background preloader

Travail, emploi, chômage

Facebook Twitter

La dualité du marché du travail en France. Le principal contrat de travail français est le contrat à durée indéterminée (CDI). Ces dernières années, il concerne la plupart des contrats en cours mais seulement une part limitée des embauches. Les CDD et les contrats d’intérim représentent en revanche une très faible part des contrats en cours mais la plupart des embauches (cf. graphiques 1 a et b). Le taux de rotation sur ces contrats ne cesse de s’accroître, la durée moyenne d’un CDD étant de 14 jours en 2014.

La flexibilité du marché du travail repose donc essentiellement sur les salariés en CDD et intérim. Un taux de transition faible vers les CDI Les CDD et l’intérim sont parfois présentés comme des marchepieds vers un emploi stable. En particulier, les jeunes sont fortement représentés parmi les titulaires de ces contrats. La probabilité d’être en CDI un an et demi après est légèrement supérieure, entre 20 et 30 %, mais 50 à 60 % des personnes sont encore en CDD ou en intérim. Des salariés plus fragiles [1] C. Un cadre sur trois a connu une mobilité professionnelle en 2017. La reprise se généralise.

Comment le chômage déclasse. Ceux qui passent par la case chômage y laissent des plumes : 30 % des chômeurs qui ont retrouvé rapidement un emploi ont dû accepter un poste avec un salaire inférieur indique une étude de l’Insee . L’ampleur du nombre de demandeurs d’emploi impose à ces derniers des concessions, qui se répercutent sur leurs modes de vie. Que deviennent les chômeurs ? On oublie souvent quand on commente l’évolution du chômage que l’on compare deux photographies de populations différentes. Les chômeurs de 2017 sont constitués d’une partie de ceux de 2016, auxquels on a ajouté de nouveaux demandeurs d’emploi et retranché ceux qui ont retrouvé un poste. Ces photographies font oublier le « film » du chômage.

L’étude de l’Insee comble une partie de ce manque. L’institut a observé ce que devenaient les chômeurs de 2016 au bout d’un trimestre : 58,5 % sont au chômage, 13,3 % sont inactifs mais souhaiteraient travailler, 7,6 % sont inactifs et 20,6 % ont retrouvé un emploi. L’impact du chômage est net. La qualification des chômeurs pas toujours en phase avec les besoins des entreprises. CREDOC. Août 2017. — Sciences économiques et sociales. Consommation et modes de vie n°293, août 2017. Résumé Dans un contexte de reprise économique, malgré la progression de l'emploi salarié, la France reste marquée par un taux de chômage élevé (9,6%) tandis que le marché du travail poursuit sa mutation, sous l'effet notamment de l'essor du numérique, de la demande de flexibilité de l'emploi et de l'évolution des qualifications. Les leviers à mobiliser pour réduire le nombre de chômeurs et répondre aux besoins de l'économie font débat.

En revanche, il est acquis que les postes proposés devraient correspondre le plus possible aux qualifications réellement détenues par les personnes en recherche d'emploi, parfois à l'issue d'une formation professionnelle. Face aux tensions du marché du travail et au niveau du chômage, de nombreux dispositifs d'aides à l'emploi tentent de rapprocher l'offre et la demande de postes. Sommaire. Chômage | Insee. Chômage : la courbe s'inverse (enfin) | Alternatives Economiques. L’inversion tant attendue de la courbe du chômage semble désormais engagée. Le taux de chômage, mesuré par l’Insee, a ainsi diminué de 0,3 point au printemps dernier, passant sous la barre des 10 %.

Tandis que le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi tend à se stabiliser. Taux de chômage en France, en % Variation du nombre d'inscrits à Pôle emploi en catégories A, B et C par rapport au même mois de l'année précédente Evolution du nombre d'emplois dans l'ensemble du secteur marchand par rapport au même trimestre de l'année précédente Evolution du nombre de chômeurs de longue durée par rapport à l'année antérieure Et surtout, la véritable bonne nouvelle, c’est que le chômage de longue durée se stabilise enfin. Zoom Le rôle clé de la population active Le niveau du chômage ne dépend pas seulement de celui de l’emploi, le taux d’activité joue aussi un rôle déterminant. Nombre d’emplois et population active en France métropolitaine, en millions Zoom Le halo grossit.

Dans la lutte contre le chômage, les partisans de la relance ont clairement gagné. « En août 2010, un article de Slate notait qu’il y avait "deux gangs d’économistes qui se battent sur les causes du chômage de masse" aux Etats-Unis. Paul Krugman, le meneur des "cycs" disait que la cause était conjoncturelle : il s’agissait d’une insuffisance de la demande globale. Les "strucs" expliquaient la hausse du chômage par un ensemble de facteurs structurels et ils prédisaient que le chômage ne déclinerait pas, à moins que l’on s’attaque à ces facteurs structurels. Six ans après, quel camp a gagné la bataille ? Les preuves empiriques montrent que les "cycs" avaient largement raison. Le chômage aux Etats-Unis a chuté assez bien en phase avec la reprise de la production. Les Etats américains où la croissance a été plus forte que la moyenne nationale ont connu les plus fortes chutes du chômage.

Paul Krugman écrivait en 2011 que le chômage était élevé "parce que la croissance économique est faible ; c’est tout, point final, fin de l’histoire". Creusons un peu plus. 285. Le « miracle » du chômage allemand expliqué en deux graphiques. FI02 %20impact chomage web. 20 ans de chômage des jeunes et des seniors. Salariés au Smic : portrait d’une France populaire. 7 juillet 2016 - 95 % des salariés payés au salaire minimum sont ouvriers ou employés.

Près des deux tiers sont des femmes. Les jeunes aussi sont surreprésentés. Qui sont donc les smicards ? Qui sont ces salariés payés au minimum syndical ? On dresse rarement le portrait de cette « France d’en bas » des salaires qui chaque année attend de savoir si elle aura droit ou pas à quelques euros de plus que l’inflation. Cette France a pourtant un visage : la quasi-totalité des personnes payées sur la base du salaire minimum sont des ouvriers ou des employés, comme le montre une enquête du ministère du Travail qui n’a pas fait grand bruit lors de sa publication tant le désintérêt médiatique est grand sur la question [1]. Les jeunes et les femmes, plus concernés par le salaire minimum Smic et temps partiel 43 % des salariés rémunérés au Smic travaillent à temps partiel, alors que c’est le cas de 17,5 % de l’ensemble des salariés. Photo / Jack Hynes. Sans titre. Travail-Emploi - Une photographie du marché du travail en 2015 - Le chômage se stabilise, mais les chômeurs de longue durée restent nombreux.

Imprimer la page Le chômage se stabilise, mais les chômeurs de longue durée restent nombreux Simon Beck et Joëlle Vidalenc, division Emploi, Insee Résumé En 2015, en France métropolitaine, 28,4 millions de personnes âgées de 15 à 64 ans, soit 71,5 % de cette tranche d’âge, sont actives, qu’elles aient un emploi ou soient au chômage. Parmi elles, 25,5 millions ont un emploi. Les trois quarts de ces actifs occupés travaillent dans le secteur tertiaire et près de neuf sur dix sont salariés.

Parmi ces actifs, on compte également 2,9 millions de chômeurs au sens du Bureau international du travail. Sommaire Encadrés Publication La hausse de l’activité en France est portée par les seniors En moyenne en 2015, 28,4 millions de personnes de 15 à 64 ans en France métropolitaine sont actives, soit 71,5 % de cette tranche d’âge. Depuis 2005, en France métropolitaine, la population active âgée de 15 à 64 ans a augmenté de 1,2 million de personnes et le taux d’activité de 1,8 point.

Retour au sommaire Encadrés. Le marché du travail manque-t-il de flexibilité ? Le retour en grâce du salaire minimum. Quand les négociations européennes s'éternisent sur l'instauration d'un salaire minimum dans l'Union, c'est des Etats-Unis que vient un signal fort. Parmi ses mesures pour soutenir la croissance, Barack Obama a annoncé son intention d'augmenter de 40% le salaire minimum des fonctionnaires américains. Le salaire des 30 millions d'agents fédéraux passerait ainsi de 7,25 dollars à 10,10 dollars de l'heure.

Cerise sur le gâteau, ce Smic serait indexé sur l'inflation. En favorisant la demande, la Maison Blanche espère une augmentation du Produit intérieur brut de 32,6 milliards de dollars, accompagnée de la création de 140.000 emplois. "En fait, il faut relativiser la déclaration du président américain", précise Eric Heyer de l'OFCE, "le salaire minimum aux Etats-Unis est plutôt décidé au Congrès. Barack Obama peut imposer une augmentation par décret mais elle ne concernera en réalité que très peu de personnes. Un smic à 8,5 euros... pas avant 2017 Un équilibre à trouver. Travail-Emploi - Une photographie du marché du travail en 2013. Fabien Guggemos et Joëlle Vidalenc, division Emploi, Insee Résumé En 2013, 25,8 millions de personnes ont un travail et 2,8 millions sont au chômage au sens du BIT. Plus des trois quarts des emplois sont occupés dans le secteur tertiaire. Près de neuf actifs occupés sur dix sont des salariés, la plupart d’entre eux bénéficiant d’un contrat à durée indéterminée.

Le sous-emploi, qui touche plus particulièrement les femmes et les jeunes, progresse de 0,4 point en 2013 pour atteindre 6,5 % des actifs occupés. Le chômage s’établit en moyenne à 9,8 % des actifs en 2013, en hausse de 0,4 point sur un an. Sommaire Encadrés Publication En 2013, 25,8 millions de personnes ont un travail et 2,8 millions sont au chômage au sens du BIT Depuis 2005, la population active a augmenté de près de 1,3 million de personnes. Le nombre d’actifs âgés de 50 à 64 ans a fortement augmenté depuis 2005 (+ 1,4 million).

Retour au sommaire Un actif occupé sur deux est ouvrier ou employé Encadrés. Www.insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip1508/ip1508.pdf. Travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/2014-052-2.pdf. Www.tresor.economie.gouv.fr/File/402603. Cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=78684. EMPSAL12d_D2_générat.pdf. Ip1516.pdf. La France, pays où l'on travaille le moins ? Hervé Mariton, candidat à la présidence de l'UMP, a affirmé que notre pays était celui « où l'on travaille le moins dans la semaine, dans l'année et dans la vie ». Revoilà le temps de travail. Le Medef s'apprête à rendre publiques une série de propositions pour relancer l'économie, très commentées avant même leur publication. C'est ainsi qu'Hervé Mariton, député UMP de la Drôme et candidat à la présidence de son parti, a été amené lundi 15 septembre à évoquer la durée de travail des Français, sur i-Télé.

Avec une « jolie » formule, qui emprunte de gros raccourcis. Ce qu'il a dit : « On est le pays où l'on travaille le moins dans la semaine, dans l'année et dans la vie » La France, pays qui travaille peu, le refrain est connu. 1. C'est faux. Tout d'abord le temps de travail hebdomadaire. Travailleurs à temps plein uniquement : la France en queue de peloton. 2. Oui mais voilà, le temps hebdomadaire est à mettre en regard du temps de travail annuel. 3. 4. Portrait-robot d'un chômeur en France. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Romain Geoffroy Après les propos de Manuel Valls pointant du doigt « un chômage très important et très bien indemnisé », c'est au tour d'Emmanuel Macron de faire part de son envie de réformer l'assurance-chômage, dans les colonnes du Journal du dimanche, le 13 octobre.

Pour le ministre de l'économie, « il ne doit pas y avoir de tabou ni de posture. L'assurance-chômage est en déficit de 4 milliards d'euros : quel responsable politique peut s'en satisfaire ? ». En août, ils étaient 3 413 300 à être inscrits à Pôle emploi sans aucune activité (catégorie A) en France métropolitaine. 26 ans Avec 108 800 chômeurs, c'est l'âge le plus représenté parmi les demandeurs d'emplois sans aucune activité. 284 jours C'est en moyenne la durée d'inscription à Pôle emploi pour un chômeur en France (outre-mer compris).

La plupart du temps indemnisé Toutes les personnes inscrites à Pôle emploi ne bénéficient pas de l'assurance-chômage. Plutôt un homme Peu diplômé. Contrat de travail unique : le retour d'un vieux projet. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent Alors que le chômage est reparti à la hausse en septembre, le contrat de travail unique fait de nouveau la « une ».

C'est le premier ministre, Manuel Valls, qui a relancé cette idée ancienne de mettre fin à la distinction entre contrat à durée déterminée (CDD) et contrat à durée indéterminée (CDI). Dans un entretien à L'Obs, M. Valls explique : « Le fonctionnement du marché du travail n'est pas satisfaisant car il ne crée pas assez d'emplois, il génère des inégalités importantes entre, d'une part, des salariés très protégés en CDI et, d'autre part, des salariés très précaires en CDD et en intérim. » Le premier ministre se dit d'accord, sur ce point, avec le nouveau Prix Nobel français d'économie, Jean Tirole, qui dénonce les défauts du système français et prône un contrat de travail unique, moins protecteur pour le salarié que le CDI, mais plus que le CDD. « Une idée intéressante », selon M. 1. 2. 3. Serait-il efficace contre le chômage ? Travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/2014-102.pdf. Sécuriser les parcours professionnels des actifs - Compte personnel d'activité (CPA)

Le compte personnel d’activité (CPA) est né du constat suivant : les mobilités professionnelles se sont fortement développées depuis ces 30 dernières années. Les individus changent davantage d’emploi ou de région.Chaque année, 20% des actifs vivent une transition professionnelle. Les parcours professionnels sont de plus en plus discontinus.

Or ces transitions peuvent entraîner des pertes et ruptures de droits. Les périodes de constitution et d’utilisation des droits ne se recouvrent plus. Par ailleurs, de nouvelles formes d’emploi, à la frontière du salariat et du travail indépendant, se développent. L’évolution du numérique a également des conséquences sur le travail et l’emploi. Ces évolutions ont conduit à des réflexions sur : comment sécuriser la transition entre deux emplois, comment assurer la continuité des droits sociaux de chaque individu. C’est donc pour répondre à ces évolutions que le président de la République a annoncé en avril 2015 la création du compte personnel d’activité. Travail-Emploi - Le coût de la main-d'œuvre depuis la crise : des évolutions contrastées en Europe.

Antoine Luciani, division Salaires et revenus d’activité, Insee Résumé Le coût de la main-d’œuvre dans le secteur marchand est très variable selon les pays de l’ex-Union européenne à 15, de même que sa composition (salaires et traitements bruts ou cotisations employeurs et autres charges). Si la France se situe parmi les pays où ce coût est le plus élevé, sa croissance depuis 2008 a été cependant modérée, tout particulièrement depuis la mise en place du CICE en 2013. Globalement, depuis la crise, les écarts de coûts du travail entre les pays ont eu tendance à s’accroître, alors qu’ils avaient tendance à se rapprocher avant celle-ci.

Sommaire Publication Des disparités importantes de niveau et de structure entre pays Le coût de la main-d’œuvre représente l’ensemble des dépenses encourues par les employeurs pour l’emploi de salariés. Les résultats présentés ici s’appuient sur la dernière enquête quadriennale de 2012 sur le coût de la main-d’œuvre (sources). Haut de page Sources Définitions. Job gains and losses over time. Andrew Van Dam and Renee Lightner for the Wall Street Journal provide a couple of useful linked views of unemployment and job gains and losses. The former comes as a grid where each cell represents the unemployment rate, and the standard time series is shown below that. The second view is the more interesting part. It shows job gains and losses for various sectors (above), where each dot represents a sector and each column represents a year. Mouse over a sector to see how it did each year, and click on a year for a more detailed view like the breakdown below.

Or come at it from the other side and interact with the detailed view and see how it relates to the overview. Easier to explore on your own than for me to describe. Track National Unemployment, Job Gains and Job Losses. France : les salaires à la hausse. La solitude frappe davantage les chômeurs que les retraités. Le chômage de longue durée change la personnalité. Une épreuve personnelle et un mal collectif. La modération salariale en Allemagne à l’origine des difficultés économiques de la France. Travail-Emploi - Une photographie du marché du travail en 2014. Ip1569. COMMENT PENSER L'INDUSTRIALISATION DEMAIN ? Dessine-moi l'éco : L'ubérisation est-elle une chance pour l'économie ? - vidéo Dailymotion.

Er945. Travail-Emploi - Marché du travail - Séries longues - Mise à jour 2014. Offres d’emploi non pourvues : la machine à fantasme.

Comprendre

Pour le prof. RC2.1 - Comment s'articulent marché du travail et emploi ? RC2.2 - Quelles politiques pour l'emploi ?