background preloader

Handicap

Facebook Twitter

Accueillir les publics sourds, un enjeu de l'accessibilité en bibliothèque. Un des premiers soucis des bibliothécaires — et a priori de tous services publics — concerne l'accessibilité à toutes les personnes, qu'elles soient touchées par un handicap ou non.

Accueillir les publics sourds, un enjeu de l'accessibilité en bibliothèque

Anne-Laurence Gautier, directrice-adjointe et responsable du Pôle Sourd de la bibliothèque parisienne Chaptal (9e), a évoqué les enjeux et les besoins d'un accueil des publics sourds dans les établissements. Des livres disponibles en langue des signes, dans les Pôles Sourds parisiens (photo via la page Facebook Bibliopi) Chacun de ces pôles Sourds intègre dans l'équipe au minimum un collègue sourd comme à Saint-Éloi et à Fessart, voire deux comme à Chaptal, la Canopé et Malraux.

Outre cette particularité au sein des équipes, l'ensemble du personnel est formé à la langue des signes pour l'accueil des publics sourds, tandis que les actions culturelles sont accessibles et qu'un fonds de référence est disponible. Ces adaptations sont réalisées en vidéo, « car la langue des signes est en 3 dimensions. L'accessibilité aux livres s'invite dans le Projet de loi "Liberté de création"

La ministre de la Culture et de la Communication a présenté ce matin en conseil des ministres son projet de loi "Liberté de création, architecture et patrimoine", dont l'une des mesures concerne l'accessibilité aux livres pour les personnes en situation de handicap.

L'accessibilité aux livres s'invite dans le Projet de loi "Liberté de création"

Parmi les 23 mesures du projet de loi "Liberté de création, architecture et patrimoine", présenté ce mercredi 8 juillet en Conseil des ministres par Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, figure l'accès aux livres pour les personnes en situations de handicap. Cette mesure veut aussi élargir le bénéfice de l'édition adaptée aux personnes dyslexiques ou dyspraxiques. Un meilleur accueil des personnes en situation de handicap pour pallier des locaux inadaptés ? De nombreux et importants assouplissements au principe d'accessibilité, posé par la loi Handicap, sont amenés par l'arrêté du 8 décembre 2014.Le texte pose le principe selon lequel "des solutions d'effet équivalent peuvent être mises en œuvre dès lors que celles-ci satisfont aux mêmes objectifs".

Un meilleur accueil des personnes en situation de handicap pour pallier des locaux inadaptés ?

Ce principe est décliné pour les cheminements extérieurs, le stationnement automobile, l'accueil du public, les revêtements des sols, murs et plafonds, les portes, portiques et sas... Les dispositions relatives aux locaux ouverts au public abordent les équipements et dispositifs de commande, aux sanitaires, aux sorties, à l'éclairage, ...Le texte prévoit également que, "dès lors qu'une entrée principale ne peut pas être rendue accessible selon les dispositions prévues à l'article 4, l'accessibilité d'une entrée dissociée peut être envisagée". Pour aller plus loin : Un meilleur accueil des personnes en situation de handicap pour pallier des locaux inadaptés ? Dispositif du CNL pour les Bibliothèques et publics empêchés.

Conformément à la volonté de la Ministre de réorienter les aides du CNL aux bibliothèques vers les publics empêchés et de l'engagement du Président à préserver le budget 2015 inchangé dans la mesure du possible, le groupe de travail a réfléchi sur le devenir du mode d'accompagnement actuel et sur les aides à venir pour les publics empêchés, spécifiques et éloignés du livre et de la lecture.

Dispositif du CNL pour les Bibliothèques et publics empêchés

Steve Johnson, CC BY 2.0 Les participants souhaitent majoritairement, à titre expérimental, le maintien du double dispositif existant, en appliquant des critères plus stricts et des taux d'accompagnement inférieurs, si nécessaire. Journée d’étude : « Exception handicap : extension de l’accessibilité pour des bibliothèques plus inclusives ». Le 24 mars 2015 aura lieu à la médiathèque Marguerite Duras (Paris 20e), une journée d’étude co-organisée par l’Association des Bibliothécaires de France (commission Accessibib), la Bibliothèque publique d’information (Bpi), la médiathèque Marguerite Duras et le Service du livre et de la lecture (ministère de la Culture et de la Communication, Direction générale des Médias et des Industries culturelles), intitulée « Exception handicap : extension de l’accessibilité pour des bibliothèques plus inclusives ».

Journée d’étude : « Exception handicap : extension de l’accessibilité pour des bibliothèques plus inclusives ».

Entre la loi « handicap » du 11 février 2005, et l’Exception handicap au droit d’auteur, comment les bibliothèques peuvent-elles accompagner l’accès au livre et à la lecture en faveur des personnes empêchées de lire du fait d’un handicap ? Cette journée vise à présenter les travaux en cours et les évolutions à venir de l’Exception handicap au droit d’auteur, et notamment l’ouverture prochaine aux publics « DYS » (dyslexiques, dyspraxiques, etc.). J'aime : J'aime chargement… Le Glob - Sensibilisation au handicap visuel et à l’écriture braille. L’école élémentaire André Pasquier travaille cette année sur la notion du handicap.

le Glob - Sensibilisation au handicap visuel et à l’écriture braille

Sa directrice a contacté la médiathèque Anne Fontaine afin de visiter la section braille. En effet la médiathèque, en plus des espaces adultes, jeunesse et musique et cinéma, abrite un centre de transcription de livres en braille agréé par l’état et prête ses livres transcrits aux lecteurs handicapés qui en font la demande, quel que soit leur situation géographique. Catherine Vosgien, responsable de la section braille et jeunesse, a reçu le mardi 13 mai une classe de CE2 pour une sensibilisation au handicap visuel et à l’écriture braille. Les 27 enfants et leurs 6 accompagnateurs ont eu à effectuer un petit parcours les yeux bandés, s’assoir et ensuite, toujours les yeux bandés, répondre aux questions sur leur ressenti. Un bref panorama des différentes malvoyances a été abordé, notamment avec les lunettes de simulation. Fiche_facile_lire.pdf. Facile à lire. Vers des espaces « Facile à lire » dans les bibliothèques bretonnes : la démarche de Livre et lecture en Bretagne Livre et lecture en Bretagne, dans le cadre de la mission sur les publics éloignés du livre et de la lecture, a impulsé une démarche autour du « facile à lire » dans les bibliothèques bretonnes.

Facile à lire

Née de la volonté de s’adresser à tous les publics en difficulté avec l’écrit, cette démarche se situe d’abord dans le champ de la prévention de l’illettrisme. Bibliothèques : des livres faciles à lire. Forêt de Fontainebleau : une application pour les malvoyants développée en Bo... L’Office National des Forêts (ONF) avait sollicité la société Tévolys à Chenôve pour développer une application mobile permettant la géolocalisation en forêt de Fontainebleau et ainsi l’envoi d’informations sur les smartphones en fonction de la position des promeneurs dans la forêt.

Forêt de Fontainebleau : une application pour les malvoyants développée en Bo...

Aujourd’hui c’est une version 2 qui est opérationnelle afin de permettre aux personnes aveugles et malvoyantes de bénéficier de l’application. En effet, une fois la géolocalisation activée, le mobile vibre afin de prévenir d’un point d’intérêt et ainsi faire découvrir aux promeneurs malvoyants un arbre ou une anecdote préparés par des spécialistes (sylviculteurs, naturalistes, historiens, etc.) sur la forêt de Fontainebleau. L’application est gratuite et immédiatement téléchargeable >> Numérique et handicap - Ressources numériques adaptées soutenues et réalisées. Si le numérique est un outil particulièrement intéressant pour la réussite des élèves ordinaires, il se révèle indispensable pour les élèves en situation de handicap.

Numérique et handicap - Ressources numériques adaptées soutenues et réalisées