à l’effort, au danger, à l’organisation...» [1]. Il en découle le corollaire suivant : les économies d’énergie ou de ressources initialement prévues par l’utilisation d’une nouvelle technologie sont partiellement ou complètement compensées à la suite d'une adaptation du comportement de la société. Imaginons une situation où la consommation ne peut augmenter par manque d’argent. Le marché est "plafonné" par le pouvoir d'achat des consommateurs.

Arrive une amélioration de l’efficacité des systèmes de production réduisant les coûts par unité. Ingénierie automobile : poids et masse des voitures (1) IntroductionCe 2ième chapitre sur l'ingénierie auto traite de la "spirale du poids".

Ingénierie automobile : poids et masse des voitures (1)

Les voitures prennent en effet de plus en plus d'embonpoint. Jusqu'à présent, quelle que soit la gamme choisie, pour un même type de véhicule, le poids augmente invariablement au cours du temps. En 1997 déjà, on remarquait que dans la gamme moyenne inférieure (ex : Renault Mégane), tous constructeurs confondus, les nouveaux modèles prenaient 17,5 kg chaque année ! Prenons un exemple significatif : la Golf. En 4 générations, la Golf de Volkswagen a pris 350 kg, principalement en raison d'un accroissement des dimensions de ce modèle. 1. Consommation des appareils électroménagers. Le réchauffement climatique : un mensonge. Environnement - Cinq choses indispensables à savoir sur le clima.

Alors que le tic-tac du compte-à-rebours vers Copenhague devient assourdissant, voici cinq choses qu’il me semble utile de savoir sur le climat: Pollution en Chine, une photo de Lu Guang (cliquez sur la photo pour en voir d'autres) 1.

Environnement - Cinq choses indispensables à savoir sur le clima

Si ça réchauffe, pourquoi ça refroidit ? Bonne question ! 2. 1. Réchauffement en dents de scie (Graphie : NYTimes) Cliquez pour voir l'image C’est la planche de salut des négationnistes — et le calvaire des scientifiques. . « les humains ne sont pas comme des grenouilles qui bouillent tranquillement, mais comme des grenouilles sans cervelle qui bouillent tranquillement! 2. Le sud pollue moins par personne. Normalement, oui, mais ce n’est pas la récession pour tout le monde. Pourtant, les émissions MONDIALES de CO2 ont AUGMENTÉ en 2008 de 2%, notamment parce que la croissance économique de la Chine (pour 75% de l’augmentation), de l’Inde et de d’autres pays émergents vont bon train. Global Warming: A closer look at the numbers. || Global Warming || Table of Contents || Water Vapor Rulesthe Greenhouse System Just how much of the "Greenhouse Effect" is caused by human activity?

Global Warming: A closer look at the numbers

It is about 0.28%, if water vapor is taken into account-- about 5.53%, if not. This point is so crucial to the debate over global warming that how water vapor is or isn't factored into an analysis of Earth's greenhouse gases makes the difference between describing a significant human contribution to the greenhouse effect, or a negligible one. Water vapor constitutes Earth's most significant greenhouse gas, accounting for about 95% of Earth's greenhouse effect (5). Pourrions nous vivre juste comme aujourd'hui avec juste des reno. Est-ce facile de stocker l'énergie ? (février 2003) Que peut-on dire sur un monde qui serait "énergétiquement vertue.

Documentation > Effet de serre > Quel monde idéal ?

Que peut-on dire sur un monde qui serait "énergétiquement vertue

La taxe, sinon rien ! (octobre 2004) La taxe, sinon rien !

La taxe, sinon rien ! (octobre 2004)

Octobre 2004 - révisé août 2005 site de l'auteur : www.manicore.com - contacter l'auteur : jean-marc@manicore.com La taxe sur les carburants en particulier, tout comme les impôts en général, est un sujet volontiers polémique dans la presse de notre pays, et, pour ce que j'ai pu en lire, il ne semble pas que la situation soit très différente chez bon nombre de nos voisins. Cela étant, il n'y a là que le reflet de discussions qui sont parfois tout aussi polémiques au niveau individuel, car la fiscalité sur les carburants fait assurément partie, avec le nucléaire par exemple, des sujets propices à la foire d'empoigne dans la catégorie "énergie et environnement".