background preloader

Ingénierie de la formation

Facebook Twitter

Analyse de pratiques. La formation professionnelle - articles et dossiers. Former ses collaborateurs est un impératif pour assurer une compétitivité durable. En effet plus que jamais, la compétence des salariés est au coeur de la performance en ces périodes d'incertitude. Les pressions des marchés exigent plus de flexibilité, de capacité d'adaptation. Et là, ce n'est plus avec une organisation fortement standardisée, codifiée, qu'il est possible d'atteindre cette souplesse. La solution est évidente. Il faut posséder des collaborateurs très qualifiés qui sauront prendre les bonnes décisions et adopter le bon comportement selon les situations rencontrées.

Et là pas de solution miracle, soit il faut recruter des talents à l'extérieur avec les risques d'erreurs de "casting" et autres difficultés bien connues (intégration dans les équipes existantes, risque de voir partir sa recrue au bout de quelques mois...), soit alors faire monter en compétence ses propres forces internes en les formant régulièrement. Analyses-études Blog CegosLa formation en Europe Cegos Articles.

Ingénierie pédagogique

Innovations technopédagogiques. Architecture de l'information #archinfo. La prise de décision. Méthodes, pratiques et réflexions pédagogiques. Comprendre Tin Can API : ce que cela change pour le e-learning. Qu’est-ce que Tin Can API ?

Tin Can API (ou Experience API, ou encore xAPI, selon que l’on utilise le nom donné par ses auteurs ou par leur mandant) est une norme récemment finalisée qui s’inscrit dans un dispositif destiné à remplacer SCORM. Comme sa prédécesseure, Tin Can API sert à suivre des activités de formation et à les transmettre à une plateforme de gestion de formation. Pourquoi remplacer SCORM par Tin Can API ? Tin Can est né de la volonté d’ADL, déjà à l’origine de SCORM, de proposer une norme plus souple et adaptée à la multiplicité des “unités de formation” (comme SCORM 2.0 avait essayé de le faire auparavant).

A l’inverse de SCORM qui nécessite une plateforme LMS centralisant l’ensemble des contenus de formations, Tin Can étend la notion d’apprentissage à n’importe quel contenu, où qu’il se trouve et quelque soit sa nature : une vidéo sur youtube, un entretien avec un collègue, la réalisation d’une tâche ou encore la lecture d’un article de blog comme celui-ci. Tableaux de bord. MOOC.

Formation de formateurs

Ingénierie de la formation : les trois niveaux d’intervention. Qu’est-ce que l’ingénierie de la formation ? Qui en sont les acteurs ? Quelles en sont les différentes étapes ? Dans une nouvelle série d’articles, dont voici le premier, j’explorerai ce domaine qui gagnerait à être mieux connu. Aujourd’hui, je découvre avec vous les trois niveaux d’intervention de cette discipline. Je relis avec bonheur le livre de Thierry Ardouin « Ingénierie de la formation pour l’entreprise« , publié en 2003 aux éditions Dunod et qui reste pour moi un des ouvrages majeurs dans ce domaine. Bien sûr, c’est mon métier depuis des années, de concevoir et d’organiser des formations – la première remonte à 1989 – mais je ressens le besoin de revenir régulièrement aux sources, ne fut-ce que pour reformaliser mes pratiques professionnelles.

Une méthodologie actuelle Le livre date de 2003 et n’aborde donc pas des méthodes pédagogiques nouvelles comme l’e-learning ou les MOOC‘s très en vogue en ce moment, mais il insiste sur une méthodologie qui me paraît toujours d’actualité.