background preloader

SERBIE

Facebook Twitter

Yougoslavie Jugoslavija Југославија

Génies serbes. 1998 apparition Otpor financé par la CIA. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

1998 apparition Otpor financé par la CIA

Symbole du mouvement Serbe Otpor Le mouvement Otpor, en serbe cyrillique Отпор (« Résistance »), est une organisation politique, créée en 1998, avec le soutien de l'organisation américaine National Endowment for Democracy, organisatrice de nombreuses révoltes violentes ou non de par le monde, dans les pays opposés politiquement aux États-Unis[1] et généralement considérée comme l'un des acteurs majeurs de la chute du régime de Slobodan Milošević. Organisation[modifier | modifier le code] Alors que la classe politique serbe était fortement discréditée ou en exil[réf. nécessaire], le mouvement Otpor s'est principalement développé en dehors des structures de l'opposition traditionnelle, sous l'impulsion de jeunes étudiants en premier cycle universitaire et écoles supérieures, fréquemment membres du parti d'opposition[9].

Programme[modifier | modifier le code] Le premier objectif était bien entendu le renversement de Slobodan Milošević.

23/04/1999 Les meurtres de l'OTAN. Source : – epc

Srdja Popovic fondateur OPTOR & dirigeant de CANVAS. 2004 CANVAS.

CANVAS Center for Applied NonViolent Action and Strategies – epc

Qui est Srdja POPOVIC ? Yougoslavie, 1998.

Qui est Srdja POPOVIC ?

Un groupe d'étudiants fonde OTPOR (Résistance en Serbe). Aujourd'hui, le logo du groupe ressurgit dans les rues du Caire, après avoir transité en ex-URSS. Portrait de son fondateur Srdja Popovic, reconverti dans l'enseignement de la non-violence. Un poing serré sur fond noir. Derrière ce symbole, exhibé en Égypte ces dernières semaines après l’avoir été en Géorgie, en Ukraine et en Serbie, une voix grave et sûre d’elle-même. Fin octobre 1998, il fonde OTPOR, “résistance” en Serbe, avec une quinzaine d’autres amis. Back to Yougoslavia, 90s Srdja est né en 1973 dans une famille de journalistes. Srdja Popovic s’engage tôt en politique, après un bref détour par la musique : deux albums et quelques concerts parce que “c’était la façon d’être branché” résume aujourd’hui Popovic l’enseignant établi.

Commence une période d’engagement politique actif au sein des institutions. Au moment de lancer OTPOR, nous avions déjà une énorme expérience de la lutte non-violente. NED work Central and Eastern Europe. Young Albanians participated in a capacity building training organized by the Youth in Free Initiative.

NED work Central and Eastern Europe

The Endowment’s priority in Europe has been to assist civil society in promoting government accountability and the reforms necessary for Euro-Atlantic integration. Since 1989, the prospects of EU and NATO accession have been key factors in fostering democratization in Eastern Europe. But while virtually all of the region’s governments have identified integration as a top priority, most appear unwilling to take the steps necessary to complete this process.

In 2011, NED assisted NGOs striving to consolidate transitions and push officials to meet the requirements for integration. Ukraine’s transition is facing its most significant challenge in the country’s 20 years of independence. Following the flawed December 2010 presidential election and brutal crackdown spanning 2011, Belarus again became Europe’s pariah. OTPOR-CANVAS-NED-FIKRA l'école du désordre. Les ONG qui forment à la démocratie.

KOSOVO

Nettoyage ethnique interview de Dick Marty. TPIY une institution illégale dixit Mtre Vergès. Entretien avec Maître Jacques VergèsLe Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie est une institution illégale A l’heure où tant de gens peinent à comprendre le silence de leurs autorités face aux victimes qui, en Irak, en Afghanistan, en Palestine, mais aussi chez nous, sont laissées sans protection, nous croyons que des voix comme celle de Maître Vergès sont importantes.

TPIY une institution illégale dixit Mtre Vergès

Silvia Cattori : Vous connaissiez M. Milosevic. Qu’avez-vous ressenti à l’annonce de son décès ? Jacques Vergès : Je suis son avocat, un parmi d’autres. Aujourd’hui, l’autopsie dit qu’il est mort d’un infarctus, que c’est une mort naturelle. Silvia Cattori : En n’accordant pas au prévenu le respect auquel tout prisonnier a droit, fut-il un criminel, Mme Carla del Ponte a-t-elle donc failli ? Jacques Vergès : Oui, on a refusé à M.

Silvia Cattori : N’avez-vous aucune considération pour le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie ? Deuxièmement, ce tribunal n’a pas de loi. Tomislav Nikolić, Président de Serbie.