background preloader

Musique époque contemporaine

Facebook Twitter

Free Hardcore Improvisation Ltd. Les Netlabels. Les Netlabels Article de Vincent Bouteloup publié le mercredi 7 janvier 2009, vu par 4307 visiteurs Un netlabel qu’est ce que c’est ? Un netlabel est un label musical sur internet qui généralement ne distribue que des albums en format numérique. . * Les Creative Commons : sont des licences permettant la libre diffusion d’œuvres avec une attribution de paternité et certaines conditions d’utilisation.

Paternité (BY) : Utilisation non-commerciale (NC) : Pas de modifications (ND) : Partage des conditions initiales à l’identique (SA) : Quelques Netlabels 12rec S’il ne fallait qu’en retenir qu’un ce serait celui-ci. Aerotone Netlabel allemand qui compte peu de titres (15 pour être exact) à son catalogue electro pop et folk. Rain music Petit netlabel de folk et bricolages lo-fi faits à la maison. Error ! Camomille Netlabel plutôt orienté electro avec une centaine de références à son actif. Resting Bell Netlabel, allemand là aussi, d’electro ambiant et expérimental. 23 SECONDS NETLABEL. Beep! Beep! Back up the Truck. Netlabel. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Bien que similaires aux labels musicaux traditionnels sur de nombreux points, beaucoup de netlabels s'en démarquent en mettant l'accent sur une diffusion des titres en téléchargement ; la production de disques physiques (CD ou vinyles) est rare.

Les œuvres sont disponibles sous forme numérique, par l'intermédiaire de fichiers dans des formats audio comme MP3, Ogg Vorbis ou FLAC. Les netlabels distribuent souvent gratuitement leur musique (généralement sous une licence artistique libre comme Creative Commons) et les auteurs en conservent typiquement les droits. Articles connexes[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Musique libre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Elle se définit par opposition au mode de distribution (et aux droits d'exploitations qui y sont liés) des musiques produites et distribuées sous le régime de droit d'auteur classique, par des labels, qu'ils dépendent de majors ou qu'ils soient indépendants. Il existe toutefois des labels ou des micro-labels qui diffusent de la musique libre et soutiennent activement la libre diffusion.

Enfin, la musique libre ne correspond pas à un genre ou à un style musical particulier. On trouve en effet dans le champ de la musique libre toute l'étendue des styles musicaux, des plus avant-gardistes aux plus conventionnels. Définition[modifier | modifier le code] Par défaut, le régime du droit d'auteur classique (par exemple celui qui est fixé en France par le Code de la Propriété Intellectuelle) est très restrictif pour l'utilisateur. Enjeux et débats[modifier | modifier le code] En pratique, cette clause "non commerciale" perturbe peu le libre partage.

Virilio: Signature — No Type + Panospria — musique électronique et expérimentale. Comment cela peut-il être viable économiquement ? La libre diffusion permet donc une autre consommation de la musique, plus en adéquation avec les pratiques actuelles. Un rapport différent, plus proche, s’instaure également entre les artistes, les netlabels et les fans. On constate que l’argent n’est pas forcément exclu du circuit, mais il circule avec beaucoup moins d’intermédiaires (plate-forme et/ou netlabel, service de paiement en ligne) et arrive donc plus rapidement aux artistes.

Il s’agit simplement ne pas oublier qu’il y a des coûts derrière tout ce qui est gratuit. S’il ne semble pas incongru de ressortir d’une boutique en payant ses CD, il paraît tout aussi logique de rendre leur générosité aux artistes en libre diffusion ! Et ailleurs ? Ce principe de libre diffusion peut bien évidemment être transposé à d’autres médias.

L’association Framasoft a ainsi déjà vendu plus de 1000 Framabooks (livres techniques en libre diffusion). Telecharger, créer, partager des sons, de la musique... Comicoperando. Their repertoire includes re-arranged classics as such as "Alifib", "Little Red Riding Hood Hits the Road" and "Memories" as well as lesser-known numbers encompassing all of Wyatt's 40-odd-year career, from the early Soft Machine albums to Comicopera (2007), which inspired the collective's name. A new incarnation of Comicoperando featuring Karen Mantler on vocals and organ toured Europe and America in the Spring of 2011. References[edit] Discography[edit] Comicoperando, The Music of Robert Wyatt (PanRec, 2012)

Tim Hodgkinson. KLARNT is my CD of solo Bb clarinet improvisations. Cat no ZRTH3, distributed by ReR, and widely available online for download. The word KLARNT derives from the name of the Turkish Clarinet, the KLARNET. The sound of this word then collided with sound of the English CAN'T. The result : the sound of possibility impacting with impossibility.

It first got used as a title for a Konk Pack piece, but, refusing to be bound by the opposition of the sign, grew into something more inclusive. Of course generally music is presented with an aura of positivism, for example I'm thinking of Barenboim's idea about the need to negate silence. REVIEWS - KLARNT and other improvised work. Tim Hodgkinson's music could best be described as a study in the dichotomy between presence and absence. KLARNT's title signifies the search for essence. With these come opaque but palpable references. If Hodgkinson's stunning diversity needed further documentation, these discs provide it. Tim HODGKINSON. :::::::::::::::::::::::::: el TiGeR CoMiCs GRoUP :::::::::::::::::::::::::: Outside (jazz) Side-slipping through distant ii-V Play . Jump up ^ Porter, Lewis.

John Coltrane: His Life and Music. Ann Arbor: The University of Michigan Press. p. 225. ^ Jump up to: a b Vashlishan, M. THE ORIGINS OF DAVID LIEBMAN'S APPROACH TO JAZZ IMPROVISATION (Thesis). William Patterson University. News. Peter Brotzmann Quartet 1995 1/4. Pierre Schaeffer. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pierre Schaeffer Pierre Schaeffer, né à Nancy le et mort aux Milles, près d'Aix-en-Provence, le 19 août 1995[1], est un ingénieur, chercheur, théoricien, compositeur et écrivain français.

Il a également été homme de radio, fondateur et directeur de nombreux services. Il est considéré comme le père de la musique concrète et de la musique électroacoustique. « Le miracle de la musique concrète, que je tente de faire ressentir à mon interlocuteur, c'est qu'au cours des expériences, les choses se mettent à parler d'elles-mêmes, comme si elles nous apportaient le message d'un monde qui nous serait inconnu. »[2] Radio[modifier | modifier le code] Il produit des émissions, dont La coquille à planètes, et crée en 1944 un Studio d'essai, avec Jacques Copeau, voué à l'expérimentation radiophonique.

Musique[modifier | modifier le code] Fils d'un père violoniste et d'une mère chanteuse, Schaeffer s'est toujours interrogé sur le phénomène musical. Feminist Improvising Group. The Feminist Improvising Group (FIG) were a five- to eight-piece English free improvising avant-garde jazz and experimental music ensemble formed in London in 1977 by Scottish vocalist Maggie Nicols and English bassoonist/composer Lindsay Cooper. Their debut performance was at a "Music for Socialism" festival at the Almost Free Theatre in London in October 1977, and they toured Europe several times in the late 1970s and early 1980s. FIG were the first publicly performing women-only group of improvisers and challenged the hitherto male-dominated musical improvisation community. The group consisted of women from different backgrounds with different levels of musicianship, and their concerts were a combination of music and theatre that dealt with everyday women's issues.

FIG also integrated "lesbian sexuality" into their performances that, Canadian academic Julie Dawn Smith said, "queered" the improvisational space and "demanded queer listening". History[edit] Analysis[edit] Reception[edit] News from Babel. News from Babel were an English avant-rock group founded in 1983 by Chris Cutler, Lindsay Cooper, Zeena Parkins and Dagmar Krause. They made two studio albums with several guest musicians (including Robert Wyatt) and disbanded in 1986. History[edit] In the wake of English avant-rock group Henry Cow (1968–1978), Art Bears (1978–1981), a song-oriented group, were formed by three of Henry Cow's members, drummer Chris Cutler, multi-instrumentalist Fred Frith and singer Dagmar Krause. In Art Bears' wake, News from Babel emerged in 1983, comprising Cutler, Krause, Henry Cow woodwind player Lindsay Cooper, and United States harpist Zeena Parkins.

It was Parkins's first "rock group" and the first time she had recorded with her harp. This new group followed the song-oriented approach of Art Bears, but with a different musical emphasis. Cooper composed the music and Cutler wrote the song texts.[1][2] Personnel[edit] Guest musicians[edit] Discography[edit] Albums[edit] Singles[edit] Boxed sets[edit] Lindsay Cooper.

Zeuhl. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Liste de groupes zeuhl[modifier | modifier le code] en France[modifier | modifier le code] en Belgique[modifier | modifier le code] Univers Zero en Russie[modifier | modifier le code] Kalutaliksuak au Japon[modifier | modifier le code] Références[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Portail du rock progressif.

Univers Zéro. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Univers Zéro est un groupe de jazz-rock progressif belge, fondé en 1974 par Daniel Denis et Claude Deron. Discographie[modifier | modifier le code] 1313 (1977)Hérésie (1979)Ceux du dehors (1980)Crawling Wind (1983)Uzed (1984)Heatwave (1986)The Hard Quest (1999)Rhythmix (2002)Implosion (2004)Live (2006)1313 Remixé (2008)Relaps Archives 1984-1986 (2008)Clivages (2010) Voir aussi[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code]

Art Zoyd. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Art Zoyd est un groupe français fondé en 1969, mêlant free jazz, rock progressif et avant-garde électronique. Les compositeurs principaux du groupe furent Thierry Zaboitzeff et Gérard Hourbette. Parcours[modifier | modifier le code] Aujourd'hui, Art Zoyd se définit comme un groupe de musique électronique, et travaille surtout sur des musiques de film, de ballet ou en alliance avec d'autres arts, comme en témoignent ses œuvres récentes : Armaggedon en 2004, opérette pour robots avec Louis-Philippe Demers, ou Le champ des larmes en 2006, oratorio électronique avec le vidéaste Dominik Barbier.

Gérard Hourbette assure aujourd'hui la direction artistique et s'associe ponctuellement à d'autres compositeurs : Kasper T. Toeplitz, Patricia Dallio, Carl Faia, André Serre-Milan, etc. Discographie sélective[modifier | modifier le code] Lien externe[modifier | modifier le code] Site officiel. Rock in Opposition. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Rock in Opposition (RIO), ou rock en opposition, est un mouvement musical fondé dans les années 70 par des groupes de rock, notamment de rock progressif, à l'instigation du guitariste Fred Frith et de son groupe Henry Cow.

Les grands bâtisseurs du mouvement[modifier | modifier le code] Groupes soutenant de près le mouvement[modifier | modifier le code] Groupes ayant des affinités avec le mouvement[modifier | modifier le code] Autres mouvements similaires[modifier | modifier le code] Mouvement zeuhl Événements[modifier | modifier le code] En France, Rock in Opposition France Event à Cap'Découverte, près de Carmaux, est une manifestation entièrement dédiée au Rock in Opposition. Lindsay Cooper. Henry Cow. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Henry Cow est un groupe de rock expérimental britannique dont les musiciens sont influencés dès ses débuts par la musique contemporaine, le jazz et les musiques improvisées.

Historique[modifier | modifier le code] L'année suivante, après le départ de Geoff Leigh et l'arrivée de Lindsay Cooper (hautbois, basson), ils enregistrent "Unrest". La même année, le groupe fusionne avec un autre groupe de rock d'avant-garde Slapp Happy formé par Peter Blegvad (guitare, chant), Dagmar Krause (chant) et Anthony Moore (claviers) pour enregistrer "Desperate Straights" et "In Praise of Learning" en 1975. Mais à la suite de cette expérience, seule Dagmar Krause, chanteuse à la voix puissante et originale intègre le groupe à temps plein. En 1976 sort le double album "Concerts", compilation de morceaux écrits et d'improvisations en public avec la participation de Robert Wyatt (ex Soft Machine, Matching Mole).

Discographie[modifier | modifier le code]

Analyses, Commentaires, Critiques...

Extraits Sonores.