background preloader

Fatmadia

Facebook Twitter

Quelle solution adopter stocker données P1. Stockez vos fichiers sur votre Livebox. Clouds, envoyé spécial, france 2. Le cloud est-il assez mature pour les projets digitaux les plus avancés ? La question était au programme de la conférence inaugurale du salon Cloud Computing World Expo.

Le cloud est-il assez mature pour les projets digitaux les plus avancés ?

Des représentants de Total et de la SNCF ont livré leur témoignage. Les géants du cloud ne cessent de vanter la qualité de leurs services dans l'optique de motoriser les chantiers digitaux les plus ambitieux. Services web, big data, IoT, intelligence artificielle... A les écouter, ils seraient capables de répondre à tous les besoins, y compris les plus avancés. Mais qu'en est-il vraiment ? A la SNCF, le big data désormais éligible Pour ce qui est des sites et autres applications web, le cloud est désormais considéré comme une solution pleinement adaptée. En matière de big data, "les solutions sont désormais à la hauteur de ce que nous attendons", souligne de son côté Raphael Viard, CTO d'e.SNCF. Le HPC et l'IoT, deux pistes étudiées par Total. Quelle solution adopter stocker données P2. Cloud hybride : le marché et les offres sont-elles matures ? Le cloud n'est plus une tendance, c'est une réalité : de la plus petite entreprise aux grands groupes internationaux, les services d'Infrastructure et Software as a Service se sont démocratisés.

Cloud hybride : le marché et les offres sont-elles matures ?

Qu'est-ce que le cloud hybride ? Dans un premier temps, les datacenters ont transformé leurs infrastructures en cloud privé afin de produire industriellement de l'"IT as a service" de la façon la plus automatisée possible. La transformation de l’IT pour l’aligner avec les besoins opérationnels des métiers est désormais une priorité pour les entreprises. L’objectif est de mieux répondre à la demande des métiers en délivrant aux utilisateurs les applications et les services dont ils ont besoin le plus rapidement possible et au moindre coût. Cette typologie a d'abord séduit par son côté agile et isolé, en termes de sécurité, et par sa capacité à maîtriser les données, de processus métiers et de conformité (SOC2, ISO 2700x, GDPR, etc.)

Ô mon Dieu, cette société américaine est propriétaire de mes données !!!!! Bon, ayé, j'suis énervé...

Ô mon Dieu, cette société américaine est propriétaire de mes données !!!!!

Je l'ai déjà dit, redit... pété et répété ! Mais ce n’est pas grave, je vais recommencer pour ceux qui dormaient au fond à côté du radiateur. Sécurité IT : un marché dynamique influencé par le Cloud - ZDNet. Cloud computing : le marché français décolle enfin - ZDNet. Le marché du Cloud computing n'est plus tout négligeable en France : il pèse près de 5 milliards d'euros (4.875 millions précisément), estime le cabinet d'études Markess dans une étude rendue publique lors de la Cloud Week à Paris en juillet dernier (enquête auprès de 130 prestataires).

Cloud computing : le marché français décolle enfin - ZDNet

C'est une progression de +19,5% par rapport à 2014. Pour 60%, il s'agit de solutions ou services SaaS (Software as a Service) et pour 40% de services. Evolution du marché du Cloud Computing, France (Source : Markess) De cette enquête, il ressort 5 tendances-clés : L'avenir de Cloudwatt compromis après l'accord d'Orange avec Huawei. L'accord signé entre Orange et Huawei sur une plate-forme cloud basée sur OpenStack irrite les pouvoirs publics et peut remettre en cause l'avenir de Cloudwatt.

L'avenir de Cloudwatt compromis après l'accord d'Orange avec Huawei

Même le Canard Enchainé s'en est mêlé, c'est dire ! L'accord passé entre Orange et Huawei sur le cloud public fait des vagues. Selon le journal satirique, une réunion s'est tenue à l'Elysée sur ce sujet au mois de décembre dernier : Orange n'aurait plus les faveurs des pouvoirs publics pour s'être allié à un fournisseur chinois. Nous avons demandé des explications aux trois protagonistes, Orange, Huawei et la Dinsic. Et seule cette dernière s'est mise aux abonnés absents en refusant de nous répondre.

Première question sensible, pourquoi Orange a-t-il discrètement officialisé son partenariat avec Huawei, par un simple communiqué diffusé en anglais ? Deux offres OpenStack au catalogue Deuxième sujet sensible, celui des appels d'offres du gouvernement. Google Drive s'ouvre au streaming de fichiers cloud. Les coulisses techniques de Dropbox. Confronté à une montée en charge sans précédent, le spécialiste du stockage de fichier en mode cloud a décidé de réinternaliser en partie ses systèmes hébergés jusqu'alors chez AWS.

Les coulisses techniques de Dropbox

Le point sur sa nouvelle infrastructure. Fondé en 2008, Dropbox revendique 500 millions d'utilisateurs au niveau mondial, dont 375 millions en dehors des Etats-Unis. Depuis quelques années, la société basée à San Francisco a effectué un virage stratégique. Cloud Computing - Définition, avantages et exemples d'utilisation. De plus en plus utilisé par les entreprises de toutes les industries, le Cloud Computing est la nouvelle forme de stockage de données du 21ème siècle.

Cloud Computing - Définition, avantages et exemples d'utilisation

Cependant, il se décline en de nombreuses variantes, et il n’est pas toujours facile de choisir l’offre qui convient le mieux à son activité. Pour mieux comprendre le phénomène Cloud Computing, voici une définition complète de ce terme. Le Cloud Computing est un terme général employé pour désigner la livraison de ressources et de services à la demande par internet. Il désigne le stockage et l’accès aux données par l’intermédiaire d’internet plutôt que via le disque dur d’un ordinateur. Il s’oppose ainsi à la notion de stockage local, consistant à entreposer des données ou à lancer des programmes depuis le disque dur.

Google veut séduire les codeurs avec une offre cloud gratuite. Avec son offre Always Free, Google Cloud Compute entend attirer les développeurs qui pourront tester plus longtemps - gratuitement mais sous conditions - une micro-instance du fournisseur.

Google veut séduire les codeurs avec une offre cloud gratuite

Always Free de Google Cloud Compute permet aux utilisateurs de disposer d’une puissance de calcul pour exécuter de petites charges de travail. L’offre est gratuite, mais avec quelques restrictions. Lancée jeudi dernier par le fournisseur, Always Free permet d'utiliser sans frais ses services de cloud public en petite quantité et va au-delà de l’offre d’essai limitée à 60 jours. L’offre comprend, entre autres, une instance de micro-calculs f1, 5 Go par mois de stockage régional et 60 minutes d'accès mensuel à l'API Cloud Speech. Pour bénéficier de cette offre, l’utilisateur doit néanmoins fournir des coordonnées de carte de crédit que Google pourra facturer automatiquement si les limites d’usage sont dépassées.