background preloader

Cuisiner

Facebook Twitter

La pâte à pizza... du pizzaiolo (2 recettes + 4 astuces et secrets pour la réussir) Versione italiana più giù Ah la pizza, ce grand symbole italien qui fait toujours des heureux dans le monde entier (et des malheureux si elle est mal préparée voir en plastique ;-).

La pâte à pizza... du pizzaiolo (2 recettes + 4 astuces et secrets pour la réussir)

Cela fait environ deux ans que je souhaitais écrire ce billet sur la vraie pâte à pizza du pizzaiolo que nous pouvons répliquer à la maison (enfin, presque) et éviter d'acheter des pizza toutes prêtes en grande surface ou dans des mauvaises pizzeria (je l'ai fais aussi rassurez-vous un peu par désespoir les soirs où je rentrais à 22 heures mais elle ne met pas de bonne humeur, c'est sûr). Je vous ai déjà proposé des pizza sur le blog comme la pizza aux asperges et mozzarella, les pizzette à la tomate ou la pizza 100% tomates. Mais là nous allons outre le casanier, avec une pâte qui se rapproche de nos beaux souvenirs italiens. De ce parfum de pain, de bois, de sauce tomate qui arrive jusque dans la rue, des gestes rapides près de la flamme du feu de bois.

La vraie recette italienne des lasagnes bolognaises. Temps de lecture: 6 min Je constate que l’Europe, les Anglais, les médias, les pseudos-fabricants de plats italiens 100% made in Italia avec des vraies vaches grattant leurs mandolines en chantant O Sole Mio mais qui n’ont jamais vu un cm2 d’herbe italienne et la terre entière se sont donc ligués pour ce vaste complot visant à l’anéantissement du patrimoine gastronomique italien.

La vraie recette italienne des lasagnes bolognaises

Désolée, mais ce coup-là, je le prends encore personnellement. Voilà, paf, des Roumains ont mis des restes de chutes de canassons dans une lasagne 100% bœuf, et ça y est, c’est de nouveau le visage de l’Italie qui est piétiné et traîné dans la boue. Il y aurait presque quelque chose de drôle dans cette histoire. Les «lasagnes à la bolognaise», qui sont les plus connues en dehors des frontières italiennes, viennent d'Emilie-Romagne. En Emilie-Romagne, on mange du cheval sous toutes ses formes. Du cheval? Donc, techniquement, faire des lasagnes à la viande de cheval, il n’y a pas de quoi fouetter un chaton. 1. 2. La vraie recette italienne des pâtes à la carbonara. Temps de lecture: 7 min La blogueuse Floriana nous a donné sa bénédiction italienne pour republier la recette de la vraie carbonara, légèrement remaniée pour s'attaquer aux affronts français tel que l'ajout d'olives, cornichons et quenelles (!).

La vraie recette italienne des pâtes à la carbonara

Je me sens investie d’une mission particulière. La sauvegarde du patrimoine gastronomique italien en France. Rien que ça. C’est-à-dire que lorsqu’on aime la cuisine italienne, parce qu’elle est simple, authentique, pleine d’amour, il y a de quoi vouloir commettre des meurtres lorsqu’on voit comme tu la massacres méthodiquement. Le pain magique. Elle est presque énervante cette recette tellement elle est facile et délicieuse !

Le pain magique

Mais comment ai-je pu vivre sans avant ! Je vous l’indiquais lorsque j’avais essayé les recettes des pains de William et Laura : la recette de Laura étant plus rapide, j’avais un petit faible pour celle-ci. Seul bémol : du lait dans la recette. Et j’aurai vraiment aimé m’en passer. J’ai donc testé un mix de la recette de William et de celle de Laura.

Je ne vous fais pas patienter plus longtemps, voici la recette (quasi identique à celle du Pain de Laura) pour 2 pains : 375g de farine classique (farine à gâteau ou encore appelée « T45 ») 1 bonne cc de sel (genre qui déborde, bien même ^^)12g de levure fraîche300ml d’eau tiède Dans un saladier, diluer la levure fraîche dans l’eau tiède. Saupoudrer la pate d’un peu de farine, couvrir d’un torchon et laisser lever 1H30. Passé ce temps, la pâte aura doublé voire triplé de volume. Enfourner les pains pendant 25-30 minutes. A déguster à toutes les sauces ! Rose. Shortbreads. Si vous êtes comme moi amateurs de sablés, vous êtes certainement fous de ces célèbres shortbreads écossais de la marque au tartan : Ils sont divins, fondent dans la bouche, friables juste comme il faut, et uniquement composés de trois ingrédients : farine, beurre, sucre.

Il n'y a en effet pas de liant dans ces sablés (en l'occurence l'oeuf), et c'est ce qui fait leur particularité. Pour cette recette, la règle est très simple, il suffit de retenir 3, 2, 1 : 300g de farine 200g de beurre extrêmement mou (beurre salé pour moi, c'est encore meilleur !) 100g de sucre Pour réaliser ces shortbreads, on utilise la technique du crémage du beurre : il faut battre le beurre avec le sucre pendant quelques minutes au batteur, jusqu'à ce que le mélange devienne blanc et crémeux. Ajoutez ensuite la farine, et formez une boule. Placez ensuite la pâte ainsi découpée au congélateur, pendant 5mn. Préchauffez le four à 170° chaleur tournante.