background preloader

ENSBA

Facebook Twitter

Sommaire : Ecrits sur l'image. Fédération des Récupérathèques - accueil. BSAD - base de données Spécialisée Art et Design / BEAR, Bibliothèques d'Écoles d'Art en Réseau. Collectif Chacacla. Chacacla est un collectif pluridisciplinaire fondé pendant l’été 2013 à Saint-Étienne sous l’impulsion de cinq jeunes diplômés animés par une envie commune : conçevoir autrement l’espace public, espace de rencontres, d’échanges et de partage. Chacacla souhaite favoriser la rencontre entre les acteurs institutionnels et les usagers, les inviter à porter un autre regard sur leur environnement, à se questionner et à participer autrement à la construction de leur ville. C’est en se positionnant en tant que véritables explorateurs de l’urbain que le collectif réinterroge l’espace public, espace de l’en-commun, au travers d’une approche sensible et expérimentale faisant appel à des compétences en architecture, en sociologie, en anthropologie, en psychologie urbaine, en arts plastiques, en design et en animation.

Le collectif Chacacla axe ses réflexions et ses actions autour d’une volonté de valorisation des particularités et des qualités propres à leur objet d’étude, l’espace public. Le web participatif pour la culture. À l’occasion de sa quatrième édition, Spectaculaire proposait une journéee professionnelle aux exposants participants, le 23 septembre dernier. Omer Pesquer et moi-même avons été invités à intervenir au cours d’une matinée de conférences sur les nouveaux usages liés au numérique dans la culture. Je vous propose une restitution de notre intervention qui était une rapide introduction au web participatif dans les différents domaines de la culture, remaniée ici pour être adaptée au format blog.

Le contenu de cette présentation est volontairement très pédagogique car il s’adresse à des publics peu ou pas au fait des dispositifs participatifs, donc je compte sur la compréhension des lecteurs initiés, qui ne découvriront pas forcément grand chose. Disclaimer : cet article a été rédigé avant que j’intègre le musée du quai Branly. Introduction Au début des années 2000, des sites d’un nouveau genre apparaissent sur internet : les blogs et les réseaux sociaux. La mobilité Photographie communautaire. ESPRIT CRITIQUE. Les Têtes de l’Art. Expo et visites virtuelles. Didactique et arts plastiques | un blog pour mettre en questions ce qui touche à l'apprentissage des arts plastiques, visuels et de l'espace. CIEREC - Lancement de la plateforme Web collaborative "VIVA-ARTS"

Date : du 1 octobre 2015 au 31 décembre 2015 Partenaires : Saint-Etienne MétropoleFonds photographiques des Editions Paul-MartialRégion Rhône-Alpes Le projet de recherche VIVA-ARTS (Visualisation et Valorisation de Fonds Artistiques Numérisés) vise à inventer des modalités de mise à disposition de fonds artistiques numérisés qui conviennent aussi bien aux besoins des utilisateurs profanes que des chercheurs. Dans le cadre de ce projet, une plateforme Web a été créée pour permettre aux visiteurs de visualiser les images tout comme de contribuer à leur connaissance grâce à l'aide d'outils collaboratifs.Le fonds photographique des Éditions Paul-Martial du Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole (MAMC) a été le premier terrain d'étude et d'expérimentation du projet VIVA-ARTS.

La foule traits sur traits ART et différences – Art brut et enseignement spécialisé. Composition abstraite d’une foule de personnages par superposition de pastels gras recouverte d’encres de style « Écoline © » Objectifs généraux :(éducatifs, humain) Initiation à l’art abstrait à partir de traits figuratifs.Acquérir le goût du «beau», accéder à la créativité, au sens de l’esthétique.Reconnaître et surmonter des contraintes techniques (succession d’opérations). Objectifs opérationnels :(plastiques) Utiliser, à main levée, un outil sur un support pour y laisser une trace.Prendre conscience des harmonies et des heureux mariages de couleurs.Découvrir les effets fortuits que peuvent avoir les matières les unes avec les autres. Outils :(techniques, support) Pastels gras de type «Panda ©» ou crayons de cire de type «Wasco ©» – Encre de type «Écoline ©» – Papier «Kraft» ou papier de type «Canson ©» (200 g/m2).

Différentes reproductions d’œuvres d’artistes ayant approché l’art abstrait.Expérimentations personnelles et travaux précédemment réalisés. Remarque(s) :(type, forme, divers) "Ce qui ne se voit pas" - Deux expositions, été 2014 - Peuple & Culture. Une double exposition du groupe RADO au terme d’une recherche de trois années dans le pays de Tulle. Projet à l’initiative de Peuple et Culture. Commande publique du Centre national des arts plastiques. Église Saint-Pierre, Tulle - du 21 juin au 12 août Centre international d’art et du paysage, Vassivière - du 6 juillet au 2 novembre Depuis 2011, Peuple et Culture Corrèze travaille étroitement avec le groupe RADO, collectif qui réunit 9 jeunes artistes aux pratiques diverses, de la photographie à la sculpture, en passant par la vidéo et le dessin. Tous partagent un intérêt pour les formes et les conditions d’une pratique collective de l’art, parallèlement à l’activité qui structure leurs recherches personnelles.

Entre la commande publique traditionnelle et l’œuvre dite autonome, Peuple et Culture explore une troisième voie : celle d’un art rattaché à l’espace public par des procédures de participation et d’échanges, et capable dans le même temps de produire des formes exemplaires. La forme dans l’art. Une épopée de l’art. La forme dans l’art résulte d’une étude complexe car elle s’attache non seulement aux formes représentées, aux formes humaines ou géométriques mais aussi aux formes artistiques elles-mêmes qui ont connu de véritables bouleversements dans l’histoire de l’art. Dans les arts, la forme est avec la couleur, un des concepts fondamentaux de l’expression plastique, et notamment dans le domaine de l’art abstrait, géométrique et/ou décoratif et de l’architecture. L’art cherche tantôt à recopier et magnifier les formes d’objets, de paysage ou de corps, à l’inventer (dans le domaine non-figuratif, le constructivisme), et tantôt à la déconstruire ou à en changer ou interroger le sens (cubisme, dadaïsme, etc.)

En philosophie, la forme est en général opposée à la matière, ou au contenu. La Forme intelligible s’oppose au simulacre, à l’idole, eidôlon. La forme humaine: La représentation de la forme humaine est dès la période préhistorique idéalisée. Thot composite homme-ibis. J'aime : ⭐Nous vous présentons les outils bien en main et gratuits pour la publication et l'échange d'information.

Organiser et restituer l'information. Après avoir trouvé et retenu les informations pertinentes, reste à les organiser en vue d'une restitution, dans une production finale personnelle. (cf. "Faire évoluer les exigences au niveau de la restitution" sur les types de productions finales). Les documents utilisés sont regroupés dans une biblio ou sitographie. Souvent organisée par support par les élèves, il est pourtant souvent plus intéressant de regrouper les ressources par thème dans le cadre d'un travail conséquent. Une fois la production finale achevée, le document peut éventuellement être diffusé. Objectifs info-documentaires •Savoir organiser ses idées : élaborer un plan (dialectique, analytique, thématique...) ; hiérarchiser l'information en différentes parties, égales, organisées, liées entre elles ; chaque partie énonce un argument illustré par un exemple •Restituer ses connaissances sous la forme attendue et en fonction du destinataire Situations d'apprentissage possibles Dans le socle...

A voir aussi. Fred Forest : art sociologique | SO APART2 Bernadette Kluyskens. »’La photo du téléspectateur »’ En 1976, Fred Forest est l’invité d’une émission de Jean-Paul Trefois sur la Radio Télévision Belge. A la fin de cette émission, un gros plan est réalisé sur Fred Forest qui s’adresse aux téléspectateurs, il explique que grâce aux avancées technologiques, il peut photographier les téléspectateurs qui sont devant leur poste. Rentrant dans son rôle de photographe, il propose aux téléspectateurs qui le souhaitent de se placer d’une certaine manière avant d’être pris en photo.

Un gros plan sur l’appareil photo et réalisé. On annonce aux téléspectateurs que la photo a été prise. Le but de cette action de Fred Forest était de faire prendre conscience aux gens du pouvoir des médias, et de la facilité avec laquelle ils peuvent manipuler leurs utilisateurs. 1. Notre méthodologie est entièrement à inventer. 1. 2. 3. Dessiner avec ses yeux : « Chaque regard est différent » Depuis plus de quinze ans, Michel Paysant, dessinateur de formation, développe une pratique étonnante, qui repousse les frontières du dessin.

Dessiner l’invisible, dessiner en microns, dessiner avec les yeux. Rue89 : Vous travaillez depuis des années à dessiner avec un « eye-tracker », un dispositif qui capte et modélise les mouvements des yeux. D’où est venue cette idée ? Michel Paysant : J’étais depuis longtemps intrigué par une scène d’un film sur Matisse [à partir de 8’25 dans la vidéo ci-dessous, ndlr]. Vidéo réalisée pour le Centre Pompidou, qui explique le projet « Daly » (Dessiner Avec Les Yeux) Quand j’enseigne le dessin d’observation, le plus dur est de faire comprendre aux étudiants qu’il faut passer beaucoup de temps à observer et peu à dessiner. Et quand j’ai lu un article sur le « eye-tracking », je me suis dit que puisque l’observation est essentielle, il pourrait suffire de bien observer pour générer un dessin juste. Pourquoi ? L’idée d’expressivité, inhérente au dessin.

L'espace de l'art concret - Accueil. 10/05 11/06 18,19 & 20/06 - Soundpainting Workshop / Cie Cassandre - @La Mouche Saint-Genis Laval. 20H : Soundpainting Performance autour des "Histoire vraies des Collonges" glanées par les comédiens de la Cie Cassandre à la rencontre des habitants du quartier... Vous pouvez dès maintenant écouter les "Histoires vraies des Collonges" ici: Le blog de Simon Grangeat, en quète d'histoires vraies pour la Cie Cassandre. Le résumé du projet "Histoires vraies des Collonges" ici même: Les ateliers de Soundpainting sont ouverts aux musiciens, acteurs, danseurs, artistes visuels, 10 Mai 18H30-21H11 Juin 9H30- 12H3018 et 19 Juin toute la journéereprésentation le 20 Juin à 20H à La Mouche (Saint-Genis Laval) Inscription auprès du Centre des Musiques et des Arts de Saint-Genis Laval:

De l'auto archivage immédiat comme oeuvre | EESAB. "De l'auto-archivage immédiat comme oeuvre" s’inscrit dans une réflexion et un large mouvement contemporain qui questionnent l’archive comme objet media, et l’archivage comme œuvre et comme principe relationnel. Responsable(s) scientifique(s) - Equipe de recherche : Direction scientifique : Julie Morel, artiste, Equipe de Recherche : Reynald Drouhin, artiste, enseignant EESAB, site de Rennes, Grégory Chatonsky, artiste, enseignant; Dominique Moulon, artiste, enseignant, Karine Lebrun, artiste et enseignante à l'EESAB- Site de Quimper, Sylvie Ungaeuer, artiste et ensiegnante à l'EESAB Brest ; Gwenola Wagon, artiste, enseignante à Paris 8, chercheuse.

Des interventions plus ponctuelles d’artistes et écrivains : Yannick Liron, Damien Schultz Problématique - Méthodologie - Réalisations Notre société a une relation complexe à la mémoire et développe une hypermnésie. La ligne de recherche questionne l’appropriation de l'auto-archivage immédiat par les artistes. PublicationS Écoles concernées. ANdÉA / Association nationale des écoles supérieures d’art.