background preloader

Satoshi Miyagi / ANTIGONE

Facebook Twitter

6 / 12 juillet - Cour d'honneur du Palais des papes
Théâtre

Satoshi Miyagi. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Satoshi Miyagi

Biographie[modifier | modifier le code] Après avoir étudié l'esthétique à l'Université de Tokyo, Satoshi Miyagi s'est tourné vers le théâtre. Il a eu pour enseignants Yushi Odajima, Moriaki Watanabe ou encore Hachiro Hidaka[2]. Satoshi Miyagi. Après des études d'esthétique à l'université de Tokyo, Satoshi Miyagi choisit de se consacrer au théâtre.

Satoshi Miyagi

Il apprend avec les professeurs Yushi Odajima, Moriaki Watanabe ou Hachiro Hidaka. Il fonde sa première compagnie en 1980, mais continue des recherches personnelles, notamment avec des performances en solo. En 1990, il crée une seconde compagnie, Ku Na'uka, avec laquelle il développe ce qui deviendra une méthode de travail, basée sur la gymnastique orientale et des alternances de rôle entre comédiens – comme lorsque chaque personnage est interprété par deux acteurs : le premier raconte et le second évolue sans parler. Outre cette distance entre les corps et les mots, il hérite de certaines techniques des formes traditionnelles du théâtre japonais : le bunraku, et le kabuki qui s'en inspire. Satoshi Miyagi. Laure Adler s'entretient avec le metteur en scène japonais Satoshi Miyagi Sa première mise en scène remonte à ses douze ans, sur proposition de son enseignant.

Satoshi Miyagi

"Il a du surement voir dans mon attitude une sorte de recul vis à vis de l'enthousiasme collectif et se dire que c'était adapté au metteur en scène ". Ce rôle lui permet de conjuguer son besoin d'attention et son sentiment d'être à part . Satoshi Miyagi - The Japan Times. Antigone (Sophocle) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Antigone (Sophocle)

Pour les articles homonymes, voir Antigone. Dans l'économie du cycle, Antigone est la dernière pièce, mais elle a été écrite avant les autres. Résumé. SOPHOCLE ANTIGONE. Zaman Production. Shizuoka Performing Arts Center est une scène japonaise de théâtre contemporain, dirigée par Satoshi Miyagi, dont le travail de mise en scène, inspiré du Kabuki, est basé sur la dissociation du Logos et du Pathos, de la parole et du corps.

Zaman Production

Ce Mahabharata a été créé en 2003 au Musée National de Tokyo : un seul conteur dit le texte des 25 comédiens qui évoluent sur scène, retraçant l'un des épisodes de cette mythique épopée indienne, l'histoire du Roi Nala. Masques somptueux, costumes en papier japonais dans la tradition de l’époque Heian (9ème – 12ème siècles), percussions de tous horizons (gamelan, djembé…), ce Mahabharata japonais, présenté à l’ouverture du théâtre Claude Lévi-Strauss en 2006, est un spectacle total dont l’énergie des interprètes, le souffle épique, la beauté visuelle et l’extraordinaire vitalité proposent un véritable théâtre universel. “Mahabharata - Naracharitam” : Entretien avec Satoshi Miyagi, metteur en scène. Mahabharata-Nalacharitam, Satoshi Miyagi. Musée du quai Branly - Jacques Chirac - Détails de l'événement. À partir du mythe du lièvre blanc relaté dans le Kojiki - recueil des mythes de genèse du Japon écrit au VIIIème siècle -, et des correspondances relevées par Claude Lévi-Strauss entre ces épisodes et des mythes amérindiens, Satoshi Miyagi crée un spectacle sur mesure pour le plateau du théâtre du musée.

musée du quai Branly - Jacques Chirac - Détails de l'événement

Les 26 comédiens et musiciens de la troupe achèveront la création au cours d’une résidence au musée qui précédera 10 représentations exceptionnelles. Dans L’Autre face de la lune, son écrit posthume sur le Japon, Claude Lévi-Strauss établit des correspondances entre certains mythes d’Asie et des cultures amérindiennes. En mettant en valeur leurs similitudes et leurs écarts, il fait de ces mythes parallèles les émanations d’un réservoir commun qui aurait circulé de l’Indonésie à l’Alaska à l’époque des grandes glaciations, alors que la majorité des îles étaient reliées à la terre ferme et que le détroit de Béring joignant l’Asie à l’Amérique était en grande partie émergé. Réservation. Le Lièvre blanc d'Inaba et des Navajos de Satoshi Miyagi. A partir du mythe du lièvre blanc relaté dans le Kojiki – recueil des mythes de genèse du Japon écrit au VIIIè siècle -, et des correspondances relevées par Claude Lévi-Strauss entre ces épisodes et des mythes amérindiens, Miyagi crée un spectacle sur mesure pour le plateau du théâtre du musée.

Le Lièvre blanc d'Inaba et des Navajos de Satoshi Miyagi

Les 27 comédiens et musiciens de la troupe achèveront la création au cours d’une résidence au musée qui précédera 10 représentations exceptionnelles. Dans L’Autre face de la lune, son écrit posthume sur le Japon, Claude Lévi-Strauss établit des correspondances entre certains mythes d’Asie et des cultures amérindiennes.

Une création du Japonais Satoshi Miyagi pour les dix ans du Quai Branly. Dans une rencontre avec l'AFP, Miyagi, maître de 57 ans à la frêle stature et au regard malicieux, met tout de suite les points sur les "i" : "Les mythes japonais ont souvent été utilisés par la cause nationaliste.

Une création du Japonais Satoshi Miyagi pour les dix ans du Quai Branly

Mais il n'y a jamais une origine unique à une culture, elle est le fruit d'hybridations, et c'est le message important que le musée du Quai Branly transmet au monde. " Et de souligner : "On doit dépasser les nationalismes. " Mahabharata directed by Satoshi Miyagi.