background preloader

Veille Sociale

Facebook Twitter

Accueil. Quels sont les différents types de primes ? Les primes constituent, dans beaucoup d’entreprises, un complément non négligeable aux salaires de base des salariés. Certaines sont obligatoires, d’autres non ; certaines sont liées à l’exécution du travail ; d’autres au type de travail ; d’autres encore sont liées à des événements ; certaines n’ont même aucune raison d’être. Faisons le point sur les différents types de primes.

Les primes liées à l’exécution du travail Les primes liées à l’exécution du travail sont de plusieurs types : Les primes de qualité/rendement : elles sont liées à une certaine exécution du travail demandé. Soit l’accomplissement d’un seuil/objectif en termes de qualité, soit en termes de rendement, fixé par la direction. Les primes liées au type de travail Les primes liées au travail sont bien évidemment celles qui compensent des conditions de travail pénibles et/ou rebutantes : Les primes liées à des événements spécifiques Les primes « historiques » Quelles sont les primes obligatoires ? La veille sociale : un outil de management désormais incontournable – Lavieeco.

La performance ne relève plus seulement d’une bonne gestion de l’opérationnel. Sans une bonne stratégie RH, rien n’est jamais acquis Transparence, écoute, dialogue…, rien de tel pour galvaniser les troupes. laurent weil Directeur ingénierie sociale chez BPI Conseil Les conflits dans le milieu de l’entreprise au Maroc se sont pas, certes, un phénomène nouveau. Ce qui est nouveau, toutefois, c’est leur nombre grandissant, à l’image du tissu industriel marocain lui-même et de la médiatisation de ces conflits. Selon le ministère de l’emploi, les conflits peuvent être regroupés dans les catégories suivantes (voir encadré ci-contre) : – horaire et organisation du travail : retards répétitifs, réduction du temps de travail, absentéisme…, – les mesures disciplinaires : sanctions, licenciements…, – les accidents du travail. . – la fragilité des relations en interne, – la fragilité de la communication sociale, – la non connaissance de la réglementation. On comprend que : 1. Veillesociale.

La veille sociale, un atout pour votre entreprise. Quelle entreprise ne garde pas un œil sur ses concurrents et sur son marché ? Aucune, répondrez-vous ! La veille est une pratique aussi indispensable que répandue dans le monde professionnel. La veille sociale, quoique méconnue, se révèle tout aussi primordiale : elle porte cette fois-ci sur le facteur humain. Qu’est-ce qui motive les salariés ?

Comment sont gérés les conflits ? La veille sociale, pour quoi, pour qui ? Le succès d’une entreprise n’est pas uniquement lié à son avantage concurrentiel, il découle aussi de sa capacité à avoir une équipe soudée, motivée, qui communique bien et s’approprie les objectifs et les valeurs de la société. Pour qu’un salarié soit efficace, il est important d’instaurer un climat de confiance où la communication est aisée et où les frustrations et attentes peuvent être exprimées.

Quelles informations recueille-t-on lors d’une veille sociale ? La finalité de la veille sociale. La DSN : un passage obligé auquel il vaut mieux être bien préparé ! Jeudi 17 septembre 2015 La Déclaration Sociale Nominative (DSN) est une composante majeure du « choc de simplification », initié en France dans le cadre du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi.

L'objectif est de remplacer les déclarations sociales et administratives, envoyées à différents destinataires et à des échéances variées, par une déclaration mensuelle et une déclaration évènementielle transmise via un canal unique, le portail net-entreprises.fr. Une obligation de passage anticipé à la DSN, dès la paye d'avril 2015, a été décidée pour les grandes entreprises et les cabinets comptables.

Toutefois, dès le 1er janvier prochain, elle concernera toutes les sociétés françaises employant des salariés. Une évolution, qui impacte aussi bien le SI, avec la mise en place de logiciels adaptés, que l'organisation et, notamment, les directions des ressources humaines. Un passage majoritairement perçu comme une contrainte De la nécessité d'anticiper la DSN. Loi sur le dialogue social et l’emploi : présentation des principales mesures sociales. La loi sur le dialogue social et l’emploi ou loi Rebsamen est entrée en vigueur le 19 août mais de nombreuses mesures n’entreront en vigueur qu’en 2016 ou après la publication des décrets nécessaires.Nous vous présentons dans cet article, puis de façon plus détaillée dans les jours à venir, les mesures phares de cette loi à commencer par celles relatives au contrat de travail.

Loi sur le dialogue social et l’emploi : les nouveautés relatives aux représentants du personnel Les relations entre l’employeur et les représentants du personnel ainsi que le fonctionnement des différentes instances sont profondément modifiés par la loi. Principale nouveauté : la mise en place d’une DUP (délégation unique du personnel) élargie. La nouvelle DUP va ainsi permettre aux entreprises de moins de 300 salariés de fusionner délégués du personnel, comité d’entreprise et CHSCT. Les autres nouveautés importantes de cette loi, quant aux représentants du personnel, concernent : Anne-Lise Castell. Loi Macron : les principales mesures sociales- Editions Tissot. De nouvelles mesures pour simplifier la vie des entreprises. Le Gouvernement a présenté le 1er juin 2015 un nouvelle série de mesures de simplification à destination des entreprises : contrôle Urssaf, rescrit social, salariés protégés, licenciement économique ...

Revue des réformes envisagées. A l'occasion d'une conférence de presse, le Gouvernement a proposé plus de 50 mesures de simplification de la vie des entreprises. Nous présentons les mesures touchant au droit social. Des mesures visant les particuliers ont également été annoncées. Citons notamment : - la généralisation d'un guichet unique de demande de retraite complémentaire ; - un outil de simulation en ligne du montant de la retraite complémentaire ; - une inscription totalement dématérialisée à Pôle emploi pour les chômeurs.

Améliorer la transparence des informations données par l'Urssaf Le site Internet de l'Urssaf est jugé insuffisamment réactif par les entreprises. Cette mesure serait adoptée courant 2016. Développer le rescrit social Il est proposé de : Comprendre ce qu'est la DSN. Un bulletin de paie simplifié avant 2017.