background preloader

➤ THE WORLD OF TOMORROW

Facebook Twitter

Promesses, rêves fous, signes discrets ou transformations déjà engagées : aujourd'hui, c'est déjà demain !

N.B. Les contenus de cette collection sont encore à trier et à structurer

☺ Yesterday's World of Tomorrow (Tex Avery) Setting aside half the Earth for 'rewilding': the ethical dimension. A much-anticipated book in conservation and natural science circles is EO Wilson’s Half-Earth: Our Planet’s Fight for Life, which is due early next year.

Setting aside half the Earth for 'rewilding': the ethical dimension

It builds on his proposal to set aside half the Earth for the preservation of biodiversity. The famous biologist and naturalist would do this by establishing huge biodiversity parks to protect, restore and connect habitats at a continental scale. Local people would be integrated into these parks as environmental educators, managers and rangers – a model drawn from existing large-scale conservation projects such as Area de Conservación Guanacaste (ACG) in northwestern Costa Rica. The backdrop for this discussion is that we are in the sixth great extinction event in earth’s history. More species are being lost today than at any time since the end of the dinosaurs. Enjeux climatiques et changements comportementaux - Koben. Quelques mois après la tenue de la COP21 à Paris, il nous a semblé intéressant de faire le lien entre notre métier, la gestion du changement dans les organisations, et l’écologie.

Enjeux climatiques et changements comportementaux - Koben

Parler d’écologie c’est pour nous évoquer les difficultés de chacun à changer ses habitudes face aux défis climatiques. C’est donc aborder la capacité à changer, sujet que nous traitons au quotidien auprès de nos clients. Nous partons de ce parallèle pour explorer le sujet des changements de comportements face à l’urgence climatique à la lumière de nos méthodes de conduite du changement agile. Notre volonté dans cet article n’est pas d’être exhaustifs dans nos analyses mais d’étudier un sujet citoyen avec nos yeux d’accompagnateurs du changement. 1.

La question de l’origine humaine du changement climatique et de l’urgence à changer est prouvée. Où en est l’opinion publique ? 2. Le déni, première étape de la courbe du changement (Elisabeth Kibler-Ross) UTOPIES – Note position Espace de travail. Utopies - Écobureaux. Pattie Maes + Pranav Mistry: Meet the SixthSense interaction. WUW / sixthsense - a wearable gestural interface. Internet of Things. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Internet of Things

L'Internet des objets (IdO ou IoT pour Internet of Things en anglais) représente l'extension d'Internet à des choses et à des lieux du monde physique. Alors qu'Internet ne se prolonge habituellement pas au-delà du monde électronique, l'internet des objets connectés représente les échanges d'informations et de données provenant de dispositifs présents dans le monde réel vers le réseau Internet. L'internet des objets est considéré comme la troisième évolution de l'Internet, baptisée Web 3.0 (parfois perçu comme la généralisation du Web des objets mais aussi comme celle du Web sémantique) qui fait suite à l'ère du Web social. L'internet des objets revêt un caractère universel pour désigner des objets connectés aux usages variés, dans le domaine de la e-santé, de la domotique ou du Quantified Self.

Histoire et définition de l'internet des objets[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] La dérive de l'algorithme - Histoire et devenir de la curation de contenu - Curiouser. Faut-il laisser les machines déterminer ce que nous voyons en ligne ?

La dérive de l'algorithme - Histoire et devenir de la curation de contenu - Curiouser

Curation et découverte de contenu à l’ère de l’algorithme. « Nous créons en ligne toutes les 48 heures plus de contenus que nous en avons créé depuis la naissance de l’humanité jusqu’en 2003. » Cette déclaration d’Eric Schmidt – ancien chairman de Google – tirée de son ouvrage The New Digital Age, paru en 2013, est aussi frappante qu’elle est centrale dans la compréhension de l’information et de la culture à l’ère d’Internet. La révolution numérique a permis l’explosion du volume de contenus en ligne, accessibles sans friction aucune depuis un smartphone, en même temps qu’elle a encouragé la migration de nombreux contenus physiques vers le digital. Nous sommes ainsi entrés dans l’ère de l’abondance, voire de la surabondance du contenu accessible en ligne ; et, si l’abondance est l’une des principales forces d’Internet, elle peut aussi être son talon d’Achille.

La « filter bubble » (TED talk d’Eli Pariser) ♥♥♥ Auteur de l'image de couverture : Sarah Klockars-Clauser.