background preloader

Fabricebdx

Facebook Twitter

Fabrice BRIDOUX

Pourquoi ce site ? - GameAddict - Addiction au jeu vidéo - Cyberaddiction. Avec le développement d’Internet, l’augmentation des capacités des PC, des consoles et des jeux vidéo toujours aussi nombreux, on entend parler de plus en plus de l’addiction au jeu.

Pourquoi ce site ? - GameAddict - Addiction au jeu vidéo - Cyberaddiction

C’est pourquoi, le clan GIM (groupement de joueurs de 15 à 45 ans depuis 2004) a eu cette idée : créer un site, une plateforme d’information sur ce phénomène. Sans oublier que nous sommes également des joueurs et que nous ne cherchons absolument pas à montrer du doigt les développeurs de ces jeux, nous voulons simplement créer un site où joueurs, amis de joueurs, parents, médecins pourraient échanger leurs avis sur cette nouvelle addiction et les jeux vidéo en général. Tout le monde pourrait ainsi venir s’informer et se renseigner de manière simple, compréhensible par un maximum de personnes.

C'est pourquoi vous pourrez trouver un maximum de vidéos et de textes simplifiés accompagnés d'un lexique pour les mots les plus techniques ou utilisés par les joueurs. Dossier - Jeu vidéo et santé sur JeuxVideo. Quand le jeu vidéo fait du bien. Alors que certains hôpitaux ouvrent des structures pour soigner des joueurs compulsifs, des psychologues et des psychanalystes ont choisi d'utiliser le jeu vidéo dans leurs thérapies.

Quand le jeu vidéo fait du bien

"La pratique de certains jeux vidéo, jugés violents ou choquants, par des jeunes – public sensibles et fragiles – pose question. Ces contenus sont d'autant plus problématiques qu'ils font souvent l'objet d'une consommation solitaire, fragmentée, répétée et active, qui favoriserait une imprégnation plus forte et l'induction de comportements agressifs. Certains redoutent que l'intensification des pratiques ne débouche sur des formes d'addiction. " Cet extrait d'une note datée de novembre 2010 du Centre d'analyse stratégique, organisme rattaché à Matignon, résume en quelques mots les principaux reproches faits aux jeux vidéo : violence, désocialisation, addiction… Au point que l'organisme d'Etat se questionne sur une possible régulation de ce loisir.

Pour en savoir plus : Jeux vidéo : les mamies s'éclatent aux manettes. Les jeux vidéo : mal ou bien? Plein de bienfaits!

Les jeux vidéo : mal ou bien?

Comme expliqué, jouer au jeux vidéo peut-être bénéfique sur bon nombre de points dont en voici des exemples (plus d'infos sur Game Addict) Amélioration des capacités visuelles. Des chercheurs du département cerveau et vision de l’université de Rochester (Etats-Unis) ont comparé l'acuité visuo-motrices de joueurs avec celle de non-joueurs. L'étude a montré que les joueurs présentaient une zone d’attention visuelle plus large, pouvaient capturer des images plus complexes et se laissaient moins distraire alors qu’ils étaient engagés dans une tâche complexe. Le jeu en thérapie post-traumatique / anti-stress Médicalement, un rapport de 2007 du centre des grands brulés du Nationwide Children's Hospital a commencé à utiliser les jeux vidéos pour distraire les victimes de brûlures où la douleur est intense, par opposition à des distractions plus traditionnelles comme les livres et la musique.

Dr. Jouer ensemble Simulation sérieuse Imagination fertile Le vieil argument Le Dr. Sociologie du jeu vidéo. Le nombre de joueurs de jeux vidéo en France est en constante augmentation, et aujourd’hui 80% des français jouent, dont une majorité de femmes.

Sociologie du jeu vidéo

Les femmes de 30 à 50 ans sont d’ailleurs la tranche de la population la plus représentée parmi les joueurs. Cette augmentation du nombre de joueurs peut être mise en rapport avec l’augmentation du taux d’équipement de la population française : 6 millions de français ont aujourd’hui un smartphone, soit une progression de 65% en quelques années, et on prévoit qu’en 2015, 500 millions d’équipements dédiés aux jeux vidéo seront vendus. On notera aussi que l’âge moyen du joueur français est en constante hausse, et est aujourd’hui de 41 ans, ce qui se ressent sur les ventes de jeux vidéo, puisque les jeux 18+ sont aujourd’hui les plus consommés, représentant 29,9% des ventes de jeux vidéo (contre seulement 14,6% pour les jeux 16+).

Addictions comportementales, jeux d'argent, affective. De manière générale, il s’agit de comportements maladaptifs qui ont des conséquences néfastes pour la santé et le bien être de la personne (état de manque, tolérance, perte de contrôle, isolement social, incapacité d’arrêter l’activité malgré les conséquences, prend beaucoup plus de temps que voulu par la personne, perturbation d’activités, perte de travail) Addictions possibles : achats compulsif, dépendance aux jeux, nourriture compulsive, dépendance sexuelle, dépendance affective, codépendance, dépendance à l'activité sportive, au travail. Dépendance affective : Etre obsédé par quelqu’un et prendre cette obsession pour de « l’amour », lui permettant de contrôler vos émotions et votre comportement. Le degré de votre « amour » est comparé à la profondeur de vos tourments.Liste des symptômes et problèmes associés aux dépendances affectives (à télécharger)Traitement des dépendances affectives, sexuelles et co-dépendances (voir la vidéo)