background preloader

Retours d'expériences sur le doctorat

Facebook Twitter

Vidéos

Sortie du livre enrichi HYPhDUS : Portraits de jeunes chercheurs de la génération Open Science - HackYourPhD. This message is also available in Anglais.

Sortie du livre enrichi HYPhDUS : Portraits de jeunes chercheurs de la génération Open Science - HackYourPhD

Mes chères études. Je suis Docteur, du coup je reçois beaucoup de mails d’étudiants ayant visité mon profil Linkedin et souhaitant des informations sur le doctorat.

Mes chères études

Alors voilà ce que je leur réponds : Je crois que tu n’as pas pioché la bonne personne pour te parler de ces années de doctorat … Le choix de base est sûrement un besoin de reconnaissance terrible et une naïveté énorme… J’ai cru les beaux discours des professeurs disant : vous êtes l’élite de la France. Je ne sais même pas par où commencer car le sujet est nostalgique mais aussi très douloureux.J’étais déprimée, maigre comme un clou et d’une humeur massacrante. Laetitia Gérard – Le doctorat : un rite de passage. Analyse du parcours doctoral et post-doctoral - Émulations - Revue des jeunes chercheuses et chercheurs en sciences sociales.

Sortie de mon livre « Le doctorat: un rite de passage » Je suis très fière de vous annoncer la sortie de mon livre intitulé « Le doctorat: un rite de passage » édité chez Téraédre dans la collection Anthropologie au coin de la rue.

Sortie de mon livre « Le doctorat: un rite de passage »

L’ouvrage a été préfacé par David Le Breton, un chercheur en Sociologie qui travaille sur les rites de passage contemporains. Je suis une grande grande fane de ses travaux, ce fût vraiment un réel honneur pour moi qu’il accepte de rédiger ma préface. Ce livre est le résultat de 4 looooongues années de travail. Comme pour la rédaction de la thèse, l’écriture de ce livre ne fût pas un long fleuve tranquille, beaucoup de stress et beaucoup d’angoisses! Mais voilà, maintenant qu’il est là j’en oublie toutes ces douleurs. Mettre la thèse en parenthèse: L'Université, ce partenaire abusif. @rrêt sur images nous propose cette semaine une très belle émission sur l'état de la recherche en France que je vous invite vraiment à aller voir (comment ça vous n'êtes toujours pas abonnés ?).

mettre la thèse en parenthèse: L'Université, ce partenaire abusif

L'équipe s'interroge dans le texte de fabrication de l'émission sur le besoin d'y inviter des contradicteurs, mais je trouve vraiment que la discussion entre des gens qui partagent le même constat sur l'état de l'Université et de la Recherche permet de vraiment creuser les aspects de la question plutôt que de perdre du temps à répondre à ce qui aurait pris la forme d'une langue de bois politique. Bref, excellente émission, elle est ici. Si, pendant 1h15, on discute de l'avenir de la Recherche en France, peu de temps est consacré au devenir des gens qui ont été formés comme chercheurs.

Le texte posté sur le forum, donc : L'Université vous a accueilli en vous disant que vous étiez le/la meilleur.e. Alors, l'Université vous offre un petit quelque-chose. Deux ou trois choses que je sais d’elle. Loin de moi l’idée de vouloir donner des leçons à propos du doctorat ou de la thèse.

deux ou trois choses que je sais d’elle

La mienne n’est d’ailleurs pas du tout terminée encore (2016, si tu m’entends…) Oui, une thèse de doctorat peut tourner au cauchemar. Le soir de Noël, une nièce demande à Jeanne : Est-ce que c’est vrai que tu as arrêté d’être professeur de collège parce que tu refuses de grandir et de prendre tes responsabilités?

Oui, une thèse de doctorat peut tourner au cauchemar

Et que faire une thèse ça te permet de rester comme une enfant? Silence glacial autour de la table familiale. A cet endroit du récit, Jeanne travaille depuis deux ans sur «le Motif labyrinthique dans la Parabole de la Loi du Procès de Kafka». Autour d’elle, tout part en vrille: sa famille se désintéresse, son appartement est en bordel, son copain en a marre. Devenir chercheur. Regards croisés autour de la thèse en sciences sociales - EHESS. Devenir chercheur.

Devenir chercheur. Regards croisés autour de la thèse en sciences sociales - EHESS

Regards croisés autour de la thèse en sciences sociales Penser avec les autres. La thèse comme co-écriture. De doctorant à jeune chercheur : une "expérience éprouvante" Marie-Anne Nourry | Publié le , mis à jour le Dans votre livre Le Doctorat : un rite de passage, vous décrivez la transition du statut de doctorant à celui de docteur comme une expérience éprouvante.

De doctorant à jeune chercheur : une "expérience éprouvante"

Pourquoi ? Les métaphores utilisées par les doctorants pour décrire leur parcours doctoral. Conseils d’un ex-thésard - Vincent Rouzé. Au début, il n’y avait rien !

Conseils d’un ex-thésard - Vincent Rouzé

La thèse, comme tout autre travail de recherche d’ailleurs, n’est pas chose facile. (On a tendance à l’oublier une fois qu’on a terminé !). Dans un premier temps, il faut trouver un sujet original et réfléchir à l’approche qu’on peut en avoir. Doing a PhD: six things I have learned. Happy 2015, one and all!

Doing a PhD: six things I have learned

It’s my first day back working after spending 17 days not working on my thesis, and I’m not sure when I last took a break that long. My working year hasn’t got off to the most auspicious of starts, courtesy of a particularly bad bout of insomnia last night, which left me miserable and fretful, not to mention tired. Recently, I’ve been thinking a lot about what I’ve learned from the process of doing a PhD, and last night made me reflect on this all the more.

I am a little hesitant to share this post; it is very personal, and maybe it is not very wise, professionally speaking, to write about times when I have struggled with my work. I don’t feel especially qualified to give any advice about anything, and am aware that my reflections aren’t applicable to everybody. So what have I learned from all this? 1. I didn’t go into my PhD thinking it would be easy, but I also didn’t realize the ways in which it would be hard. 2. 3. No, really, it is. Take weekends off.