L'Actu à lire du 18 juillet

Facebook Twitter

Des baux d’un an menacent les locataires genevois. Logements La pratique est marginale, mais l’Asloca craint son extension.

Des baux d’un an menacent les locataires genevois

Les régisseurs rassurent. Pénurie persistante, pression sur les loyers, listes d’attente interminables, chance et piston, le quotidien des Genevois à la recherche d’un toit relève du parcours du combattant. Une nouvelle menace plane à l’horizon : la multiplication des baux de très courtes durées. Plusieurs contestations ont été déposées par l’ASLOCA, et un premier précédent a donné raison au locataire, le Tribunal des baux et loyers transformant son bail d’une année en un bail de durée indéterminée. Les centrales nucléaires ont-elles une valeur historique? Le vice-recteur de l'Uni de Fribourg accusé de plagiat. Effronterie "Le Matin dimanche" révèle aujourd'hui dans ses pages, preuves à l'appui, que l'économiste Philippe Gugler a copié des extraits d'articles entiers du "Monde" et du "Wall Street Journal" pour écrire ses chroniques dans "La Liberté".

Le vice-recteur de l'Uni de Fribourg accusé de plagiat

Un professeur de l’Université de Fribourg est accusé de plagiat pour des chroniques destinées à «La Liberté» et certaines publications scientifiques. Face à ces assertions, l’interessé a demandé une expertise d’une commission spécialisée. L'embarrassant échec du film anniversaire du PCC. Un monde​ plus proche Raconter le monde.

L'embarrassant échec du film anniversaire du PCC

Rendre ses visages proches de nous. Faire vivre les histoires qui nous permettent de le comprendre. C'est le projet d'Hikari. L'industrie pétrolière finance une réunion ministérielle sur l'énergie. Steven Guilbeault, coordonnateur d'Équiterre, déplore que cette rencontre soit en partie financée par l'industrie pétrolière.

L'industrie pétrolière finance une réunion ministérielle sur l'énergie

Le ministre fédéral des Ressources naturelles, Joe Oliver, doit prononcer une allocution lundi, portant sur les ressources canadiennes. Selon lui, le pays doit continuer ses exploitations et poursuivre les activités liées aux sables bitumineux de L'Alberta. Or, l'Association canadienne des producteurs pétroliers et le Oil Sands Developers Group, un organisme qui fait la promotion des sables bitumineux, sont commanditaires de cette réunion.

Équiterre estime que l'argent ainsi investi par l'industrie porte ombrage à la neutralité des pistes qui seront suggérées par les ministres des Ressources naturelles.