background preloader

Internet

Facebook Twitter

L’Homme - Revue française d’anthropologie. Web and Philosophy scientific events. » Notre humanité. D’Aristote aux neurosciences. Francis Wolff. Désir de rendre hommage à un grand professeur… Comment dire le bonheur de redevenir élève sur des questions et des auteurs avec lesquels on a pourtant la plus grande familiarité ?

» Notre humanité. D’Aristote aux neurosciences. Francis Wolff

C’est la réussite du dernier livre de Francis Wolff. Précieux outil de connaissances pour ceux qui n’ont pas lu les grands auteurs et n’ont jamais affronté sérieusement la problématique qu’il aborde, cet ouvrage ne peut que réjouir les initiés par la maîtrise théorique, les vertus synoptiques et l’immense talent pédagogique qu’il révèle. Le propos est limpide, les analyses approfondies, le style alerte, l’idée directrice convaincante.

De quoi retourne-t-il ? De rien moins que de la question centrale de la philosophie, de l’aveu même de Kant. . « Le domaine de la philosophie au sens cosmopolitique se ramène aux questions suivantes : 1) Que puis-je savoir ? 2) Que dois-je faire ? 3) Que m’est-il permis d’espérer ? 4) Qu’est-ce que l’homme ? Jusque-là rien de bien original. . « […] Le mot même d’humanité est équivoque. Les nouvelles technologies nous ont condamné à devenir intelligents ! Publié le 20 mars 2012 | par Sébastien Rousset Michel Serres est agrégé de Philosophie et Académicien, il enseigne l’histoire des sciences à la Sorbonne et à Stanford.

Les nouvelles technologies nous ont condamné à devenir intelligents !

Il s’intéresse à l’interaction entre les sciences humaines et les sciences exactes et porte un regard très optimiste sur les N T. Pour lui, les sciences technologiques sont le socle des autres sciences, et c’est elles qui permettent de comprendre la culture d’une époque. Lors de la conférence Culture Web pour les 40 ans de l’INRIA en 2007, l’historien Michel Serres fait un beau pied-de-nez aux technophobes et autres résistants à tout progrès de l’ère numérique. Cet homme témoigne d’une rapide mutation technologique et affirme par une brillante démonstration scientifique que « Les nouvelles technologies nous ont condamnés à devenir intelligents ! La tradition orale a laissée place à une société écrite, qui en perdant la mémoire a libéré son espace, et gagne cette faculté pour l’application d’autres tâches.

Tags: Conférences. Www.danah.org/papers/TakenOutOfContext.pdf. POURQUOI FACEBOOK VA TRANSFORMER L’INDIVIDU EN PUTE SOCIALE. Facebook – et les réseaux sociaux par élargissement – ont largement prouvé au cours de la dernière décennie qu’ils avaient une prise sans cesse croissante sur nos existences.

POURQUOI FACEBOOK VA TRANSFORMER L’INDIVIDU EN PUTE SOCIALE

Au delà des traditionnels relous resurgis du passé qui se révèlent être parfois de putain de casse-couilles, les implications massives sur le réel peuvent être surprenantes. Les Anglais – jamais les derniers en matière d’évolutions sociales foireuses – ont ainsi pu constater un étonnant retour des cas syphilis directement imputables à des actes fornication post-drague facebookienne ou s’insurger contre le mec qui vendait de l’alcool à domicile à des mineurs via un truc aussi con que sa page de profil. Mais à une échelle plus globale, Facebook s’est surtout révélé être un fantastique facteur de foutage de merde dans les mariages.

C’est une évidence Facebook divise. D’un côté, on trouve les gens heureux. Mais revenons-en à notre époque.