background preloader

Attentats Paris 13 novembre 2015

Facebook Twitter

La laïcité à l'école. Le principe de laïcité est au fondement du système éducatif français depuis la fin du XIXe siècle.

La laïcité à l'école

L'importance de la laïcité dans les valeurs scolaires républicaines a été accentuée par la loi du 9 décembre 1905 instaurant la laïcité de l'État. La Charte de la laïcité à l'École rappelle les règles qui permettent de vivre ensemble dans l’espace scolaire et d’aider chacun à comprendre le sens de ces règles, à se les approprier et à les respecter. Elle est affichée dans les écoles et établissements d'enseignement du second degré publics. Un livret pour répondre aux enfants. Ne nous trompons pas... Wie erklärt man Kindern Terror? (vidéo) Attentats de Paris : Comment réagir face aux questions des enfants ? 14 novembre 2015 Les attentats que nous connaissons depuis hier, 13 novembre, nous choquent tous.

Attentats de Paris : Comment réagir face aux questions des enfants ?

Nous vous proposons, parents, adultes, de relire cette interview de la pédopsychiatre Catherine Jousselme qui, au moment des attentats de janvier 2015, nous expliquait comment les enfants réagissent à des évènements violents de ce type et comment nous pouvons leur en parler. Les enfants, petits et grands, qu’ils aient été confrontés à l’information directement ou pas, ressentent cette atmosphère et nos sentiments très vifs.

La première chose à faire, quel que soit l’âge de vos enfants, est de les informer directement. Il faut leur expliquer ce qui s’est passé : un attentat, des morts, des gens qui ne veulent pas qu'on exprime librement ses idées. Avec un petit de moins de 6 ans, Catherine Jousselme conseille de ne pas montrer d’images et d’en rester à l’information de base. Les enfants plus grands, jusqu’à 10 ou 11 ans, doivent pouvoir en parler. Le Petit Quotidien, le seul journal d'actualité pour les enfants de 6-10 ans. Loi n°55-385 du 3 avril 1955 instituant un état d'urgence. L'état d'urgence est déclaré sur le territoire de l'Algérie et pour une durée de six mois.

Loi n°55-385 du 3 avril 1955 instituant un état d'urgence

Un décret, pris en exécution de l'article 2, fixera les zones dans lesquelles cet état d'urgence recevra application. L'état d'urgence déclaré par l'article 15 emporte, pour sa durée, application de l'article 11 de la présente loi. Pour l'application de la présente loi : Six attaques en 33 minutes : chronologie d'un massacre. INFOGRAPHIE- Du Stade de France au cœur de la capitale, sept terroristes armés de ceintures explosives ont semé la mort dans un temps record.

Six attaques en 33 minutes : chronologie d'un massacre

Retour en chronologie sur une série d'attaques sans précédent. Six lieux ont été visés vendredi soir par des attaques terroristes sans précédent. Du Stade de France au cœur de Paris, elles ont fait 129 morts, dont sept assaillants, et des centaines de blessés, selon un bilan provisoire établi samedi à 20H00. • Stade de France, porte D: 1 mort A 21H20, une première explosion retentit rue Jules-Rimet (Saint-Denis) aux abords du Stade de France où se déroule un match amical de football France-Allemagne.

François Hollande, qui assiste à la rencontre, est immédiatement évacué. Etat d'urgence. Dire l'indicible. Comment parler des attentats avec vos élèves. Serge Tisseron : Que faire lundi au collège ou au lycée? Que faire lundi quand on est professeur en collège ou au lycée ?

Serge Tisseron : Que faire lundi au collège ou au lycée?

Psychologue, psychanalyste et psychiatre de métier, Serge Tisseron est bien connu des enseignants, notamment pour ses travaux sur les écrans et les jeunes. Primaire : Agnès Florin : Que faire lundi matin ? Que faire dans sa classe lundi matin après les fusillades parisiennes ?

Primaire : Agnès Florin : Que faire lundi matin ?

Professeure de psychologie, spécialiste de l'école maternelle, Agnès Florin invite à laisser s'exprimer les enfants et à donner toute sa place au sens du collectif. Lundi matin, les enseignants vont se retrouver à l'école face aux enfants. Quels conseils leur donner ? Beaucoup d'enfants ont entendu parler des attentats. Des ressources pour parler avec les enfants. Enseignants, chefs d’établissement, animateurs, parents, tous sont confrontés à la difficulté de parler avec les enfants des terribles attentats qui se sont produits dans la soirée du 13 novembre à Paris.

Des ressources pour parler avec les enfants

Attentats meurtriers de Paris: comment en parler aux enfants ? Les parents sont très nombreux à se demander ce matin comment évoquer avec leurs enfants les dramatiques attentats terroristes qui ont frappé Paris dans la nuit de vendredi, faisant 127 morts et plus de 200 blessés.

Attentats meurtriers de Paris: comment en parler aux enfants ?

Alors que les images choquantes tournent en boucle sur tous les écrans, il importe de dire la vérité aux enfants mais en veillant à les protéger de tout traumatisme psychologique. A tous les parents qui se demandent aujourd'hui s'il faut parler des attentats à leurs jeunes enfants, la réponse est oui. Comment parler d'un drame de l'actualité aux élèves? Outils pour les enseigna... Comment en parler avec nos élèves. Cet article se veut utile, son objet n’est pas de dire « comment il faut faire » mais de rassembler en un même endroit des éléments de réflexion et des outils pouvant être utilisés en classe.

Comment en parler avec nos élèves

C’est à chaque enseignant, avec ce qu’il est et en fonction des élèves qu’il a en charge, de déterminer ce qui va le mieux convenir. Cette recension n’est pas exhaustive, elle sera complétée en continu dans les heures et les jours qui viennent… n’hésitez pas à nous signaler les ressources qui n’y figurent pas et qui vous semblent utiles, soit ici en commentaire soit sur notre page Facebook ou notre compte Twitter. Les mots des grands expliqués aux enfants. 12 janvier 2015 Les mots de l’actualité sont parfois difficiles à comprendre pour les plus jeunes.

Les mots des grands expliqués aux enfants

Afin de les aider à trouver des repères dans le flux d’informations actuel, nous vous proposons, avec le magazine Youpi, une explication à hauteur d’enfant de quelques “mots de grands”. Vous pouvez télécharger et imprimer l'explication de chaque mot pour la lire et la commenter avec vos enfants en cliquant sur les liens ou les images ci-dessous. 2 formes d'empathie et leur évolution. Nos enfants sont Charlie : comment leur expliquer ce qui se passe. Oui, il faut parler aux enfants de l’odieux attentat dans les locaux de Charlie Hebdo. Et ce même aux trés jeunes enfants. Car si ce n’est pas vous qui en parlez, d’autres s’en chargeront et pas forcément de la meilleure manière.

Sans s’en rendre compte, des adultes peuvent aborder le sujet avec les enfants en utilisant des mots inadaptés, en détaillant des informations qui les ont eux même terrorisées. Et bien sûr ça va parler dans la cour de récré… Des enfants peuvent par exemple avoir vu des images traumatisantes à la télévision ou bien encore avoir entendu des adultes utiliser des termes qu’ils répèteront sans en maîtriser le sens. Et même si vous pensez que votre enfant a été protégé de cette information, il va ressentir l’émotion énorme, la tristesse qui s’exprime partout et la peur parfois. Serge Tisseron. Posté par Serge Tisseron le 10 janvier 2015. Autour des événements tragiques de ces derniers jours, nous pouvons avoir l’impression d’avoir été sur-informés.

Mais nos enfants, eux, se sont souvent sentis submergés d’informations contradictoires où il leur était difficile de se repérer. La localisation d’un village aux environs de Paris, qui nous semble évidente à nous autres adultes, peut les dérouter. Une rue éloignée de chez eux peut leur sembler voisine de la leur parce qu’il s’agit de la même ville et susciter un sentiment de danger bien au-delà du raisonnable.

Le terrorisme (vidéo) Les Maternelles - France 5 - Serge Tisseron (vidéo) Actualités - Liberté de conscience, liberté d'expression : outils pédagogique... Comment parler d'un drame de l'actualité aux élèves ? Quelques principes Moduler son attitude pédagogique selon l'âge des élèves : à l'école maternelle, du début à la fin de l'école élémentaire, au collège...Accueillir l'expression de l'émotion des élèves, sans sous-estimer, y compris chez les très jeunes enfants, leur capacité à saisir la gravité des situations ;Rassurer les élèves : l'école est un espace protégé ; l'évènement s'est déroulé dans un lieu et un temps circonscrit, même si les média en parlent et diffusent plusieurs fois les images ;Etre attentif au « niveau de connaissance » que les élèves ont de l'évènement : certains élèves peuvent n'en avoir aucune connaissance ; d'autres ne disposer que d'éléments partiels, voire erronés, provenant de sources variées.

Pour aller plus loin : Aborder un événement collectif violent.