background preloader

Capsules vidéos

Facebook Twitter

Moovly et Powtoon, pour des images animées. Pour réaliser une capsule vidéo, il existe de nombreux outils en ligne. Parmi eux, Powtoon et Moovly sont deux outils similaires permettant de présenter les informations de façon animée. Si l’objectif et les fonctionnalités de ces deux logiciels sont analogues, leur approche et leur mode opératoire diffèrent légèrement. Alors, vous êtes plutôt Powtoon ou Moovly ? Moovly et Powtoon, des possibilités comparables Powtoon et Moovly sont deux logiciels accessibles via Internet.

Ils permettent une mise en mouvement de textes et d’images fixes avec des effets d’animation : écriture, effet dessiné ou dépôt par une main. Avec ces deux outils, l’utilisateur dispose de bibliothèques de modèles, d’images, de décors et de musiques variées. Bien que Moovly et Powtoon permettent de réaliser sensiblement le même type de capsule, les deux logiciels ne disposent pas exactement des mêmes fonctionnalités. Alors, êtes vous plutôt Moovly ou Powtoon ?

Résultats Si vous êtes plutôt Powtoon… À vos capsules ! Outils pour créer des capsules vidéo. Moovly & Explee : créez des vidéos qui donnent de l’impact à vos idées ! Ce qui est super avec ces logiciels, c’est surtout la main qui dessine et qui écrit. Plus besoin de dessiner sur un tableau velleda et de se filmer ! Cependant, s’il y a quand même pas mal de dessins disponibles dans la banque d’images, le mieux selon moi c’est d’insérer nos propres dessins pour avoir plus de liberté ! Dans Moovly, les dessins (de notre création) que l’on importe ne peuvent pas avoir l’animation « drawing », c’est-à-dire que l’on ne peut pas les faire dessiner par la main. C’est en revanche possible avec Explee, même s’il faut faire attention à ce qu’ils soient de bonne qualité et assez grands pour que cela donne un bon résultat. C’est un avantage pour Explee mais Moovly rattrape ce défaut en proposant une possibilité d’animation beaucoup plus flexible : en effet, dans Moovly on peut presque tout faire faire à un visuel, y compris lui attribuer plusieurs animations (le faire amener par la main sur le canevas, le faire dessiner, zoomer, déplacer etc.).

Capsules vidéo : vers la pédagogie inversée. Pourquoi créer un site de capsules vidéo ? Depuis plusieurs années, je remplis les fonctions de maître remplaçant dans les Alpes Maritimes. La multitude et la diversité des missions me montrent chaque jour à quel point notre public, les enfants, a changé. Le temps des cours magistraux, de la pédagogie frontale est définitivement révolu. Mais une fois qu’on a dit ça, on n’est pas beaucoup plus avancé. Face à ce constat, j’ai commencé à produire des capsules vidéo dans le but de permettre à mes élèves de découvrir des règles de base à leur rythme, chez eux ou en fond de classe. La capsule vidéo est encore plus patiente que moi, elle peut être relue, on peut y revenir quand on en a besoin. La plupart d’entre eux pouvaient maintenant aller plus loin, s’entraîner, approfondir… Mon action allait dès lors se concentrer sur les enfants qui en avaient besoin.

Vers la pédagogie inversée… Accueil. Moovly et Powtoon, pour des images animées. Les vidéos et informations dynamiques favoriseraient les apprentissages. « La plus-value des technologies est de pouvoir proposer des informations dynamiques comme la vidéo ou les animations », explique Franck Amadieu. Les animations dynamiques peuvent-elles vraiment faire apprendre mieux ? Depuis une quinzaine d’années, de nombreux travaux sont menés sur l’impact de ces informations dynamiques sur les apprentissages et il s’avère que « les résultats ne sont pas très encourageants ». Les travaux portent sur la comparaison de compréhension d’un phénomène à l’aide d’images dynamiques ou statiques (Franck Amadieu prend l’exemple de la formation d’une tornade). « Et on s’aperçoit que, soit l’animation n’apporte pas de gain particulier et les élèves n’apprennent pas plus qu’à partir d’une image, voire parfois, ils apprennent moins bien », souligne t-il.

L’important serait de comprendre comment les personnes peuvent apprendre avec ce type d’animations : « comment concevoir des animations qui soient relativement efficaces » ? Les vidéos permettent-elles de mieux apprendre ? - #PROFPOWER. Take notes on videos. Article moovly v1. Capsules pédagogiques. Les ressources pour la classe inversée en HG (lycée) | PEPS : Pour une pédagogie participative et sociale.

L’une des principales difficultés lorsqu’on décide d’expérimenter la « classe inversée » consiste à trouver des ressources fiables et adaptées. Cet article a pour ambition de recenser et mutualiser : différentes ressources fiables et libres de droit permettant d’évoquer une partie du programme (chapitre, séance, notion, etc.).Des activités et exercices (QCM, texte à trou, etc.) permettant d’accompagner les élèves dans la phase de repérage d’informations en autonomie.Des « tâches complexes » (aussi appelées TâCos) qui sont des idées d’activités ludiques à mettre en oeuvre collectivement en classe afin d’encourager les élèves à réinvestir les connaissances acquises en amont..

Mutualisation Plusieurs niveaux de mutualisation sont envisageables : Mode consommateur : Parcourir et piocher simplement parmi les ressources ci-dessous pour les intégrer à votre progression,Mode contributeur : Proposer d’autres ressources et activités permettant de mettre en oeuvre une pédagogie inversée. Autres TâCos.