background preloader

Antillanité et créolité

Facebook Twitter

Littératures francophones et esclavage transatlantique. 1 E.

Littératures francophones et esclavage transatlantique

Glissant Le discours antillais, Seuil, 1981, p. 358. Et il est vrai tout de même qu’on se trouve malade d’une histoire qu’on ne fait pas […]1.E. Glissant 2 S. Moussa, dir., Littérature et esclavage, Desjonquières, coll. « L’Esprit des lettres », 2010. 1Préparant ma contribution à ce dossier, j’ai été interpellée par une réflexion de l’historien Sarga Moussa, placée en ouverture de l’ouvrage qu’il a publié à la suite du colloque Littérature et esclavage qui s’est tenu à Lyon en 2009 : « Les historiens ont déjà consacré de nombreux travaux à la question de l’esclavage. 2S’agissant de ceux dont le métier touche à la littérature, enseignant les littératures francophones, principalement créoles, dans une université parisienne, je peux témoigner de la place incontournable de l’histoire, et particulièrement de cet événement crucial que constitue l’esclavage transatlantique, dans l’approche de ces productions littéraires. 3Comme le note P. 3 P.

Lecture critique des notions de domination et d’identité chez les écrivains-militants de la créolité. Salon du livre outre-mer Secrétariat d’Etat aux Dom-Tom 18-19 octobre 1997.

Lecture critique des notions de domination et d’identité chez les écrivains-militants de la créolité

Lecture critique des notions de domination et d’identité chez les écrivains-militants de la créolité. René DEPESTRE. 1 Entretien réalisé par Rémi Guittet. 1René Depestre est né en 1926 en Haïti.

René DEPESTRE

Il a participé à la fondation du Parti Communiste haïtien et au renversement du dictateur Élie Lescot avant d’être condamné à l’exil en 1946. Il traversera alors différents pays (Tchécoslovaquie, France, Cuba, URSS, Brésil, Chili…), au contact de divers gouvernements socialistes, avant de s’installer dans les Corbières, où il « met en ordre le chaos de sa vie » à travers l’écriture. La Créolité, vingt ans après. 1L’Éloge de la Créolité, paru sous la signature conjointe de Patrick Chamoiseau, Raphaël Confiant et moi-même, constitue le support emblématique du Mouvement de la Créolité.

La Créolité, vingt ans après

L’ouvrage est tout d’abord paru en 1988, chez Gallimard. Mais c’est à partir de la seconde édition bilingue français-anglais en 1989 (toujours chez Gallimard), que cet ouvrage a commencé à se répandre largement hors des frontières de la France, comme en témoigne le succès dans les universités nipponnes de la traduction japonaise, assez vite intervenue. Le mouvement de la Créolité est né de la convergence entre deux types de démarches : l’étude théorique du fait linguistique et culturel créole, d’une part, et, d’autre part, une pratique littéraire se voulant ancrée tout à la fois dans les réalités et l’imaginaire des sociétés dites créoles. Rappel sémantique et étymologique 3Le terme "créole", on le sait, a commencé à désigner exclusivement la composante européenne de la population née sur place dans la colonie.

La créolité et les Juifs de la Martinique. 1 Cet article a d’abord été rédigé pendant un séjour au Centre de Recherches sur les Pouvoirs Locaux (...) « [Aux Antilles] nous assimilons petit à petit les préjugés …qui nous viennent d’Europe.

La créolité et les Juifs de la Martinique

Mais nous n’acceptons pas tout…L’antisémitisme, par exemple, n’existe pas, car il n’y a pas de Juifs,ou si peu ». Frantz Fanon, Peau noire, masques blancs (1952), p. 155. « A cause de l’holocauste, les Juifs se permettent maintenant n’importe quoi ». Député antillais à l’Assemblée nationale, dans un aparté, mars 2002. 1Entre l’antisémitisme fasciste tant redouté par Fanon et l’antisémitisme de gauche partagé par ce député – celui pour lequel la shoah est peu, comparée à l’esclavage – la Martinique a en effet bien changé. 2Un an et demi plus tard, Raphaël Confiant pour parler de leurs coreligionnaires choisit de les désigner dans un essai diffusé par courrier électronique par le terme « les innommables ». 7 Locker, op. cit, p. 203. Entretien avec Patrick Chamoiseau ( médiathèque de Rochefort ) Edouard GLISSANT "Le Créole? Oui, Bien-Sûr"

Edouard GLISSANT "Le monde se créolise" Edouard GLISSANT "Le Poète est un être solitaire mais toujours solidaire" Rue 89 - Édouard Glissant (2008) Edouard Glissant parle de tolérance. L'invitation au voyage - Édouard Glissant (2004) De l'écrit métis et autres « macaqueries » Apocalypse — , trace fragile d'une aventure cruciale, témoignage d'une autre parole guettée, elle aussi, par la grande pétrification (4)...

De l'écrit métis et autres « macaqueries »

Heureusement, comme dans toute «macaquerie» qui se respecte, au dernier moment l'absurde fait volte-face, la mort ôte son loup et va danser au Carnaval. Comme dans le conte, Manuel ne meurt pas puisque Annaïse porte la vie nouvelle de l'enfant à naître, tandis qu'Abel et sa belle Saint-Dominguoise vont filer le parfait amour [...] pour vivre longtemps et avoir beaucoup d'enfants. C'est pris fin, mesdames et messieurs de la compagnie ! (Confiant, 1995, 90) Références LITTÉRATURE n° 1 17 - mars 2000. Portrait Edouard Glissant. Les littératures caribéennes francophones. Problèmes et perspectives.

Comparée, dirigée par P.

Les littératures caribéennes francophones. Problèmes et perspectives

BRUNEL, D. -H. Pageaux, Université de la Sorbonně, 132e année, numéro 302, Avril- Juin 2002. Glissements de langues et poétiques romanesques : Poulin, Ducharme, Chamoiseau. Tout écrivain doit trouver sa langue dans la langue, car on sait que « toute langue est étrangère à celui qui écrit » (Yves Laplace) (7) et qu' « écrire une langue, c'est s'éloigner d'une langue » (Michel Tremblay) (s).

Glissements de langues et poétiques romanesques : Poulin, Ducharme, Chamoiseau

Mais la surconscience linguistique qui affecte l'écrivain francophone — et qu'il partage avec d'autres minoritaires — l'installe encore davantage dans l'univers du relatif, de Ya-normatif. La créolisation en Guyane [Un paradigme pour une anthropologie de la modernité créole] Ce texte est issu d'un traitement automatique (ocr) et n'a pas été revu ou corrigé.

La créolisation en Guyane [Un paradigme pour une anthropologie de la modernité créole]

Marie-José Jolivet La créolisation en Guyane Un paradigme pour une anthropologie de la modernité créole La créolisation qui est un des modes de emmêlement et non pas seu lement une résultante linguistique exemplaire que ses processus et certainement pas les contenus partir desquels ils fonctionneraient Glissant 1990 103) Au début des années 1970 encore les Créoles de Guyane ne savaient donner de leur groupe une définition en creux bien que très largement majoritaires et alors même que appellation les Guyanais leur était époque quasiment réservée ils ne pouvaient se caractériser plus avant partir un tri ils étaient parmi les habitants de la Guyane ceux qui restaient quand on avait soustrait de ensemble tous les autres est-à-dire tous ceux qui relevaient de groupes précis et reconnus pour tels Amérindiens Noirs marrons1 Métropolitains Antillais Chinois Libanais Javanais Indiens Brésiliens.

Références. Éloge de la « spatialité » : conceptions des relations à l'espace et identité créole chez Patrick Chamoiseau. V En-Ville, vivre dans l'esprit des Mornes, c'est dire: avec notre seule ressource, et mieux: notre seul savoir» (p. 348).

Éloge de la « spatialité » : conceptions des relations à l'espace et identité créole chez Patrick Chamoiseau

L'unité du peuple surgit donc de ces espaces «de solidarités neuves» (p. 352) créés autour du centre urbain, une unité par ailleurs facile à identifier par l'évocation fréquente des pratiques d'entraide qui donnent forme à un Nous «soudé par le malheur» (p. 367). Pour illustrer la résurgence du thème de l' identité-racine au sein même des désordres urbains, il faut aussi insister sur la présence hautement symbolique d'un Mentô évoluant dans un univers végétal luxuriant, à l'endroit même où le bidonville de Texaco va s'édifier. À travers ce Mentô et l'endroit mythique qu'il habite, la Doum, désignée comme «l'âme végétale de Texaco» (p. 320), s'opère bien évidemment la synthèse de deux univers: celui éclaté de l' En- Ville et celui rassemblé des mornes. «Les êtres sont étranges. De la négritude à la créolité : éléments pour une approche comparée. La créolité : une rupture en trompe-l'œil. Ce texte est issu d'un traitement automatique (ocr) et n'a pas été revu ou corrigé.

Ainsi assimilation politique des vieilles colonies antillaises la France réalisée en 1946 avec leur départementalisation est autant le produit une très ancienne revendication des colonisés que expression de la volonté du pouvoir colonial Dans son ouvrage déjà cité Jean-Loup Amselle 1990 fait remarquer juste titre que dans ce travail objectivation de la culture les intellectuels qui le. Edouard Glissant. Naissance d'une anthropologie antillaise au siècle de l'assimilation. Edouard Glissant à propos du passé des Antillais. « Bâtir sur des brumes de mémoires ». Raphaël Confiant et Patrick Chamoiseau mythographes de la créolité.

La créolisation en Guyane [Un paradigme pour une anthropologie de la modernité créole] « Bâtir sur des brumes de mémoires ». Raphaël Confiant et Patrick Chamoiseau mythographes de la créolité. Les littératures caribéennes francophones. Problèmes et perspectives. La créolité : une rupture en trompe-l'œil.