background preloader

Numérique

Facebook Twitter

Sur YouTube, un court métrage nous plonge dans le portable d’une ado de 15 ans. Télérama et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires.

Sur YouTube, un court métrage nous plonge dans le portable d’une ado de 15 ans

Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques). Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu.

Pour plus d’information, consulter notre politique de confidentialité. Le gouvernement envisage une expérimentation de la reconnaissance faciale dans des lieux publics. Cette phase de test pourrait durer "de six mois à un an, sous la supervision de la société civile et des chercheurs", a annoncé le secrétaire d'Etat au Numérique, Cédric O, dans un entretien au "Parisien".

Le gouvernement envisage une expérimentation de la reconnaissance faciale dans des lieux publics

Cédric O souhaite un "débat apaisé" sur le sujet, mais son annonce a déjà suscité des remous à la veille de Noël. Dans un entretien au Parisien, mardi 24 décembre, le secrétaire d'Etat au Numérique a exprimé le souhait de lancer une expérimentation de la reconnaissance faciale en temps réel sur des images de vidéosurveillance. Cette phase devrait durer de six mois à un an, "sous la supervision de la société civile et de chercheurs", précise le membre du gouvernement. Le règlement général sur la protection des données (RGPD) interdit "l'utilisation de la reconnaissance faciale sans le consentement des personnes qui y sont soumises" et seuls les individus qui auront donné leur accord seront donc identifiés durant ce laps de temps, précisent Les Echos. Usine connectée : la 4e révolution industrielle sera aussi humaine.

Objets connectés, intelligence artificielle et robotique collaborative forment les identifiants de l’industrie du futur ou « 4.0 ».

Usine connectée : la 4e révolution industrielle sera aussi humaine

Encore balbutiante, cette révolution par les nouvelles technologies est appelée à bouleverser les processus de production et les chaînes de valeur. Quelle place laissera-t-elle à l’intervention humaine ? Cette interrogation explique pour partie les réticences du secteur industriel français à endosser ce nouveau paradigme. Adapter les cadences à la production et la production aux cadences. L’axiome a guidé les quatre révolutions industrielles conduites au cours des derniers siècles. Une quatrième prend aujourd’hui racine sur un vivier de technologies nouvelles dont les déclinaisons fleurent bon la science-fiction et la novlangue.

Le paradigme de la fabrication massive est d’ores et déjà remis en question au profit d’une production de plus en plus personnalisée et adaptée à la demande. . « La valeur d’un avion tient maintenant à son électronique embarquée. Dépendance aux écrans : qui va payer l'addiction ? - Nouvelles technos. Télé, ordinateurs, portables, on compte dix écrans par foyer en France.

Dépendance aux écrans : qui va payer l'addiction ? - Nouvelles technos

On s'inquiète de la dépendance des adolescents au monde virtuel, mais celle de leurs aînés n'est pas moins grande... Petit protocole de sevrage estival. Les vacances offrent un moment propice pour tenter des expériences pas forcément érotiques. Prenons une plage alpha et un vacancier bêta, pourquoi pas vous, allongé ici, sur votre serviette de bain, pâle Homo sapiens venu se brunir les pores au bord de l'eau. Observons. Ne niez pas. Avouez, vous êtes une marionnette suspendue au bout de vos fils « RSS ». Interrogez votre addiction. Et les jeux ? « La cyberdépendance est souvent liée à un manque d'estime de soi. » Michel Stora, psychologue.

Les douaniers chinois installent des logiciels espions sur les téléphones de touristes entrant au Xinjiang. Une école «tout numérique» sans les enseignants ? Tribune.

Une école «tout numérique» sans les enseignants ?

Depuis le premier «Forum français des enseignants innovants» organisé en 2008 sous l’égide de Microsoft, jusqu’au «numérique au service de l’école de la confiance» de M. Blanquer (prévoyant l’accélération de la vente de numérique à l’école), en passant par le «plan numérique pour l’école» (un collégien/un écran), adossé au partenariat ministère de l’Education nationale/Microsoft France (2013), le développement dans toutes les écoles «d’espaces numériques de travail» par l’ancien «délégué au numérique éducatif» du ministère, aujourd’hui parti chez Amazon, sans oublier l’actuel «lycée 4.0» (chaque élève en classe devant un écran, et suppression programmée des manuels papiers au profit des manuels numériques dans les lycées de la région Grand Est), l’école numérique a toujours été, et reste, une école sous influence des intérêts privés.

Or les enseignants ont des raisons pour ne pas voir que des vertus à cette invasion de l’école par le numérique. . (1) Pam A. Mueller, Daniel M. La menace du « happy slapping » plane sur les établissements scolaires.