Exemples

Facebook Twitter
Top 48 publicités vintage racistes sexistes ou sur le tabac et l'alcool qui seraient interdites aujourd'hui

Top 48 publicités vintage racistes sexistes ou sur le tabac et l'alcool qui seraient interdites aujourd'hui

« Y a-t-il encore des nostalgiques et des défenseurs du « cétait mieux avant » après la vision de ces publicités vintage ? » Question viciée au départ : les pubs en question sont sélectionnées en fonction de thèmes obsessionels de notre époque : (anti)sexisme, hygiénisme, (anti)racisme, enfants etc. Mais une époque ne se réduit pas qu’à ces thèmes.
Le minou de Veet: une campagne publicitaire réussie Les minous du web se sont révoltés, et ont eu le dernier mot : après seulement deux jours de présence en ligne, Veet a retiré sa campagne virale «mon minou tout doux». Discours officiel: la marque ne voulait pas provoquer ni choquer, c’était de l’humour. Prétendument mal compris par les internautes. L’analyse de ce buzz pas si raté que ça interroge cependant quant à l’objectif et aux arguments qui sous-tendaient la démarche de l’entreprise. Le minou de Veet: une campagne publicitaire réussie
Quand mon minou est tout doux, il fait miaou | L'appareil des apparences Ce matin, en faisant ma revue de presse quotidienne, je tombe sur l’article de Dariamarx, Minou, Chou, Hibou, Caillou et celui d’A dire d’elles Quand mon minou est tout doux au sujet de la nouvelle campagne de publicité Veet. Toutes les deux évoquent la nouvelle campagne de la marque intitulée étrangement “Mon minou tout doux”. Vous aurez compris la métaphore de bon goût… Le site internet prend la forme d’un jeu dans lequel l’internaute peut choisir un “minou” et l’épiler grâce aux différents produits proposés. Après l’épilation, le “minou” épilé passe un test, celui du “matou” qui vérifie la bonne épilation de votre minou. Quand mon minou est tout doux, il fait miaou | L'appareil des apparences
femmes-pub

- L'EXPRESS La pub du cantal : "Oublier le cantal ça peut-être fatal" Lancée au début du mois d'octobre, la nouvelle campagne publicitaire du Cantal n'est décidément pas au goût de tout le monde. Avec pour slogan "Oublier le Cantal, ça peut être fatal", la publicité raconte les mésaventures de "Chantal", jeune mariée, qui parce qu'elle oublie le Cantal (le jour de son mariage ou de son départ en vacances), se voit abandonnée par son compagnon. Une idée qui n'a guère séduit "La meute des Chiennes de garde". Ce lundi, c'est Marie-George Buffet qui leur a emboîté le pas. - L'EXPRESS