background preloader

Exemples

Facebook Twitter

Top 48 publicités vintage racistes sexistes ou sur le tabac et l'alcool qui seraient interdites aujourd'hui. « Y a-t-il encore des nostalgiques et des défenseurs du « cétait mieux avant » après la vision de ces publicités vintage ?

Top 48 publicités vintage racistes sexistes ou sur le tabac et l'alcool qui seraient interdites aujourd'hui

» Question viciée au départ : les pubs en question sont sélectionnées en fonction de thèmes obsessionels de notre époque : (anti)sexisme, hygiénisme, (anti)racisme, enfants etc. Mais une époque ne se réduit pas qu’à ces thèmes. On ne peut pas savoir d’après ces pubs si « c’était mieux avant », puisque cet « avant » est vu ici exclusivement à travers le prisme de notre époque (pour en conclure évidemment que cet avant était consternant, et que notre époque est bien meilleure, plus : est la meilleure de toutes les époques)… tout cela rappelle furieusement le regretté Philippe Muray, pour qui notre époque était une époque se tressant continuellement des louanges et réécrivant continuellement et anachroniquement le passé à travers ses supposés progrès à elle, sans jamais se demander si ce sont de réels progrès.

Le minou de Veet: une campagne publicitaire réussie. Les minous du web se sont révoltés, et ont eu le dernier mot : après seulement deux jours de présence en ligne, Veet a retiré sa campagne virale «mon minou tout doux».

Le minou de Veet: une campagne publicitaire réussie

Discours officiel: la marque ne voulait pas provoquer ni choquer, c’était de l’humour. Prétendument mal compris par les internautes. L’analyse de ce buzz pas si raté que ça interroge cependant quant à l’objectif et aux arguments qui sous-tendaient la démarche de l’entreprise. Et contrairement à ce que laissent entendre les commentaires faussement naïfs du service de communication de Veet, il est vraisemblable qu’avec cette initiative, Veet a tout simplement tenté de prendre sa part du gâteau dans le marché émergent de la sexualisation des petites filles, en utilisant une technique soigneusement calculée, bien loin de la maladresse revendiquée par l’entreprise. publicité A première vue, on se trouve une fois de plus en présence d’une possible polémique sur le thème récurrent «le poil de chatte, pour ou contre?».

Quand mon minou est tout doux, il fait miaou. Ce matin, en faisant ma revue de presse quotidienne, je tombe sur l’article de Dariamarx, Minou, Chou, Hibou, Caillou et celui d’A dire d’elles Quand mon minou est tout doux au sujet de la nouvelle campagne de publicité Veet.

Quand mon minou est tout doux, il fait miaou

Toutes les deux évoquent la nouvelle campagne de la marque intitulée étrangement “Mon minou tout doux”. Vous aurez compris la métaphore de bon goût… Le site internet prend la forme d’un jeu dans lequel l’internaute peut choisir un “minou” et l’épiler grâce aux différents produits proposés. Après l’épilation, le “minou” épilé passe un test, celui du “matou” qui vérifie la bonne épilation de votre minou. Le matou considère à peu près à chaque fois que votre minou n’est pas assez épilé. En images : Capture d'écran, site Mon Minou tout doux, mai 2011 Capture d'écran, site Mon minou tout doux : Le choix du produit, mai 2011 Capture d'écran, site Mon minou tout doux : Epilation du minou, mai 2011 Pub Desfossés (juillet 33, Votre Beauté) ; Publicité Veet (mars 60, Marie-Claire)

Femmes-pub. - L'EXPRESS.