background preloader

Fbacar

Facebook Twitter

Coronavirus : quels sont les droits des salariés et les obligations des employeurs ? - L'épidémie de coronavirus - Le Télégramme. Lecture : 3 minutes Isolement indemnisé ?

Coronavirus : quels sont les droits des salariés et les obligations des employeurs ? - L'épidémie de coronavirus - Le Télégramme

14 jours, c’est la durée maximale estimée de la période d’incubation du Covid-19. Et la durée d’isolement recommandée pour les personnes qui ont été exposées au coronavirus, par contact avec un malade ou lors d’un voyage dans une zone à risque. Un décret, publié le 1er février au Journal officiel, assouplit pour les personnes ainsi confinées les règles d’indemnisation appliquées par la Sécurité sociale dans le cadre des arrêts maladie. Le décret annule, notamment, les délais de carence pour ces assurés non malades, mais contraints à l’isolement, et permet le versement d’indemnités journalières dès le premier jour d’arrêt de travail, pendant 20 jours maximum.

Ces mesures s’appliquent aussi aux « parents dont l’enfant fait l’objet d’une mesure d’isolement et qui ne peuvent donc pas se rendre au travail pour garder leur enfant », a précisé Olivier Véran, ministre de la Santé. Le direct. Représentant syndical au CSE : 9 choses à savoir. Salariés des EHPAD : quelles obligations, quelle protection ? Licencier un salarié en burn-out est discriminatoire. La loi sur la santé et la sécurité des travailleurs.

Actuellement, le bien-être des travailleurs et salariés est sur la première dans toutes les entreprises françaises.

La loi sur la santé et la sécurité des travailleurs

Cela implique pour l’employeur le respect et l’application des normes sur la santé et la sécurité de ses employeurs. Dans toute entreprise qui se respecte et qui prône le bien-être de ses employés, ces normes sont appliquées en priorité et sont même devenues une sorte de publicité pour attirer les nouveaux diplômés ou les futurs employés. Il faut d’ailleurs préciser que la loi sur la santé et la sécurité s’applique sur tout salarié que ce soit privé ou fonctionnaire d’État. La notion de santé et de sécurité est tellement importante aujourd’hui qu’en France elle s’est internationalisée et est devenue un sujet de débat international jusque dans le parlement européen.

Coronavirus: les droits des employés en 12 points. Puis-je, en tant que salarié, refuser le travail en invoquant un risque de contamination?

Coronavirus: les droits des employés en 12 points

Seulement si l’employeur ne respecte pas les prescriptions sanitaires et ne prend pas les mesures nécessaires. Dans ce cas, l’employeur doit verser le salaire. Je suis infecté par le coronavirus et ne peux plus travailler. Est-ce que je reçois mon salaire? Oui. Je ne peux plus arriver à mon travail à l’heure, voire même pas du tout, en raison de perturbations des transports publics, dois-je quand même m’y rendre?

Vous êtes excusé si vous arrivez en retard ou si vous ne pouvez pas vous rendre à votre travail. Le médecin prescrit deux semaines de repos à des personnes affectées par la grippe vivant avec moi. L’employeur doit donner congé à un parent assurant la garde d’un enfant malade jusqu’à trois jours, sur présentation d’un certificat médical. Coronavirus : droits et obligations du salarié. Le salarié qui revient d'une zone à risque devrait en principe en informer son employeur.

Coronavirus : droits et obligations du salarié

À l'inverse, le salarié qui devrait se rendre dans une zone à risque à la demande de son employeur ou se trouverait dans une situation dangereuse, pourrait exercer son droit de retrait sous conditions. Le salarié placé en quarantaine bénéficie des IJSS sans délai de carence et sans conditions d'ancienneté ou de durée de cotisations. #LeSoinACoeur - Recherche sur Twitter. Groupe public Salarié(e)s en EHPAD (et maisons de retraite) Vidéo. Les Ehpad du Pays basque toujours mobilisés. Le rendez-vous est donné ce jeudi 30 janvier, à 14 heures, devant les portes de l’Ehpad du Maharin, 25 allée du Val Fleuri, à Anglet.

Vidéo. Les Ehpad du Pays basque toujours mobilisés

Tandis que des débrayages auront lieu dans plusieurs établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) du Pays basque, directeurs et salariés de ces lieux de soins défileront jusqu’à la permanence de la députée Florence Lasserre (Modem) pour dire, une nouvelle fois, leur « épuisement ». Après deux ans de mobilisation, « trois rapports ont été fait mais toujours pas de loi « Autonomie » », dénoncent-ils. Leurs revendications portent sur le manque de moyens, humains et matériel, dont souffrent ces établissements. Le réseau Ehpad Pays basque a écrit une chanson et réalisé une vidéo pour alerter sur l’urgence de la situation.

Salle de repos salle de pause,les obligations de l'employeur. Salle de repos et salle de pause , les obligations de l’employeur : Art.

Salle de repos salle de pause,les obligations de l'employeur

R. 4228-19 Il est interdit de laisser les travailleurs prendre leur repas dans les locaux affectés au travail. Art. R. 4228-22 Dans les établissements dans lesquels le nombre de travailleurs souhaitant prendre habituellement leur repas sur les lieux de travail est au moins égal à vingt cinq, l’employeur, après avis du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou à défaut des délégués du personnel, met à leur disposition un local de restauration. Salariés des EHPAD : quelles obligations, quelle protection ?