Politique

Facebook Twitter
C’est une révolte du désespoir. Vendredi, peu avant Noël, plusieurs milliers de Budapestois en colère ont manifesté sur la place Kossuth qui abrite le Parlement, un imposant édifice néogothique. «Sortez, pourris !» scandaient les manifestants, pour la plupart sympathisants écologistes ou de gauche, aux députés du Fidesz, le parti de droite populiste du Premier ministre, Viktor Orbán, qui détient la majorité des deux tiers à l’Assemblée. Viktor Orbán, Ubu roi de Hongrie Viktor Orbán, Ubu roi de Hongrie
Affaire de Karachi : ce que l'Elysée ne dit pas Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent L'Elysée est sorti du silence dans l'affaire de Karachi. Un communiqué urgent a été publié, jeudi 22 septembre, par la présidence, pour démentir tout lien entre cette affaire et Nicolas Sarkozy, dont deux très proches, Nicolas Bazire et Thierry Gaubert, sont entendus par la justice. Mais ce que ce communiqué affirme est en grande partie infirmé par des pièces du dossier ou des révélations de presse. Affaire de Karachi : ce que l'Elysée ne dit pas
Au cours de sa dernière intervention télévisée, Nicolas Sarkozy a justifié l’envoi de troupes en Afghanistan par l’impossibilité de dialoguer avec “des gens qui ont amputé d’une main une femme parce qu’elle avait mis du vernis à ongles“. Une référence à la cruauté des talibans si souvent répétée qu’on ne se soucie plus d’en vérifier l’authenticité, comme si la cruauté des châtiments – de la lapidation des femmes adultères à l’interdiction pour les jeunes filles d’aller à l’école – nous dispensait d’enquêter. L’histoire circule sur Internet depuis des années dans d’innombrables versions. Sarkozy et ces femmes afghanes aux mains coupées « Le Sarkopithèque Sarkozy et ces femmes afghanes aux mains coupées « Le Sarkopithèque
le pen

geopo international

Economie: cinq idées-zombies qui refusent de mourir (1/5) - Alan Greenspan, REUTERS/Kevin Lamarque - Deux ans ont passé depuis la fin de la crise financière mondiale. L’économie américaine a échappé au désastre. Le cours du Dow Jones est aujourd’hui proche de son niveau d’avant-crise. Economie: cinq idées-zombies qui refusent de mourir (1/5)
Dessin de Baudry sur la mort de l’euro. Les marchés explosent et, dans les fumées, les « antimaastrichtiens » réapparaissent : l’euro, contre lequel ils ont jadis bataillé, est l’origine du mal qui secoue l’Europe. C’est un « concept zombie » pour l’économiste Emmanuel Todd. Pour ou contre la mort de l'euro ? | Rue89 Eco Pour ou contre la mort de l'euro ? | Rue89 Eco
Why Saddam has cast himself as the Godfather of Baghdad
MonPuteaux.com (Puteaux 92800) a 10 ans (2002-2012) Sur son site, l'équipe "Puteaux pour vous" dévoile son projet pour la culture, les sports et les associations, sous le titre "Puteaux, une ville ouverte". "Convaincus que la culture, le sport et la vie associative sont des facteurs d’épanouissement, de cohésion et d’intégration, et sont porteurs de valeurs démocratiques fortes, nous voulons libérer Puteaux des clivages partisans et des intérêts personnels et rompre avec le fonctionnement clientéliste qui a dirigé la ville depuis des décennies. Nous faisons le pari de l’ouverture et affirmons notre confiance aux initiatives citoyennes. Nous développerons des collaborations naturelles avec les services de l’Etat afin d’obtenir toutes les labélisations et reconnaissances que les acteurs locaux méritent. Nous collaborerons également avec les villes voisines, notamment au sein d’une intercommunalité qui aujourd’hui fait défaut aux Putéoliens, et avec le tissu associatif qui peut tant apporter en matière de vie locale.

MonPuteaux.com (Puteaux 92800) a 10 ans (2002-2012)