background preloader

DROIT BTS CG1

Facebook Twitter

Redressements judiciaires : la machine à achever les PME en difficulté. En théorie, les mandataires judiciaires - bras armés des tribunaux de commerce - devraient tout faire pour sauver les sociétés en dépôt de bilan.

Redressements judiciaires : la machine à achever les PME en difficulté

Mais en réalité, ces hommes de loi, aux pratiques plus d’une fois contestables, font souvent exactement l’inverse. Dramatique pour bon nombre d’entreprises, comme l’explique Sandrine Trouvelot, journaliste de la rédaction de Capital. Conséquence : 97% des sociétés qui déposent leur bilan finissent en liquidation. La France compte d’ailleurs trois fois plus de défaillances d’entreprises que l’Allemagne. Pourquoi ? Mais ne perdez pas espoir, il existe des solutions. INFOGRAPHIE. Les statuts juridiques de l'entreprise. Vous souhaitez créer votre entreprise mais vous ne savez pas quel statut juridique choisir?

INFOGRAPHIE. Les statuts juridiques de l'entreprise

Cette infographie vise à faciliter votre choix, en vous présentant les avantages et les inconvénients de chacun d'entre eux. Que vous démarriez seul (Entreprise individuelle, EURL, SASU), ou à plusieurs (SARL, SA, SAS), vous trouverez toutes les informations nécessaires pour faire le bon choix. Et vous permettre de partir du bon pied.

Tableau comparatif des différents statuts: SARL, SAS, SA. La société anonyme (SA) est une structure réservée aux projets de grande envergure nécessitant des capitaux importants.

Tableau comparatif des différents statuts: SARL, SAS, SA

Son principal avantage est d'être perçue par les investisseurs et les banquiers comme un gage de sécurité. Cette structure est incontournable pour faire appel à l'épargne publique ou viser une introduction en bourse. Par ailleurs, le capital peut être augmenté facilement en fonction des besoins de la société et de sa taille et les actions peuvent être cédées librement. Le PDG actionnaire dirigeant peut bénéficier du régime des salariés. Néanmoins, cette structure est assez lourde à mettre en place: nécessité de recourir à un (ou plusieurs) commissaire aux comptes, fonctionnement lourd et coûteux (assemblée générale, conseil d'administration ou directoire avec conseil de surveillance ).

LIRE AUSSI >> TABLEAU COMPARATIF. La société à responsabilité limitée (SARL) est la forme de société la plus répandue en France. LIRE AUSSI >> Dix bonnes raisons de choisir la SAS. SARL ou SAS, que choisir? La SARL (société à responsabilité limitée) et la SAS (société par actions simplifiée) sont les deux formes de sociétés les plus plébiscitées par les créateurs.

SARL ou SAS, que choisir?

En 2014, d'après l'Insee, 57 % des sociétés ont été créées en SARL et 39 % en SAS. "Ce sont les formes de sociétés les plus répandues : elles sont simples et sécurisantes, avec des aspects communs mais chacune possède ses spécificités", indique Rudy Deblaine, délégué général d'Initiative Ile-de-France, une des plateformes du réseau d'accompagnement Initiative France. >> Lire aussi: INFOGRAPHIE. Les statuts juridiques de l'entreprise Une responsabilité limitée De nombreuses similitudes existent entre ces deux statuts. >> Lire aussi: SARL (société à responsabilité limitée): ce qu'il faut savoir sur ce statut Une imposition avantageuse Même similitude concernant le mode d'imposition. La bonne image des SAS Voilà pour les principaux points communs. >> Lire aussi: Création d'une SAS: les formalités à effectuer Le régime social en jeu. Profession libérale : un statut à part entière pour des activités diverses... qui peuvent être réglementées.

L’absence de définition légale de la profession libérale n’a pas empêché le fort développement de l’activité des professions libérales.

Profession libérale : un statut à part entière pour des activités diverses... qui peuvent être réglementées

Selon la direction générale des entreprises (DGE), le secteur des professions libérales comprend près de 770.000 entreprises libérales, emploie plus de 900.000 salariés, soit 25 % des entreprises du secteur privé, hors auto-entreprises (devenues micro-entreprises), et réalise un chiffre d’affaires annuel de plus de 194 milliards d'euros. Dynamiques donc, les professions libérales affichent aussi une forte identité professionnelle qui explique la spécificité de leurs institutions, et les distinguent des autres secteurs d’activité. Comment devient-on profession libérale ? N’exerce pas une profession libérale qui veut. Et on n'exerce pas une profession libérale de n’importe quelle manière. Mais qu’est ce qu’une profession libérale ?

Leurs titulaires exercent leur activité en toute indépendance, ce qui les distingue des salariés. Michèle Auteuil.