background preloader

Fabiyoux

Facebook Twitter

Entreprise et Dématériatisation. I- Les avantages de la dématérialisation au sein de l’entreprise a) La notion d’intelligence économique : L’intelligence économique est l’ensemble des activités coordonnées de collecte, de traitement (d’analyse), de diffusion et de protection de l’information utile aux acteurs économiques, obtenue légalement, dans les meilleures conditions de qualité des délais et des coûts.

Entreprise et Dématériatisation

On peut y ajouter les actions d’influence et de notoriété. Sur cette notion, reportez-vous à l’article du blog sur l’intelligence économique. b) Productivité, économies : moins de papier, moins de besoin de personnel d’archivage, moins de déplacements, possibilité de travail à la maison… c) Rapidité, réactivité de l’entreprise, souplesse : on trouve les documents en un clic, transmission instantanée dans le monde entier via les mails… , adaptation en temps réel face aux changements qui peuvent survenir, moins de soumission aux aléas de la Poste, des grèves… e) Possibilité de travail à domicile Conclusion.

J'aime : Dématérialisation. La loi Macron kesako ? - Corinne Bord. Aujourd’hui les commerces sont autorisés à ouvrir de droit jusqu’à 5 dimanches par an.

La loi Macron kesako ? - Corinne Bord

Dorénavant, il seront autorisés à ouvrir jusqu’à douze dimanches par an après avis des maires. Les ouvertures ne se feront pas sans compensation, sous forme d’une rémunération ou d’une période de repos. Elles seront négociées avec les partenaires sociaux. Ils ont trois ans pour conclure des accords avec leurs salariés. La loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques. Depuis la promulgation de la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, plus de 1 000 emplois ont été créés dans le secteur du transport par autocar et au moins 500 000 passagers ont été transportés dans toute la France.

La loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques

A titre de comparaison, c’est trois fois plus que sur l’ensemble de l’année 2014. Aujourd’hui, 146 villes et aéroports sont desservis et plus de 600 autocars assurent chaque jour des liaisons en France. Ces chiffres confirment la forte croissance constatée depuis fin septembre (700 emplois, 250 000 passagers, 75 villes et 274 autocars) ; en particulier, le nombre de départs et arrivées d’autocars par jour sur le territoire national passe de près de 800 en septembre, à plus de 2 000 en décembre.

Par ailleurs, le réseau continue de s’étendre avec une meilleure couverture du territoire : les cinq villes les plus desservies (Paris, Lyon, Bordeaux, Strasbourg, Lille) ne représentent plus que 34,3% des arrêts contre 43,3% en septembre. Libérer. Les principales mesures du projet de loi Macron. Résumé : - Après le vote du projet de loi Macron par l’Assemblée Nationale le 19 février puis par le Sénat le 12 mai, une commission mixte paritaire (CMP) devra s’accorder le 3 juin sur un texte commun. - Parfois accusé par ses détracteurs d’être un projet de loi « fourre-tout », il a pour ambition de libérer la croissance française en légiférant sur un grand nombre de domaines, que ce soit sur le travail dominical, les professions réglementées, le transport en autocar, le permis de conduire, la justice prud’homale, les pouvoirs de l’Autorité de la concurrence, les plans sociaux, etc. - Ce projet de loi étant très débattu (avec un point culminant lors du 49-3) et très riche avec 627 amendements adoptés durant le processus législatif, il paraît utile de rappeler de façon synthétique les principales mesures actuellement retenues et leurs impacts espérés sur l’économie avant l’arbitrage de la CMP.

Les principales mesures du projet de loi Macron

Le travail du dimanche et de nuit : Objectifs et Impacts recherchés[1] : Emmanuel Macron a présenté le projet de loi pour la croissance et l'activité à l'Assemblée. Manuel Valls et Emmanuel Macron ont présenté le projet de loi pour la croissance et l'activité. Le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de l'Economie Emmanuel Macron ont présenté à l'issue du Conseil des ministres du 10 décembre 2014 le projet de loi pour la croissance et l'activité.

Manuel Valls et Emmanuel Macron ont présenté le projet de loi pour la croissance et l'activité

Cette loi vise à agir sur tous les leviers pour favoriser la relance de la croissance, de l’investissement et de l’emploi. Emmanuel Macron lors de la conférence de presse à l'Elysée, le 10 décembre 2014 - ©Elysee.fr Depuis le Palais de l’Elysée, Manuel Valls et Emmanuel Macron ont dévoilé les principes de ce projet de loi, construit autour de trois piliers : libérer, investir et travailler. Cette loi vise à agir sur tous les leviers pour favoriser la relance de la croissance, de l’investissement et de l’emploi. Créer et développer l’activité Elle doit permettre d’ouvrir et de simplifier de nombreux secteurs : professions réglementées du droit, commerce de détail, liaisons par autocars.

Améliorer concrètement et rapidement la vie des Français Une loi pour ceux qui ne font pas partie du système. Le but de la loi macron.