background preloader

Cornelia Rainer / Lenz

Facebook Twitter

8 / 13 juillet - Cour du lycée Saint-Joseph

La communauté du pasteur Oberlin accueille l'écrivain Jacob Lenz. La foi l’aidera-t-il à sortir de sa crise morale et spirituelle ?

Lenz est à la fois le portrait d’un poète et la découverte d’un œuvre méconnue. Cornelia Rainer - Director, Author. Cornelia Rainer. Cornelia Rainer (geboren 1982 in Lienz, Osttirol) ist eine österreichische Regisseurin und Autorin von Theaterstücken.

Cornelia Rainer

Karriere[Bearbeiten] Lenz war ein Auftragswerk der Salzburger Festspiele und eine Uraufführung im Rahmen des Young Directors Project. Das Stück nimmt Lenz’ gut dokumentierten Aufenthalt im Steintal zum Ausgangspunkt für ein theatralisches Porträt des Dichters. Besondere Aufmerksamkeit wird der Musik geschenkt: Cornelia Rainer arbeitete zum ersten Mal mit dem Schweizer Kollektiv Schi-lunsch-naven zusammen, gegründet von der Musikerin Sophie Hunger und den Musikern Christian Prader und Julian Sartorius. Die Auseinandersetzung mit der Herkunft aus den Bergen – Cornelia Rainer stammt aus Osttirol, die Mitglieder von Schi-lunsch-naven aus den Schweizer Bergen –, mit den einheimischen Dialekten und dem dortigen Liedgut, prägt die Arbeiten aller.

Auszeichnungen und Preise[Bearbeiten] Quellen[Bearbeiten] Cornelia Rainer. Weblinks[Bearbeiten] Theater Montagnes Russes. Cornelia Rainer - Director, Author. Jakob Michael Reinhold Lenz, Sturm und Drang poet: unquestionably an extraordinary talent and a much-documented sensitive soul.

Cornelia Rainer - Director, Author

Praised highly during his youth as a literary genius, Lenz became increasingly solitary and isolated throughout the course of his life. He was too free spirited for the spiritual narrowness of his strictly religious homeland of Livonia; for the society of poets surrounding Goethe at the Weimar court, he was not elegant enough, not polite enough, not well-dressed enough – in a word, too poor: thus, Lenz remained a "wanderer between countries", without a home and misunderstood. read moreA few decades after Lenz' death, Georg Büchner described his sojourn at the Steintal, a landscape both barren and impressive.

Lenz spent twenty days there at the house of Pastor Oberlin. Theater Montagnes Russes and its director Cornelia Rainer take Lenz' well-documented stay at the Steintal as the point of departure for a theatrical portrait of the poet. Dates and cast back. Cornelia Rainer ressuscite «Lenz» Une découverte !

Cornelia Rainer ressuscite «Lenz»

Moins celle de Jakob Lenz, dont on n’est pourtant rarement l’exégète, que celle de Cornelia Rainer, jeune metteuse en scène autrichienne, pour la première fois en France. Ou comment réussir un spectacle souvent burlesque avec une personne dont la vie fut aussi comique et joyeuse que celle de Robert Walser, autre écrivain-marcheur dont l’œuvre fut rapidement interrompue par la folie, mais au XXe siècle. Jakob Lenz, donc, dramaturge, poète, ami d’enfance de Goethe, auteur d’une ode à Kant dont il aurait été proche, puis marcheur, vagabond, clochard.

Fils de pasteur, voulant l’être lui-même. Le spectacle se clôt par un genre d’épitaphe, écrite peu de temps après que Lenz a été retrouvé mort en 1792 : «Il fut aimé par peu de gens, il ne manque à personne.» Toboggan C’est donc cette nouvelle de 1835 qu’adapte sur scène Cornelia Rainer après être retournée sur les pas de Lenz au Ban de la Roche. Carcan Anne Diatkine à Avignon. Avignon : « Lenz », les yeux au ciel, attend l’inspiration. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Brigitte Salino (Avignon, envoyée spéciale) Pendant le Festival, il y a des spectacles que la direction découvre, parce que ce sont des créations sur lesquelles elle mise, et d’autres qu’elle choisit après les avoir vus.

Avignon : « Lenz », les yeux au ciel, attend l’inspiration

Lenz en est un, et il est sans intérêt. Il vient d’Autriche, où il a été présenté pour la première fois au festival de Salzbourg, en 2012. Quatre ans, c’est une longue durée de vie pour un spectacle. Rares sont ceux qui résistent au temps, à moins de qualités exceptionnelles. Cette histoire, c’est celle de Lenz (1751-1792), le dramaturge allemand écrasé par l’ombre de son contemporain Goethe, et tourmenté par un esprit fragile qui lui a valu une vie d’errance. Montagnes russes De toute cette matière, elle a tiré un fil : la dimension religieuse, à travers la confrontation entre Oberlin et Lenz.

Cycle Georg Büchner : "Lenz" Coordonné par Jean Jourdheuil et Jean-Louis Besson Traduction : Jean-Pierre Lefèvre Réalisation : Jean-Matthieu Zahnd Rediffusion de 2007 Le 20 janvier 1778, après plusieurs mois d'errance, le poète Lenz, autrefois ami de Goethe à Strasbourg, arriva dans le plus complet dénuement à Waldersbach, petit village alsacien perdu dans les Vosges.

Cycle Georg Büchner : "Lenz"

Il fut recueilli par le pasteur Oberlin qui lui offrit quelque temps l'hospitalité. Le pasteur Oberlin rédigea sous forme de journal un compte rendu précis du comportement de Lenz à Waldersbach et des événements qui avaient marqué son séjour. Une comparaison entre le journal d'Oberlin et le texte de Büchner montre que les interventions de ce dernier sont considérables. La pièce est suivie d’une présentation de Büchner, de son travail, et de ses manuscrits qui donnent une idée du travail littéraire effectué par Georg Büchner. Avec : Eric Herson-Macarel Bernard Bouillon Pierre Diependaële Laure Werckmann « Lenz » publié aux éditions du Seuil.