background preloader

Scoop It

Facebook Twitter

Scoop.it. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Scoop.it

Scoop.it une plateforme en ligne de curation de contenu proposant à ses utilisateurs de faire leur propre veille et de partager celle-ci avec d’autres utilisateurs[1]. Dans l’objectif de conquérir les États-Unis, les fondateurs ont pris le parti de faire une interface en anglais et sont eux-mêmes basés à San Francisco, siège de la société. §Histoire[modifier | modifier le code] Scoop.it a été créé fin novembre 2010[2] par deux Français, Marc Rougier et Guillaume Decugis, cofondateurs de la société toulousaine Goojet. Goojet a été fondée en 2007 et fermée en février 2012 [3] et les cofondateurs se sont alors concentrés sur Scoop.it.

Le 9 novembre 2011 le service Scoop.it est ouvert au grand public et propose une série de solutions payantes pour les PME et associations[4]. En 2012, le service Scoop.it est lauréat du forum Netexplo qui distingue les innovations les plus prometteuses[5]. §Utilisation[modifier | modifier le code] Scoop.it! - accès. Apprenez à utiliser Scoop.it ! Scoop.it : module d'autoformation. Créer un Scoop.it pour partager une veille. Scoop it. Scoop.it, un outil de veille vraiment pratique. Scoop.it, un outil de curation. A nouveaux usages, nouveau vocabulaire.

Scoop.it, un outil de curation

A la fin de l’année 2010 le terme "curation" a fait son apparition dans le domaine de l’information-documentation directement influencé par les nouvelles utilisations du web 2.0 et la nécessité de filtrer, canaliser, exploiter, partager le flux pléthorique des informations. Ce néologisme, issu du terme curator anglo-saxon dénommant à l’origine le commissaire d’expositions d’art, désigne une activité que les documentalistes connaissent depuis longtemps : regrouper les informations, les sélectionner, les classer selon une thématique précise.

La curation va cependant plus loin puisqu’il s’agit aujourd’hui de mettre en valeur ces données, de les éditorialiser et de les partager, valeur ajoutée rendue possible grâce à l’évolution des outils du web. Vous avez dit « Curation » ? La curation avec Scoop.it Présentation du service en janvier 2011 sur Le blog du modérateur « Curation » ou webinage ? Scoop.it : un outil utile pour le veilleur... Sélection de sources à suivre pour les pros de l'information. Dans l’article « Pour tout savoir sur la curation« , nous avons rassemblé un certain nombre de ressources permettant de connaître les outils et les usages de cette pratique qui, d’après Wikipédia, consiste à « sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné ».

Scoop.it : un outil utile pour le veilleur... Sélection de sources à suivre pour les pros de l'information

Si l’usage de plateformes telles que Scoop.it, Pinterest, etc. soulève indéniablement des questions d’ordre juridique – concernant notamment les conditions légales de réutilisation des contenus (récupération des images, extraits quelquefois importants…) – mais aussi des questions informationnelles (amplification de la redondance, valorisation des « curateurs » au détriment des créateurs d’information…), il n’en demeure pas moins que des professionnels experts de leur domaine investissent de plus en plus ces outils, et que les portails qu’ils proposent constituent aujourd’hui une source fort utile pour les veilleurs. Tutoriel scoop it(1).pdf.

Tutoriel Scoop.it! : Un outil indispensable à votre veille. Scoop.it!

Tutoriel Scoop.it! : Un outil indispensable à votre veille

Est un outil de curation efficace permettant de : Sélectionner vos sources Rechercher des informations dans ces sources grâce à des requêtes automatisées à partir de vos mots clés Publier des informations externes Mettre en forme vos informations : rédiger une présentation, illustrer… Commenter les informations de votre topic ou d’autres utilisateurs) Tagger : indexer les articles avec des mots clés pour mieux les retrouver / organiser Partager / Diffuser : envoyer un lien vers votre topic sur vos réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Google+, etc.)

Scoop.it 2013. SCOOP ITyPA. Business Angel FranceBusiness Angel France. Depuis quelque mois, je suis surpris par l’efficacité, la pertinence et la puissance de Scoop.it.

Business Angel FranceBusiness Angel France

Et comme je ne suis pas un geek, je leur ai demandé de nous expliquer comment mieux utiliser cet outil. Article de Mathilde Lepetit, responsable des ventes Europe chez Scoop.it A l’occasion de la sortie de la nouvelle version de Scoop.it, il est intéressant de refaire un point – certains blogueurs ayant déjà écrit différents billets sur cette problématique- pour déterminer comment optimiser l’utilisation de ce magnifique (j’en suis plus que convaincue) outil, fort de nouvelles fonctionnalités.

Atelier Scoop It. Formation continueHaute Ecole de Gestion de GenèveFilière Information documentaireR.

Atelier Scoop It

Grolimund, L. Mellifluo, I. Renaud, M. Velletri24 mai 2012 3/8Fonctionnalités principales : Ajout de sources internes et externes Les sources sont créées par soi-même ou proviennent des membres duréseau. Ajouts de commentaires Les commentaires ou billets peuvent être taggés, organisés selon unpositionnement stratégique sur la page. Partage et sauvegarde du contenu Le contenu peut être partagé vers les réseaux sociaux Facebook, Twitter,LinkedIn, Tumblr et le blog Wordpress, dès la connexion de ces comptesactivée. Comment créer un Scoop.It pour partager une veille. Tutoriel Scoop-it, votre outil de veille et curation.

5 tutoriels Scoop.it. Comment utiliser Scoop.it ?

5 tutoriels Scoop.it

Scoop.it est un outil en ligne dit de « curation » créé par une jeune pousse (start up) en France. Ce type de service permet de filtrer, canaliser, exploiter des informations sous forme de flux ; un choix intéressant lorsqu’il s’agit d’effectuer une veille et de vouloir redistribuer des actualités, articles et contenus sélectionnés.

À côté de Netvibes et Paper.li, l’outil en ligne Scoop.it est apprécié pour sa facilité d’utilisation, des pré-choix de sources d’information parmi des centres d’intérêt indiqués par l’utilisateur et pour une redistribution via des Scoop.it (pages sous la forme de journaux tableaux de bord), les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Google Plus) et des sites (blogs…). Prise en main rapide de Scoop.It.