background preloader

Comptabilité Bibliothèque

Facebook Twitter

Assurance

BU Angers - Rapports et chiffres. BU Lyon 2 - Rapports d'activité. La provision pour dépréciation de stock. Publié le 20/12/2010 par Mots-clés : | La loi prévoit explicitement que pour tout livre paru depuis plus de 12 mois et présent dans la librairie depuis plus de 3 mois, le libraire peut faire une provision de 40 % sur la valeur achat à condition que ce livre ne soit pas en format poche, ni une encyclopédie, ni du livre scolaire, ni un dictionnaire.

La provision pour dépréciation de stock

BIC-VI-15905Cette provision sera considérée comme justifiée dans son montant lorsqu'elle n'excédera pas 40 % de la valeur moyenne d'inventaire, appréciée sur trois exercices, des ouvrages neufs, autres que les livres d'enseignement, encyclopédies et collections de poche, publiés depuis plus d'un an et dont le dernier réapprovisionnement entre les mais du libraire remonte à plus de trois mois. Les règles de dépréciation des stocks dans l'édition. Sauf quelques exceptions bien connues (on peut citer le vin par exemple), les biens de consommation se déprécient avec le temps.

Les règles de dépréciation des stocks dans l'édition

Les entreprises qui conservent une partie de leur production en stock pendant plusieurs années doivent donc traduire cette perte de valeur dans leurs comptes. Des règles extrêmement précises sont définies dans le plan comptable applicable à l’édition. En premier lieu, les règles comptables fixent la durée de vie normale des ouvrages en fonction de leur genre. Les textes en vigueur distinguent trois catégories de livres. 1) La durée de vie est de deux ans pour les romans, les essais et documents, les bibliographies et les livres de poésie, théâtre, collections de grande diffusion et autres ouvrages analogues, illustrés ou non. 2) Les œuvres de littérature classique, les ouvrages d’enseignement, de sciences et techniques ainsi que les autres ouvrages illustrés ou non qui n’entrent pas dans les deux autres catégories sont réputés avoir une durée de vie de trois ans.

Les amortissements - Leur calcul. Cette feuille a été mise à jour en octobre 2010 Elle est extraite de notre "Cours de comptabilité...

Les amortissements - Leur calcul

" et elle est reprise dans le livre "Le culte et la législation" Le rôle de l'amortissement est de constater comptablement la dépréciation irréversible d'un actif, sa " consommation ". L'amortissement s'enregistre donc au débit d'un compte de charges : L'amortissement est le fait : · de l'usure physique ; · de l'évolution technique ; · et, dans le cas des immobilisations incorporelles, de règles juridiques (durée de protection légale ou juridique). Parmi les actifs qui se déprécient, il y a les immobilisations corporelles : ce sont les biens durables que l'association utilise pour son activité.

Tous les actifs ne sont pas amortissables : Les terrains, par exemple, ne se déprécient pas (habituellement) par l'usage et le temps. De façon plus générale, un actif n'est amortissable que si son usage est limité dans le temps. Le calcul des amortissements. Amortissement linéaire ou dégressif : que faut-il choisir?

L’amortissement, c’est quoi ?

Amortissement linéaire ou dégressif : que faut-il choisir?

Amortir, c’est constater dans le bilan et dans le compte d'exploitation la dépréciation de la valeur d'un investissement. Quels sont les différents types d’amortissement possibles ? Lorsqu'on amorti un bien, on a généralement le choix entre deux modes d'amortissement : l’amortissement linéaire ou l’amortissement dégressif. L’amortissement linéaireL’amortissement linéaire concerne les biens utilisés de manière constante sur plusieurs années.

Il permet d’étaler sur une période donnée le coût d’acquisition de ces biens. Le taux de l’amortissement dégressif est la résultante de la multiplication du taux de l’amortissement linéaire et d’un coefficient qui est modifié selon la durée d’utilisation du bien, à savoir :Pour une période d’utilisation égale à 3 ou 4 ans : 1.25Pour une période d’utilisation égale à 5 ou 6 ans : 1.75Pour une période d’utilisation supérieure à 6 ans : 2.25. Quelle durée d'amortissement choisir ? A quoi sert la durée d’amortissement?

Quelle durée d'amortissement choisir ?

La durée d'amortissement d'un bien permet de connaitre le taux à utiliser chaque année pour calculer la dotation aux amortissements.