background preloader

Sparrow

Facebook Twitter

Extraits

Arts martiaux chinois. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arts martiaux chinois

Écouter (武术), guóshù Écouter (国术) ou quánfǎ Écouter (拳法), sont constitués de centaines de styles différents de combat à main nue ou armée, qui ont été développés en Chine au fil des siècles. Différentes terminologies[modifier | modifier le code] Kung-fu[modifier | modifier le code] Sinogrammes gōngfu Kung-fu est en Occident le nom généralement donné aux arts martiaux chinois externes comme internes, bien que l'on utilise rarement ce terme pour désigner le tai-chi-chuan.

Ce terme, transcription de 功夫 (gōngfu Écouter) a été introduit en Europe dans les années 1970 pour désigner les films chinois d'arts martiaux. Boxes chinoises[modifier | modifier le code] Les arts martiaux chinois sont parfois désignés en Occident par « boxes chinoises » en raison d'une analogie des styles externes avec les boxes pratiquées en Occident. Wushu[modifier | modifier le code] Sinogrammes Wǔshù Écouter (pinyin: zhōngguó gōngfū) pour désigner les arts martiaux nationaux. Cinema hk sparrow. CINÉMA DE HONG KONG. Le cinéma de Hong Kong a longtemps été associé à un nom, celui de Bruce Lee, et à un genre, le kung-fu, longtemps appelé, à tort, « film de karaté ».

CINÉMA DE HONG KONG

En raison du statut de colonie britannique de la ville jusqu'en 1997, le cinéma de Hong Kong a pu transformer la tradition des arts martiaux en genre cinématographique, car l'histoire de la Chine impériale avait été bannie des écrans par le régime de Pékin. Les films d'arts martiaux, à l'image du western pour l'Amérique, ont permis à tout un peuple de se réapproprier son histoire.

Hong Kong Cinemagic - Interview Jean-François Rauger : Rétro Johnnie To à la Cinémathèque française. Entretien avec Simon Yam. De passage à Paris pour le tournage d'une publicité, Simon Yam a pris le temps de répondre à nos questions...

Entretien avec Simon Yam

L'occasion de discuter notamment de The Sparrow, sa dernière collaboration avec Johnnie To. Lorsque j’ai vu The Sparrow, je me suis dit qu’il pouvait faire penser à une comédie musicale… LES PARAPLUIES DE CHERBOURG. Pickpocket bresson scene d art. Johnnie To. Né le 22 avril 1955 à Hong Kong, Johnnie To est engagé à 17 ans comme assistant administratif pour une des principales chaînes de télévision de l'ancienne colonie britannique, la TVB.

Johnnie To

Quelques années plus tard, il a monté quelques échelons et produit des séries, toujours pour le petit écran. En 1980, il passe le cap de la réalisation en tournant The Enigmatic case, un film d'aventure médiévale qui ne connaît aucun succès. Pendant six années, il revient travailler sur des séries télés. Ce n'est qu'en 1986 qu'il tourne Happy Ghost 3, son second long métrage. Cette comédie marque le début d'une collaboration de trois films avec l'acteur et producteur Raymond Chow.

En 1988, il reprend le tournage du polar The Big Heat après que Tsui Hark a renvoyé Andrew Kam. Sparrow de Johnnie To. Johnnie To et le cinéma d'action hongkongais // Grand entretien avec Jan Lauwers. 1ère partie: Johnnie To et le cinéma d'action hongkongais Avec Johnnie To Réalisateur de La Vie sans principe, sortie le 18 juillet 2012 Jean-François RAUGER Auteur de L'Œil qui jouit, Yellow Now, paru le 15 juin 2012 et programmateur à La Cinémathèque française Yves MONTMAYEUR Critique et spécialiste du cinéma hongkongais Johnnie To Philippe Baudouin © Radio France La Vie sans principe de Johnnie To est sortie en France le 18 juillet dernier.

Johnnie To et le cinéma d'action hongkongais // Grand entretien avec Jan Lauwers

Avec John Woo, les maîtres du cinéma hongkongais ont inventé une nouvelle manière de filmer l'action, un art du geste qui transforme les mouvements en émotion. Articles de périodiques. Johnnie To. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Johnnie To

Sparrow. De Johnnie To / Hong Kong – 2008 – 1h27 – couleuravec Simon Yam, Kelly Lin, Ka Tung Lam, Lo Hoi Pang, Kenneth Cheung, Wing-Cheong, Suet Lam Depuis quelques années, Johnnie To est le représentant le plus original du cinéma de genre hong-kongais.

Sparrow

Moins purement formaliste que John Woo ou Tsui Hark (dont les films poussèrent très loin la stylisation, parfois outrancière, de la violence), il ne s’intéresse pas à l’action pour l’action, mais il tient à ancrer ses films dans une certaine réalité géographique et sociale, avec un regard plus contemplatif que ses prédécesseurs, souvent emprunt d’humour ou de mélancolie. Dans Sparrow, ces caractéristiques sont plus évidentes que jamais. Le récit est fondé sur une trame de film noir, mais il ne cesse de prendre des chemins de traverse qui le rendent imprévisible et inclassable. Il en va de même pour les personnages : les héros ne sont pas des voleurs ordinaires, mais des pickpockets motivés par la beauté du geste plus que par l’appât du gain. SPARROW - bande annonce VOSTF. "Sparrow" : lettres d'amour de Johnnie To. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Thomas Sotinel Johnnie To est un virtuose.

"Sparrow" : lettres d'amour de Johnnie To

Ce n'est pas forcément une condition enviable. On peut être esclave de sa virtuosité, victime de l'addiction que la facilité d'expression provoque. Le meilleur antidote à ces poisons, c'est la liberté de ton. Sparrow-fiche.pdf. Sparrow, un film de Johnnie To.