background preloader

L'homme au XXe siècle

Facebook Twitter

Guernica : le manifeste universel contre la guerre de Picasso décrypté. Reportage : C.

Guernica : le manifeste universel contre la guerre de Picasso décrypté

Airaud / J. -F. Monnier / F. Curtet / L. Lavieille C'est l'un des tableaux les plus connus au monde. A l'origine, le gouvernement espagnol républicain avait demandé à l'artiste, alors basé à Paris, de réaliser une peinture murale pour le pavillon espagnol de l'Exposition Universelle de Paris en 1937. Des visiteurs devant Guernica au Musée de la reine Sofia, Madrid, 16/11/2011 © APF photo / Christina Quicler L'oeuvre fut exposée au MOMA de New-York jusqu'en 1981, car Picasso refusa catégoriquement qu'elle retourne en Espagne tant que Franco serait au pouvoir. Le narcissisme et la culture moderne / COLLEGE INTERNATIONAL DE PHILOSOPHIE.

Il s’agit donc d’analyser ses conditions historiques d’émergence à partir de la démocratie et de l’individualisme pour comprendre ce qui le spécifie.

Le narcissisme et la culture moderne / COLLEGE INTERNATIONAL DE PHILOSOPHIE

Certains auteurs comme Marcel Gauchet, Christopher Lasch, Gilles Lipovetsky, Alain Ehrenberg, Charles Taylor, Jean-Pierre Lebrun, Robert Castel ont mis en avant des caractéristiques de cet homme centré sur lui-même. Il faudrait reprendre ces analyses philosophiques, sociologiques et psychanalytiques pour comprendre ce que le narcissisme engendre comme manière originale d’être-au-monde. Le narcissisme permet de nommer le plus souvent ce qui peut être interprété comme un symptôme d’un « malaise de la modernité » et il est alors décrit comme un effet pathologique de la logique individualiste exacerbée. Mais on peut se demander s’il ne pointe qu’une faillite, une impasse de l’individualisme ou s’il ne révèle pas une défaillance de ce modèle du sujet.

L’espoir fait-il vivre? (2/4): Camus, « Il faut imaginer Sisyphe heureux » "Il faut imaginer Sisyphe heureux.

L’espoir fait-il vivre? (2/4): Camus, « Il faut imaginer Sisyphe heureux »

" Migrants : Lola Lafon lit Georges Perec. Statue de la Liberté, Liberty Island NY © John Gress/Corbis - 2015 Invitée dans l'émission D'ici, d'ailleurs de Zoé Varier, Lola Lafon s'est exprimée sur le sujets des migrants par la lecture à l'antenne d'un extrait de l'ouvrage Ellis Island de Georges Perec.

Migrants : Lola Lafon lit Georges Perec

Ne pas dire seulement seize millions d'émigrants sont passés en trente ans par Ellis Island mais tenter de se représenter ce que furent ces seize millions d'histoires individuelles, ces seize millions d'histoires identiques et différentes. De ces hommes, de ces femmes et de ces enfants chassés de leurs terres natales par la famine ou la misère, l'oppression politique, raciale ou religieuse. Sur quelles planètes vivrons-nous au temps du réchauffement climatique ? Uchroniques : Et si on réécrivait l’Histoire ? - BABEL OUEB. Uchroniques est une web série interactive hybride, à la croisée du jeu, de la fiction et du documentaire.

Uchroniques : Et si on réécrivait l’Histoire ? - BABEL OUEB

Ses auteurs, Thierry Tripod et Patrick Mallet, s’intéressent à l’uchronie, c’est à dire une utopie appliquée à l’histoire, fiction historique qui émerge lorsqu'on imagine les autres conséquences possibles si l’Histoire avait été différente. L’exercice peut sembler plutôt vain, mais il permet pourtant de porter un autre regard sur l’Histoire et sur notre rapport aux images. La série revisite dix épisodes historiques en s'appuyant sur des images d'archives : de la mission Apollo 13, à la découverte du vaccin contre la rage par Louis Pasteur ou l’assassinat de Kennedy. Hiroshima : il y a 70 ans, la première bombe atomique. © corbis - 2015 / © Nagasaki Atomic Bomb Museum/epa/Corbis Le 6 août 1945, la première bombe nucléaire de l’Histoire éclatait à Hiroshima, dans le sud du Japon.

Hiroshima : il y a 70 ans, la première bombe atomique

Trois jours plus tard, c’est la ville portuaire de Nagasaki qui sera à son tour touchée. Ces bombardements mettront fin à la Seconde Guerre mondiale. Aimé Césaire - non à l'humiliation. Camus : l'art de la révolte. Albert Camus CAMUS Albert à Oran © coll. particulière Rediffusion du 22/09/2013 "Après avoir lu – et relu – votre Homme révolté j’ai cherché qui et quelle oeuvre de cet ordre – le plus essentiel – avait pouvoir d’approcher de vous et d’elle en ce temps ?

Camus : l'art de la révolte

Personne et aucune oeuvre. C’est avec un enthousiasme réfléchi que je vous dis cela. Ce n’est certes pas dans le carré blanc d’une lettre que le volume, les lignes et l’extraordinaire profonde surface de votre livre peuvent être résumés et proposés à autrui. A la lecture : Albert Camus A la réalisation : François Caunac. L'HOMME CE MANGEUR SOCIAL. L’homme est un mangeur social.

L'HOMME CE MANGEUR SOCIAL

Le plus souvent, les humains mangent en groupe, de manière commensale*. Il existe de façon quasi universelle, et dans chaque groupe humain, des règles gouvernant le partage de la nourriture et les modalités de l’alimentation en commun. Les « manières de table » sont inculquées aux enfants et, avec elles, à travers elles, les règles les plus fondamentales du rapport à autrui et aux proches, du partage, de la responsabilité et de la solidarité. Le narcissisme et la culture moderne / COLLEGE INTERNATIONAL DE PHILOSOPHIE.