background preloader

Albums sélectionnés

Facebook Twitter

Monstres de père en fils. L'avis de Ricochet Balthazar est devenu assez grand pour décider de son avenir.

Monstres de père en fils

Mais son avenir est déjà tout tracé : il sera Monstre, comme son père, le père de son père, ses oncles et tantes et toute la dynastie ; tout juste peut-il choisir sa spécialité dans le domaine, son métier de monstre. Balthazar voit venir son destin avec appréhension, lui qui ne demande qu’à être aimé…ce qui, bien sûr, ne colle pas tellement avec la monstruosité dont sa famille est coutumière.

Serait-il un monstre contre-nature, comme son grand-père ? On assiste à la visite de Balthazar et de son père à tous les plus grands monstres de la famille, monstre d’égoïsme, monstre sacré, monstre classique… Cependant, inutile de s’attendre à une typologie des monstres de fiction, ni même à un véritable catalogue définissant la monstruosité : le terme « monstre » est ici surtout entendu au sens d’excès, de démesure.

Guillaume BonotauxVoir la chronique de Guillaume Bonotaux L'éditeur : Actes Sud junior. Choisir un livre : liste des nouveautés. Toc ! Toc ! Qui est là ? L'avis de Ricochet Réédition – Au moment du coucher, une petite fille à l’imagination fertile, voit apparaître toutes sortes de monstres.

Toc ! Toc ! Qui est là ?

Voici tour à tour le gorille, la sorcière, le fantôme ou le dragon. Les peurs de l’enfant semblent bien présentes, jusqu’au moment où son père, demandant lui aussi la permission d’entrée, pourra la réconforter. Cet album joue sur les répétitions et les non-dits. Répétition d’abord avec cette porte, d’abord fermée où n’apparaît qu’un détail du personnage à venir. Gruffalo. Le grand méchant Graou. L'avis de Ricochet La simple évocation de son nom – Graou – provoque chez les hommes une hystérie collective.

Le grand méchant Graou

Et pourtant, cet animal – portrait craché d'un loup – n'a jamais croqué personne. Tous les monstres ont peur du noir. L'avis de Ricochet Tous les monstres ont peur du noir !

Tous les monstres ont peur du noir

De quoi rassurer les petits qui, le soir, plongés dans le noir, cachés sous la couette, ont si peur des monstres ! Le monstre. L'avis de Ricochet Le monstre a une bouche, deux nez, cinq pattes, treize dents et pas d'amis : « ben non, je les mange » dit-il en s'exhibant dans toute sa laideur à la dernière page de ce livre à compter.

Le monstre

Soledad Bravi - avec la complicité de Nathalie Laurent - met une fois de plus son talent au service d'un album pour les tout-petits. Mon monstre. L'avis de Ricochet Assis sur le lit de son propriétaire endormi, un doudou aux longues oreilles à l'expression mutine se confie.

Mon monstre

Il raconte son quotidien avec un monstre très vilain qui hurle, se roule par terre et ne veut pas aller se coucher. Ce petit diablotin n'obéit pas à ses parents et s'acharne sauvagement sur son frère cadet. Il incite même son doudou à faire comme lui… Petit monstre n'en fait qu'à sa tête, mais lapin l'aime parce que c'est son maître.

Le point de vue narratif est particulièrement original, puisque c'est l'objet transitionnel d'un enfant qui joue ici son rôle. Les illustrations expressives et très dépouillées de Jean-Luc Buquet mélangent plusieurs styles et répondent parfaitement au texte sobre et touchant de Marie Sellier. Emmanuelle PelotVoir la chronique de Emmanuelle Pelot Brève présentation par l'éditeur. Choisir un livre : liste des nouveautés. Choisir un livre : liste des nouveautés. Sujet : Néon a du mal à s’endormir car des ombres effrayantes le menacent durant la nuit.

Choisir un livre : liste des nouveautés

Difficile de l’avouer à son père quand on s’appelle Peurderien. Ce dernier finit pourtant par l’entendre et lui explique que les arbres en mouvement se reflètent sur les murs de sa chambre avec la lumière de la lune. La seule façon de vraiment rassurer Néon serait alors de tailler les arbres façon girafe, nounours ou éléphant… Commentaire : Cet album adapté aux enfants dyslexiques, de larges dimensions, au support papier mat, propose au lecteur des vignettes en noir et blanc, choix délibéré pour réduire la fatigue visuelle. Le trait de dessin fantaisiste n’obéit pas à des règles précises faisant passer dans un second plan l’exigence de latéralité. Choisir un livre : liste des nouveautés. Choisir un livre : liste des nouveautés. Le Monstre des toilettes. L'avis de Ricochet « Je n’aime pas le cabinet des grands.

Le Monstre des toilettes

On est tout seul »… Et, en plus, un monstre habite au fond des toilettes ! Comment faire, donc, pour ne pas se faire croquer les fesses ? C’est ce problème épineux que le jeune héros de l’album réalisé par Saralisa PEGORIER va tenter de résoudre avec force imagination et stratégie. Le Krnouk. ...à propos de son livre "LE KRNOUK" Ed.

Le Krnouk

Motus, 2014 Votre nom laisse deviner des origines asiatiques : pouvez-vous nous en dire plus sur vous? Je suis née et j'ai grandi en France mais mes deux parents sont vietnamiens. J'ai toujours été fascinée par les histoires de migration et de voyage, par celles de ma famille et celles des autres. Ce qui est bien en vivant en région parisienne, c'est d'être toujours au contact d'une grande mixité de cultures. Votre parcours professionnel riche et prenant ne laisse pas deviner un auteur pour la jeunesse : qu'est-ce qui a motivé ce premier livre?