background preloader

Manga et Pédagogie

Facebook Twitter

La culture populaire japonaise et l'imaginaire global. Notes Mach Go Go Go en japonais.

La culture populaire japonaise et l'imaginaire global

Tirée d? Un manga de Tatsuo Yoshia se déroulant dans le milieu de la course automobile, la série fut diffusée aux États-Unis dès 1967. Film d? Animation japonais. Rob Walker, « Comics Trip : What Are American Kids Looking for in the Cultural Mix and Match of Japanese Manga ? C? Voir la contribution de Koichi Iwabuchi dans ce dossier, p. 37-53. En juin 2004, on pouvait voir une effigie de Pikachu (le petit héros des Pokémon) dans un temple à Ica, au Pérou. Koichi Iwabuchi, Recentering Globalization : Popular Culture and Japanese Transnationalism, Durham (NC), Duke University Press, 2001.

Le titre japonais, Sen to Chihiro kamikakushi, signifie Sen/Chihiro enlevée par les dieux (la petite fille prend le nom de Sen dans le monde des esprits). Un fait oublié par le distributeur américain de Mononoke, qui l'avait promu uniquement à destination du jeune public. Mon propos, en convoquant Freud, n? Kyôryû sentai zuranger. Le manga - Une synthèse de référence qui éclaire en image... Accompagnement personnalisé en 2de à Louis Giraud » Archive du blog » A la découverte d’un genre de fiction illustrée : le manga. ©CDR Louis Giraud Objectif : Acquérir des compétences info-documentaires dans la recherche d’un genre de littérature illustrée : le manga -Retrouver des informations dans des sites spécialisés, – donner les références des documents,– consulter un portail documentaire, – faire une sélection bibliographique, – trouver une illustration, – respecter le droit d’auteur, – évaluer un site internet NB : Les fiches de travail et questionnaires sont accessibles ici Le manga, appelé aussi bande dessinée japonaise, est un genre spécifique soit très apprécié soit très mal connu.

Accompagnement personnalisé en 2de à Louis Giraud » Archive du blog » A la découverte d’un genre de fiction illustrée : le manga

Vous utiliserez les documents numériques proposés ici pour approfondir vos connaissances et appliquer les savoirs documentaires qui sont demandés. Manga & Pédagogie. ShowFile. Dossiers : Le manga : un support pédagogique ? Dossier : Des mangas pour les cours. Dossier : Des mangas pour les cours. Le manga: Une synthèse de référence qui éclaire en image l'origine, l ... - Chrysoline Canivet-Fovez. Club manga : progression et fiches élèves. Accueil > Séances pédagogiques > Club manga : progression et fiches élèves L’année dernière, au club journal, un élève avait proposé de faire un sondage sur le CDI.

Club manga : progression et fiches élèves

Une des questions traitait des clubs du CDI. Il en ressortait que beaucoup d’élèves auraient aimé qu’un club manga soit créé. Donc à la rentrée j’ai ouvert un club manga. Et c’est depuis ce jour qu’il n’est pas rare d’entendre « Konnichiwa Mme Cassaigne. Modalités : durée : 30 min sur la pause méridiennenombre d’élèves : 12 inscrits (mais ils ne viennent pas toujours tous en même temps)lieu : au CDImatériel : à chaque séance je distribue la fiche du jour et des petits papiers pour dessiner. Il n’est pas nécessaire que le professeur-documentaliste sache dessiner, puisque nous suivons (prof et élèves) les tutos glanés sur le web, étape par étape.

Progression : voir l’esidoc du collège Gérard Philipe. J’ai bossé dessus début juillet. 132 469 1 PB. Documentation - ado et manga, la passion de la lecture. Lire des mangas, c'est d'une certaine manière se positionner « contre » : contre les valeurs parentales, contre les prescriptions éducatives, contre le consensus médiatique dominant anti manga.

documentation - ado et manga, la passion de la lecture

C'est aussi se différencier en lisant des livres marginaux, au format distinct et au sens de lecture inversé, tout en recherchant un « autre », un « ailleurs », un exotisme cristallisé dans une certaine vision du Japon. Etre fan de manga, ce n'est pas seulement se ménager un « temps pour soi », ce temps solitaire et intime que la lecture de bande dessinée a toujours offert aux adolescents et aux enfants, qui est un moment de liberté permettant d'échapper aux obligations de lecture scolaire ou parentale. C'est aussi pouvoir être « entre soi ». Car le manga offre en plus un temps « pour et avec les autres », de forte sociabilité, favorisant l'échange verbal entre lecteurs, l'échange de livres entre propriétaires de volumes, et l'échange social lors de rassemblements dédiés au manga.