Agile

Facebook Twitter

Peut-on manager la coopération ? Dans une étude publiée à la fin des années 90, nous montrions que l’un des déterminants essentiels de l’efficacité collective était la coopération.

Peut-on manager la coopération ?

Cette coopération se définissait comme ouverte, singulière, contextualisée. Ses modalités en étaient construites par les acteurs eux-mêmes, exploitant au mieux de leurs compétences des espaces d’autonomie non définis a priori par le travail prescrit. Pourquoi écrire à l’imparfait ? Ces conclusions restent encore valables aujourd’hui. Mais les situations de travail ont singulièrement changé dans de nombreux secteurs. Considérons en premier lieu les démarches de type Lean manufacturing dont les effets sont visibles sur l’organisation du travail.

Complexité et singularité. Considérons maintenant l’organisation dans son ensemble. Multiplier les règles ou les lettres de mission ne saurait couvrir l’ensemble des situations à gérer, pas plus qu’un ‘livre des processus’ ne rendrait compte de la complexité du fonctionnement organisationnel. Les organisations matricielles sont-elles performantes ? Faut-il en revenir à Fayol ? Plus encore qu’en économie et en sociologie, la pensée managériale semble fonctionner par modes successives, et grands mouvements de balancier au sein d’une tendance longue.

Les organisations matricielles sont-elles performantes ? Faut-il en revenir à Fayol ?

Henri Fayol a longtemps dominé la pensée managériale en prônant l’unité de commandement. L’administrateur, devenu gestionnaire, manager puis leader conserve globalement les mêmes rôles : 1. Prévoir : Anticiper et planifier. Aubryconseil. Aubryconseil. IceScrum - Your open source agile tool. Agile et Lean : booster d’innovation ! AGILE : Création de valeur, Collaboration et Culture du Changement LEAN : Philosophie du long terme, Fluidité et Respect des personnes Lean et Agile, voilà un mélange plutôt détonnant au service de l’Entreprise !

Agile et Lean : booster d’innovation !

Je suis convaincu comme certains que l’agilité, va bien au delà de l’application de Scrum ou de XP sur un projet de développement informatique. L’agilité se joue à plusieurs niveaux: Niveau Individuel (celui de la personne en situation de travail ou dans son quotidien),Niveau Equipe (un projet ou un département)Niveau Organisation (à toutes ses strates, dans tous ses métiers…) Selon les cas, parfois dans tous les cas, on parlera donc d’Esprit Agile, de Pratiques Agiles, de Culture Agile voire d’Entreprise Agile; au final, les déclinaisons d’un même socle de valeurs et de principes. L’AGILITE POUR L’INNOVATION, c’est réaliser des projets, dits innovants, en mode Agile. Les projets innovants sont considérés comme des contextes favorables à la gestion de projet Agile.

Www.scrumday.fr. Management agile : l’arnaque ? Rendez-vous au ScrumDay 2012 - Être Agile. Le management est partie intégrante de l’agilité, voir par exemple le 5ème principe.

Management agile : l’arnaque ? Rendez-vous au ScrumDay 2012 - Être Agile

Réalisez les projets avec des personnes motivées. Fournissez-leur l’environnement et le soutien dont ils ont besoin et faites-leur confiance pour atteindre les objectifs fixés. Nous déclinons ce 5ème principe en quelques pratiques de management. Par exemple : Recrutement dans une équipe agileCouverture aérienne : supprimer les obstaclesRelation entre Management et équipePasser de "command & control" à "connect & collaborate" : lâcher-prise. Il est très sympathique de conseiller aux managers de participer à un scrum meeting. Ce n’est pas en améliorant la bougie que l’on a inventé l’ampoule électrique. Un véritable management agile passe par une révolution authentique dans l’organisation. Contenu Management agile... Le tout agrémenté d'illustration musicale. Programme, inscription :