background preloader

Presse

Facebook Twitter

Rentrée 2.0, quand les libraires marocains passent à la livraison à domicile. RENTRÉE - Si la rentrée est une période d’excitation ou d’angoisses pour les enfants, elle est surtout une période de galère pour les parents.

Rentrée 2.0, quand les libraires marocains passent à la livraison à domicile

Rush devant les librairies, queue dans les papeteries, bien faire attention de prendre le cahier à petits carreaux et non à gros carreaux, prendre soin de choisir la bonne édition de la bonne année... Bref une période maudite pour certains parents d’élèves. Dans ce contexte, les librairies se frottent les mains. Ces dernières réalisent en effet la majeure partie de leur chiffre d’affaires durant cette période. Comment ont évolué les premiers sites marocains d’e-commerce. Quelque 27 sites de deals recensés au Maroc.

Comment ont évolué les premiers sites marocains d’e-commerce

L’activité de supermarché en ligne est encore peu développée, un seul acteur est en lice. Depuis les tout débuts de l’e-commerce au Maroc, de nombreux opérateurs sont apparus sur la Toile et beaucoup d’autres ont disparu. Aujourd’hui, les «pionniers» du e-commerce au Maroc encore en ligne doivent faire face à un marché en pleine croissance, pas encore mature et toujours aussi concurrentiel. Certains sont d’ailleurs en train de revoir leur stratégie pour s’adapter à ce nouveau contexte, près de cinq ans après leur création. CAROLINE DALIMIER. Restez informés Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir l'essentiel d'illi !

CAROLINE DALIMIER

Livremoi.ma a désormais pignon sur rue. Située à casa, quartier Gauthier, la librairie du même nom se veut complémentaire du site. Et surtout un espace de vraies rencontres où l’on échange sur la littérature. Cf: page 23. Les lecteurs marocains sauvés par les e-books ? Caroline Dalimier : " Les jeunes Marocains n'ont pas été éduqués pour lire" - 2M. En 2009, Caroline Dalimier a lancé, avec son mari, l’ambitieux projet Livremoi.ma, une librairie en ligne dont les étagères virtuelles grouillaient de références en tout genre.

Caroline Dalimier : " Les jeunes Marocains n'ont pas été éduqués pour lire" - 2M

Aujourd’hui, et huit ans après le lancement de cette librairie virtuelle, elle fait le point sur les habitudes de ses clients, ses perspectives de développement et la quasi-absence des jeunes de la liste de ses habitués. Que vous apporte votre présence au Salon international du livre ? Cela fait quatre ou cinq ans que nous participons au Salon du livre. C’est essentiellement une opération de communication. Cela nous permet de nous faire connaître auprès d’une clientèle plus large, et de faire découvrir nos nouveautés à nos clients habitués. L'Economiste.

• Une filiale pour Fujifilm au MarocFujifilm ouvre un bureau de représentation à Casablanca pour couvrir la région africaine qui connaît une croissance rapide.

L'Economiste

«Nous comptons créer un système fort de commercialisation afin de soutenir nos activités marketing ainsi que nos distributeurs, et ce pour faciliter le développement de la stratégie de vente de l’entreprise», indique Naka Motohiro, DG de Fujifilm Maroc. Le bureau offrira un soutien marketing aux distributeurs locaux notamment en matière d’imagerie et des produits graphiques et médicaux. LIVREMOI A DÉSORMAIS UN SHOWROOM. Restez informés Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir l'essentiel d'illi !

LIVREMOI A DÉSORMAIS UN SHOWROOM

L’enseigne Livremoi ouvre une librairie sur le quartier Gauthier à Casablanca. Matthieu Malan, fondateur du site livremoi.ma explique cette initiative par le fait que les clients marocains restent encore réticents face au paiement en ligne. Plusieurs d’entre eux expriment le souhait de récupérer leurs livres à une adresse physique. Livremoi.ma souhaite rendre la littérature accessible à tous - La Nouvelle Tribune. PARTAGER Livremoi.ma souhaite rendre la littérature accessible à tous On dit souvent que les Marocains ne sont pas grands lecteurs.

Livremoi.ma souhaite rendre la littérature accessible à tous - La Nouvelle Tribune

Et bien détrompons-nous. La population marocaine a soif de culture, et est prête à investir dans les livres. En 2009, Matthieu Malan décide d’ouvrir une librairie en ligne avec des millions de références littéraires: livremoi.ma. Pour cet ancien responsable e-banking, l’avenir du livre est sur Internet, même si les vraies librairies restent essentielles. Livremoi.ma ne redoute pas la crise. Détails Écrit par Mehdi LAHDIDI Catégorie : Business Affichages : 2423 Doubler sinon tripler son CA chaque année n'est pas une chose qu'on arriverait à faire facilement, encore moins dans le contexte de crise économique.

Livremoi.ma ne redoute pas la crise

Pourtant, il y en a un qui est arrivé à le faire sans grand effort marketing. Maroc. Livremoi.ma ou le début d’une success story. Livremoi.ma, du web au magasin. En quelques années, le site livremoi.ma s’est imposé comme le pionner de la vente en ligne de livres au Maroc.

Livremoi.ma, du web au magasin

Le site Internet regroupe aujourd’hui plus d’un million de références et ne cesse d’accroître ses revenus. Après deux levées de fonds, livremoi.ma a réalisé un chiffre d’affaires de 5 millions de dirhams en 2014. C’est que, s’éloignant de son objectif initial, à savoir la vente auprès des particuliers, la petite entreprise a su trouver une clientèle auprès des institutions.

Par ailleurs, la librairie en ligne s’est également dotée, en octobre dernier, d’un showroom dans le quartier Gauthier de Casablanca pour être en contact permanent et physique avec ses clients. Livremoi.ma lève 3,6 MDH.