background preloader

Ordinateurs - composants - fonctionnement

Facebook Twitter

Anonymat.org - Vos traces sur le Net. Voici quelques informations qu'il est possible de collecter sur vous lorsque vous surfez sur Internet...

Anonymat.org - Vos traces sur le Net

Vous êtes connecté à Internet avec l'adresse IP : Via le serveur de votre fournisseur d'accès (ou le proxy) : ns4006620.ip-198-27-80.net Votre navigateur et votre système d'exploitation sont : Mozilla/5.0 (X11; Ubuntu; Linux x86_64; rv:17.0) Gecko/20100101 Firefox/17.0 En clair, votre navigateur est : Mozilla Firefox JavaScript est activé Java est désactivé Adresse de la page web visitée avant cette page : inconnue Nombre de pages visitées durant cette session de navigation :

Trace An IP - Our IP Address Locator & Tracer Can Track Any Location. Want to trace or track an IP Address, host, or website easily?

Trace An IP - Our IP Address Locator & Tracer Can Track Any Location

With our highly reliable IP Address Location Database, you can get detailed information on any IP Address anywhere in the world. IP Tracker: Trace IP, Track IP Address, IP Tracking, Tracer, What is My IP, Find IP Address. LAN - Réseau local ou LAN (Local Area Network) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

LAN - Réseau local ou LAN (Local Area Network)

Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : Réseau étendu - ou WAN (Wide Area Network) (pays - continent - planète) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Réseau étendu - ou WAN (Wide Area Network) (pays - continent - planète)

Pour les articles homonymes, voir WAN. Un réseau étendu[1], souvent désigné par son acronyme anglais WAN (Wide Area Network), est un réseau informatique couvrant une grande zone géographique, typiquement à l'échelle d'un pays, d'un continent, voire de la planète entière. Le plus grand WAN est le réseau Internet[2]. Réseau métropolitain - Metropolitan Area Network, MAN (villes, campus...) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Réseau métropolitain - Metropolitan Area Network, MAN (villes, campus...)

Réseau sans fil - WLAN - (Wireless Local Area Network) utilisant le WI FI. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Réseau sans fil - WLAN - (Wireless Local Area Network) utilisant le WI FI

Un réseau sans fil (en anglais : wireless network) est un réseau informatique ou numérisé qui connecte différents postes ou systèmes entre eux par ondes radio. Il peut être associé à un réseau de télécommunications pour réaliser des interconnexions entre nœuds. Historique[modifier | modifier le code] 1896 : Guglielmo Marconi réalise les premières transmissions sans fil juste après Nikola Tesla (télégraphie sans fil).1980 : invention d'Internet et des normes 802 de l'IEEE. Domain Name System.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Domain Name System

Le Domain Name System (ou DNS, système de noms de domaine) est un service permettant de traduire un nom de domaine en informations de plusieurs types qui y sont associées, notamment en adresses IP de la machine portant ce nom. À la demande de la DARPA, Jon Postel et Paul Mockapetris ont conçu le « Domain Name System » en 1983 et en écrivirent la première réalisation.

Rôle du DNS[modifier | modifier le code] High-Definition Multimedia Interface. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

High-Definition Multimedia Interface

Principes techniques et classification par niveaux[modifier | modifier le code] Le standard HDMI permet d'exploiter différents formats vidéo numériques, parmi lesquels la définition standard (SD), la définition améliorée (ED) et la haute définition (HD) ainsi que le son multi-canal, en véhiculant les données complètes grâce à un seul câble. Solid-state drive. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Solid-state drive

Pour les articles homonymes, voir SSD et SSHD. Un SSD, pour solid-state drive aussi appelé disque électronique au Québec[1], est un matériel informatique permettant le stockage de données sur de la mémoire flash. Un SSD est matériellement plus solide qu'un disque dur, les plateaux de ces derniers étant de plus en plus souvent en verre depuis 2003[2]. Cette spécificité lui permet une résistance aux chocs et aux vibrations bien plus importante que les disques mécaniques. Les SSD surclassent les disques durs classiques au niveau de la performance (débit, latence inexistante sur les SSD, consommation).

Une tendance apparue en 2012 sur les ordinateurs de salon consiste à mettre le système sur un SSD d'environ 100 Go et les données sur un disque dur dix fois plus gros et de coût similaire. Disque dur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Disque dur

Pour les articles homonymes, voir Disque. Intérieur d'un disque dur ouvert d'IBM. Schéma d’un disque dur IDE. Un disque dur, parfois abrégé DD, HD[1] ou HDD[2], est une mémoire de masse magnétique utilisée principalement dans les ordinateurs, mais également dans des baladeurs numériques, des caméscopes, des lecteurs/enregistreurs de DVD de salon, des consoles de jeux vidéo, etc. Inventé en 1956, le disque dur a fait l'objet d'évolutions de capacité et de performances considérables, tout en voyant son coût diminuer, ce qui a contribué à la généralisation de son utilisation, entre autres, dans l'informatique. Historique[modifier | modifier le code] Disque dur IBM 3380 d'une capacité d'1 Go Le RAMAC avait déjà un concurrent : le Univac File Computer, composé de 10 tambours magnétiques chacun d’une capacité de 180 000 caractères. Mémoire vive. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Deux barrettes de 512 Mio pièce La mémoire vive, ou mémoire système (appelée RAM de l'anglais Random Access Memory traduit en français par mémoire à accès direct[1]), est la mémoire informatique dans laquelle un ordinateur place les données lors de leur traitement.

Mémoire morte. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Originalement, l'expression mémoire morte (en anglais, Read-Only Memory : ROM) désignait une mémoire informatique non volatile (c’est-à-dire une mémoire qui ne s’efface pas lorsque l’appareil qui la contient n’est plus alimenté en électricité) dont le contenu était fixé lors de sa programmation, qui pouvait être lue plusieurs fois par l'utilisateur, mais ne pouvait plus être modifiée[1].

Avec l'évolution des technologies, la définition du terme mémoire morte a été élargie pour inclure les mémoires non volatiles dont le contenu est fixé lors de leur fabrication, qui peuvent être lues plusieurs fois par l'utilisateur et qui peuvent être modifiées par un utilisateur expérimenté. Ces mémoires sont les UVPROM, les PROM, les EPROM et les EEPROM. Seules les mémoires mortes de première génération sont vraiment mortes et vraiment read only. Utilisation[modifier | modifier le code] Processeur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La puce d'un microprocesseur Intel 80486DX2 dans son boîtier (taille réelle : 12 × 6,75 mm). L'invention du transistor en 1948 a ouvert la voie à la miniaturisation des composants électroniques. Car auparavant les ordinateurs prenaient la taille d'une pièce entière.

Les processeurs des débuts étaient conçus spécifiquement pour un ordinateur d'un type donné. Cette méthode coûteuse de conception des processeurs pour une application spécifique a conduit au développement de la production de masse de processeurs qui conviennent pour un ou plusieurs usages. Histoire[modifier | modifier le code] Bande passante. Les bases d cimale, binaire et hexad cimale. Nous utilisons le système décimal (base 10) dans nos activités quotidiennes. Ce système est basé sur une logique à dix symboles, de 0 à 9, avec une unité supérieure (dizaine, centaine, etc.) à chaque fois que dix unités sont comptabilisées.

C'est un système positionnel, c'est-à-dire que l'endroit où se trouve le symbole définit sa valeur. Ainsi, le 2 de 523 n'a pas la même valeur que le 2 de 132. En fait 523 est l'abréviation de 5·100+2·10+3. On peut selon ce principe imaginer une infinité de systèmes numériques fondés sur des bases différentes. Conversion décimal - binaire Convertissons 01001101 en décimal à l'aide du schéma ci-dessous: Le nombre en base 10 est 26 + 23 + 22 + 20 = 64 + 8 + 4 + 1 = 77. Botnet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un botnet (de l'anglais, contraction de « robot » et « réseau ») est un réseau de bots informatiques, des programmes connectés à Internet qui communiquent avec d'autres programmes similaires pour l'exécution de certaines tâches. Historiquement, botnet désignait des réseaux de robots IRC.

Le sens de botnet s'est étendu aux réseaux de machines zombies, utilisés pour des usages malveillants, comme l'envoi de spam et virus informatiques, ou les attaques informatiques par déni de service (DDoS). Usage légitime[modifier | modifier le code] Il existe d'autres usages légitimes de botnets, comme l'indexation web : le volume des données à explorer et le nécessaire usage de parallélisation impose l'usage de réseaux de bots. Signature virale. Logiciel espion. Enregistreur de frappe. Virus informatique. Machine zombie. Cheval de Troie (informatique)