background preloader

Organiser mon temps

Facebook Twitter

Managers, donnez-vous le temps du luxe. Prendre un peu de recul pour regarder les choses sous un angle nouveau devient un vrai luxe dans nos emplois du temps surchargés. Au risque d’enfoncer ici ou là des portes ouvertes, il est toujours utile de dépoussiérer un peu son management, ses méthodes et ses habitudes. Voici 10 suggestions… à cogiter, si le cœur vous en dit ! 1) Essayez d’identifier ce à quoi vous tenez vraiment ; ce qui est fondamentalement important pour vous. Réfléchissez à la vie que voulez, puis resituez votre activité professionnelle dans votre choix de vie. Vous restaurerez ainsi la hiérarchie de valeurs qui vous convient et retrouverez un peu de sérénité. 2) Regardez autour de vous : découvrez qu’il n’est pas vrai qu’il faille s’entourer de toutes les apparences du pouvoir pour être assuré d’avoir de l’autorité.

Allez au contact avec franchise. 4) Prenez conscience du fait qu’il y a toujours un moyen ou un autre pour que votre projet personnel prenne sa place dans une vision collective. 12 règles simples pour planifier son travail scolaire et s'organiser pour réviser. Planifier son travail scolaire permet de ne plus être pris au dépourvu et de réviser plus efficacement (plus d’organisation, moins de stress, plus de temps libre, gain d’autonomie). Voici 12 règles simples pour s’organiser et réviser plus sereinement tout au long de l’année scolaire : Se fixer un temps précis pour réaliser un travail. Certains outils peuvent aider à planifier le travail et à s’organiser : L’agenda : il sert à noter les devoirs, mais aussi toutes les informations nécessaires (consignes, leçon à utiliser, règles de notation, coefficient dans la moyenne, chapitres/ objectifs à réviser, personnes ressources…). Un emploi du temps personnalisé : il sert à planifier clairement les heures de cours, les temps libres, les moments de travail, les activités extra scolaires… Il est possible de mettre ces tableaux sur une application d’un smartphone ou d’une tablette.

Des feuilles « J’anticipe » : ces feuilles visent à répartir le travail des semaines à venir pour éviter d’être débordé. Lois de gestion de temps. 5 clés pour passer une bonne journée au bureau. Caroline Webb est consultante en management et coach spécialisée dans le monde de l’entreprise. Dans son livre Passer une bonne journée au bureau, c’est possible, elle partage des conseils pratiques, appuyés sur des recherches en sciences cognitives et comportementales, mais aussi sur de nombreux témoignages (1). Un ouvrage efficace et optimiste dont voici cinq enseignements clés. 1° Avant votre journée de travail, définissez vos intentions. Réfléchissez à la journée qui vous attend (par exemple sous la douche ou pendant votre transport) et demandez-vous : qu’est-ce qui est primordial aujourd’hui ?

Qu’est-ce que cela implique en termes d’attitudes, d’actions et d’attention ? 2° Regroupez vos activités. 3° Montrez votre satisfaction. 4° Faites des pauses. 5° Terminez sur une note positive. . (1) Belfond. Burn out. Partir en vacances sans stress. Les 6 lois de la gestion du temps – Management Humanum Est. Malgré l’avènement de toutes les nouvelles technologies, notre société actuelle n’a jamais eu aussi peu de temps à elle. Voici 6 lois générales qui régissent notre temps. Inspirez-vous de ces lois pour optimiser votre rythme de travail et pour avoir des journées plus productives et plus épanouies. La loi de Pareto 20% de nos actions produisent 80% de nos résultats. Cette loi se vérifie dans beaucoup de domaines.

Prenez du recul sur les actions qui comptent réellement : celles qui ont un sens profond pour vous, ou bien celles qui ont le plus de poids dans l’atteinte de vos objectifs. Faites la liste des projets que vous allez arrêter ou déléguer. La loi de Parkinson Telle la loi physique qui veut qu’un gaz prenne tout l’espace disponible, plus vous vous allouez de temps à une tâche, plus vous allez faire en sorte que cette tâche prenne tout ce temps.

Challengez-vous, sans pour autant vous fixer un objectif inatteignable. La loi de Fraisse La loi de Murphy La loi de Carlson La loi d’Illich. Les personnes qui réussissent planifient par tranches de 90 jours. Les multiples casquettes du manager. Un expert, un recruteur, un animateur, un formateur, un planificateur, parfois même un psy, un coach ou encore un arbitre : le manager moderne doit souvent être un peu tout cela à la fois, d’où la complexité du poste. Le Manager doit devenir une sorte de super héros multitâche, veillant tant à la performance de son périmètre qu’au bien-être de ses collaborateurs. Pierre Rabozzi, Directeur Senior chez Page Personnel, revient sur les multiples casquettes du Manager.

L’expert Le Manager s’impose par différents aspects mais sera toujours d’autant plus respecté par ses équipes qu’il sera reconnu pour son expertise et sa capacité à prendre des décisions. Expertise technique, connaissance de l’entreprise, compréhension et capacité à expliquer les enjeux et à les rendre intelligibles… : on aime être entraîné, inspiré, guidé par quelqu’un dont on reconnaît l’apport et le(s) talent(s). Pour un manager, il est d’ailleurs naturel de se retrouver testé ou challengé par ses équipes. Le communicant. Huit étapes pour travailler efficacement à la dernière minute. "Vous avez le temps, c'est pour demain matin ! " Le plus souvent, apprendre qu'il va falloir réaliser une tâche complexe dans un délai ultra-court déclenche deux types de réactions : la paralysie ou bien la fuite... en avant dans la précipitation. Les émotions envahissent alors le cerveau et brouillent la capacité de raisonnement.

Stop ! Il faut se remobiliser sur des éléments concrets... et oser perdre du temps pour en gagner ensuite, recommande Gérard Rodach, coach et fondateur du cabinet Dalett. Voici comment y parvenir. LIRE AUSSI >> 17 lois à connaître pour être efficace au travail Etape n°1: se faire expliquer le contexte "J'ai une réunion dans une demi-heure, il me faut tous les éléments pour faire le point sur le projet Z". L'erreur: penser que ce que vous avez compris de la demande de votre interlocuteur correspond à ce qu'il a en tête.

Etape n°2: réviser son agenda Etape n°3: se bâtir une check-list LIRE AUSSI >> Dérangé toutes les 5 minutes? Etape n°4: solliciter son entourage. Accordez-vous une journée "intouchable" par semaine. Chroniques d’experts Carrière Le 15/05/2018 © Getty Images Etre injoignable par quelque moyen que ce soit et par qui que ce soit une fois par semaine vous rendra plus créatif et plus productif. Je déteste les réunions. Elles m’encombrent l’esprit et occupent inconsciemment mes pensées. Je me sers de carnets pour les préparer. Lorsque j’étais directeur du développement du leadership chez Walmart, une bonne partie de mes journées était consacrée à des réunions. Mais je me trompais. A présent, j’ai des entretiens et des interviews par téléphone ; des déjeuners avec des agents littéraires et des développeurs web ; des conférences téléphoniques à propos de titres d’ouvrage et de programmes de lancement éditoriaux ; des interviews à la radio et des échanges téléphoniques pour me préparer à des rencontres avec les médias.

On ne se débarrasse jamais vraiment des réunions. Un moyen pratique d’abattre plus de travail sans y passer plus de temps J’ai changé. . « Alors, il avance bien votre prochain livre ? Slow working : « Il est nécessaire de réhabiliter des temps de réflexion dans nos journées de travail » Travailler dans l’urgence, être sollicité(e) en permanence, avoir des difficultés à bien s’organiser, jongler entre plusieurs tâches en parallèle… Tout cela vous parle ? Dans son nouvel ouvrage Magical Timing au travail (1), la consultante Diane Ballonad Rolland vous invite à repenser votre relation au travail et au temps. Interview pour gagner en sérénité au quotidien et adopter le slow working.

En quoi les outils digitaux ont modifié notre rapport au temps dans notre travail ? Ils nous font vivre dans l’ère de l’immédiateté. Vous expliquez dans votre livre que la première des choses est de prendre du temps pour gérer son temps… Oui, tout à fait, c’est indispensable, et ce n’est pas du tout une perte de temps, au contraire ! Certaines personnes ont l’impression que cette course permanente contre le temps est une fatalité et qu’elles ne peuvent rien y faire. En matière de gestion du temps, le présentéisme est encore un fléau en France, non ? Et je fais mienne cette phrase : « L'homme contemporain est malade de son rapport au temps »

Quitter son bureau et marcher, l’idée productivité de génie. Sortir de son bureau régulièrement pour marcher, c’est la recette bien-être et productivité idéale. Nous en sommes convaincus à ZeVillage, et depuis longtemps. Voilà des arguments supplémentaires. Il est venu le temps de rompre le cou à une vieille idée reçue : non, il n’est pas nécessaire d’être assis à son bureau pour travailler ! L’ordinateur est un outil de travail, le cahier et le crayon le sont également.

La calculatrice, le téléphone et même le bloc de post-it. Marcher pour se parler C’est pour cette raison que l’idée «clichée» qu’un collaborateur qui n’est pas à son poste est un collaborateur qui ne travaille pas n’a plus aucun sens et ferait même passer l’auteur de cette pensée pour une personne rétrograde. A l’heure du télétravail et de la mobilité, le bureau reste un point d’ancrage important notamment pour maintenir l’interaction minimale nécessaire avec ses collègues mais il est devenu courant de ne plus s’y afficher quotidiennement. Les bienfaits de la réunion en marche. Ralentir-au-travail-n-est-pas-une-idee-de-farfelus-ou-de-faineants-explique-pierre-moniz-barreto. La précrastination : tout faire, tout de suite, mais à quel prix. Nous connaissons tous la procrastination, ce trouble qui nous fait remettre au lendemain ce qui pourrait être fait immédiatement. Bref, de repousser au maximum les choses à faire qui nous déplaisent. Mais connaissez-vous la précrastination ?

C’est le contraire. Il s’agit du fait de s’empresser de faire les choses ou les tâches que l’on vient de nous confier. Selon une étude publiée par l’association Psychological Science, la précrastination est le fait de s’atteler à une tâche dès qu’on nous la confie ou dès qu’elle se présente. Un effort physique très intense Pour mener à bien cette étude, l’association a mis en scène des étudiants qui devaient marcher dans une allée, sans s’arrêter, prendre un seau parmi deux seaux situés à des distances différentes, puis le porter jusqu’au point d’arrivée. Le précrastinateur, un workaholic perfectionniste et rigoureux … … mais épuisé ! Photo(istock/Yuri_Ascurs) 10 conseils pour être plus productif au travail. La méthode LIMITER pour reprendre le contrôle de sa "to-do list" Certains soirs, nous quittons le travail tard avec le sentiment d’avoir beaucoup travaillé sans avoir avancé sur l’essentiel. Inspirée par François Delivré, la méthode LIMITER est une "to-do list" améliorée qui permet de gérer efficacement les journées sur-chargées.

Elle consiste à fixer une limite au temps de travail de la journée, puis à lister les tâches à effectuer avec leur durée en leur affectant un ordre de priorité. L’efficacité de la méthode repose sur le principe du renoncement à toutes les tâches qui dépassent la durée maximale fixée, en tenant compte des imprévus. Pourquoi l'utiliser ? Travailler de longues heures sans avancer sur nos priorités est épuisant et stérile. Elle est utile en période de surcharge d’activité ou lorsque nous avons tendance à nous éparpiller dans des journées morcelées. Comment l'utiliser ? 1 - LIMITER : fixez une limite à l’amplitude de votre journée de travail. 3 - Incluez les imprévus d’après la moyenne de vos journées ou semaines habituelles. « Se réapproprier son temps, c’est passer d’un ressenti de temps subi à un ressenti de temps choisi »

Avoir la désagréable sensation de courir en permanence, ne plus avoir de moments pour soi, enchaîner les journées en pilotage automatique, avoir l’impression que tout s’accélère… C’est votre quotidien ? Consultante et formatrice en organisation et gestion du temps, Diane Ballonad Rolland vient de publier Magical Timing (1). Un ouvrage pour changer votre regard sur le temps et ne plus vivre vos semaines de la même façon. Interview. La gestion du temps est une question qui vous passionne. D’où cela vient-il ? Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Quelle est la première étape pour y parvenir ? En quoi prendre du temps pour soi est essentiel ? Tout est une question de modulation et d’équilibre ? Comment réussir cet arbitrage au quotidien ? A lire aussi : – 5 choses à savoir sur la bienveillance– 5 exercices pour lâcher prise au bureau– Sophrologie : un exercice pour réussir à se concentrer (1) Magical Timing, L’art de retrouver du temps pour soi, Rustica éditions, 12.95 euros.

Que faire de mon "Je n'ai pas le temps !" ? Nous entendons et probablement disons toutes et tous plus ou moins fréquemment selon le cas : « Je n’ai pas le temps ! ». Je vous propose de tirer ce fil et de voir vers quoi il peut nous mener et comment on peut essayer de sortir d’un éventuel sentiment de fatalité et agir sur la Qualité de Vie au Travail (QVT). Seul ou accompagné « Je n’ai pas le temps ! », voilà une exclamation qui exprime un sentiment général dans sa·(la) vie ou dans une sphère de sa·(la) vie, dont la sphère professionnelle et qu’on entend chez les personnes en activité professionnelle comme chez les retraité·e·s. Le « Je n’ai pas le temps … » s’échappe souvent en – bonne – compagnie pour préciser ce qu’on n’a pas le temps de faire. Des formules très voisines D’autres formules montrent que le sentiment d’être dépassé s’aggrave : Autant de formulations qui ne devraient pas laisser indifférent·e pour peu qu’elles soient sincères.

Sincère, prétexte, spectacle ou fuite en avant Largement partagée, « Je n’ai pas le temps ! Productivité : 6 astuces pour mieux gérer ses mails. « Unanswered emails weigh on the soul. I know that sounds melodramatic, but when you know you have hundreds of unread messages, and you know people are waiting for responses, it can weigh on you and make it difficult to truly ever “unplug” » Randi Zuckerberg En moyenne un employé reçoit 88 mails par jour (Etude Radicati Group, mars 2015) et les cadres estiment passer plus de 5,6 heures par jour en moyenne à consulter leur messagerie (étude Adobe, août 2015). Face à cette activité chronophage, de nombreuses pratiques ont émergé pour aider chacun à mieux gérer sa boîte de réception.

A la clé d’une bonne organisation ? Tout d'abord moins de stress car les mails non-traités « polluent » toujours votre esprit et vous empêchent de vous concentrer sur votre travail. Pour ne plus se noyer sous les mails et se libérer l'esprit, voici les 6 étapes qui vont révolutionner l'organisation de votre boîte mail.

ÉTAPE 1. ÉTAPE 2. Une fois votre liste de newsletter et abonnement finalisée, créez-vous : Conseil de coach : pourquoi il faut savoir faire une pause et s'arrêter au bureau. 5 bonnes raisons de faire des listes (et comment les rendre efficaces !) Peur d’oublier des choses, rush permanent, impression d’être stressé(e) et débordé(e)… Vous avez envie de vous simplifier la vie ? Dans La magie des listes, Paula Rizzo partage ses astuces pour une to-do-list efficace (1). Voici pourquoi vous devriez vous y mettre, dès aujourd’hui. 1° Les listes réduisent l’anxiété Rédiger une liste vous aidera à réduire vos appréhensions et votre charge mentale.

En écrivant, on ôte les choses à faire de son esprit. Résultat : notre stress diminue. 2° Les listes optimisent les facultés du cerveau Elles nous obligent à être plus attentifs à l’information dont nous devons nous souvenir. 3° Les listes renforcent l’estime de soi Rien de plus réjouissant en effet que de rayer une ligne de sa to-do-list. « Voir disparaître une tâche me procure un extraordinaire sentiment de plénitude, explique l’auteure. 4° Les listes aident à organiser ses pensées Coucher ses idées sur le papier aide à y voir plus clair, notamment face à une décision difficile à prendre.

7 outils gratuits pour gérer son temps. This one rule will change your entire work ethic. A partir de quand est-on en retard ? En fait, tout dépend du pays... Mieux Organiser Son Temps De Travail Grâce Aux Neurosciences. L’efficacité à toute heure de la journée. Loi de Carlson : quand l'interruption des cadres nuit à leur productivité. Quand le manque de planification crée du stress. Comment gérer le morcellement du travail par une meilleure gestion des temps.

Efficacité personnelle. Garder le pouvoir sur sa messagerie.