background preloader

Lecture et les jeunes

Facebook Twitter

Lecture et les jeunes. La lecture des adolescents : comment avoir "bon genre" ? / Christine Detrez - Université Toulouse II-le Mirail. L’adolescent et la lecture, supports et pratiques nouvelles. A l’occasion de la deuxième édition du colloque Métamorphoses numériques du livre, Olivier Donnat a commenté l’enquête qu’il a dirigé sur les Pratiques culturelles des français à l’ère numérique1.

L’adolescent et la lecture, supports et pratiques nouvelles.

Les résultats permettent de différencier nettement une tranche de la population qui suscite tout à la fois attentions et interrogations. Première génération à maitriser avec acuité les possibilités du numérique, les teenagers sont en effet devenus leaders d’opinion et dictent les stratégies marketing des entreprises de produits de consommation comme la mode. Mais dans le secteur du livre, les politiques culturelles ont choisi de privilégier l’enfance, au détriment des jeunes adultes.

Pourtant si les 12-15 ans délaissent inexorablement le livre imprimé au profit d’autres pratiques culturelles et supports, le décrochage de la lecture n’est ni une fatalité ni même une certitude. La lecture n’est plus un marqueur social Pour aller plus loin: Ados : zéro de lecture ? LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par Catherine Simon Francine et Léa sont des prodiges.

Ados : zéro de lecture ?

Petite, Francine aimait les "livres un peu âgés" (pour les grands). Elle a continué : aujourd'hui, à 13 ans, elle fait partie de Lékri Dézados, le club de lecture des bibliothèques de Montreuil. Léa en est membre également. Agée de "12 ans et demi", la collégienne assure dévorer "au moins dix livres par mois" - et plus encore pendant les vacances. Lirado : sélection de livres pour adolescents. Les adolescents et la lecture, quinze ans après. Lecture et adolescents, à l’heure du numérique.

Conférence-débat : Lecture et adolescents, à l’heure du numérique Savoir lire ne veut pas dire aimer lire : en quoi l’univers littérature jeunesse permettrait-il alors de raccrocher les adolescents à la littérature, comment le documentaliste pourrait-il être le « passeur » et le CDI ce tiers-lieu favorisant les échanges autour de moments de lecture partagée.

Lecture et adolescents, à l’heure du numérique

A l’heure où l’école marque officiellement son entrée dans l’ère du numérique, les professionnels de la lecture (enseignants, bibliothécaires, éducateurs…) se doivent d’investir le terrain des ados hyperconnectés y compris hors temps scolaire au travers d’espaces virtuels et de réseaux sociaux. Magalie Bossuyt présentera lors de la journée-événement du 4 décembre consacrée à la lecture, une conférence intitulée « Adolescents et lecture à l’heure du numérique ». Cette journée sera l’occasion de faire un point et d’échanger sur la lecture numérique. Les problématiques abordées seront suivantes : Qui est Magalie Bossuyt ?

Deux interviews. Comment le numérique transforme les lectures des adolescents ? Les livres et la lecture, toujours plus embarrassants pour les jeunes. Voilà des années que la lecture a perdu de sa cool attitude, et les études se suivent, malheureusement, et se ressemblent sur le sujet.

Les livres et la lecture, toujours plus embarrassants pour les jeunes

La dernière en date, de la Britannique National Literacy Trust auprès de 34.910 jeunes de 16 ans, fin 2012, n'est guère plus encourageante. Définitivement, pour les djeuns, la lecture n'est pas cool. Voire, embarrassante... Enokson, CC BY 2.0. Les métamorphoses du livre et de la lecture à l'heure du numérique. Dans le cadre du plan national de formation, la direction générale de l’enseignement scolaire organise, en collaboration avec l’inspection générale de l’éducation nationale, la septième session du Rendez-vous des Lettres sur le thème : « Les métamorphoses de l’apprentissage et de la transmission.

Les métamorphoses du livre et de la lecture à l'heure du numérique

Culture antique, culture numérique : d’une Renaissance à l’autre ? » Elle se tiendra à la Bibliothèque nationale de France lundi 28 et mardi 29 novembre 2016. BnF, 11 quai François-Mauriac - 75013 Paris. Projet de programme RDV des Lettres 2016 actualisé Un formulaire d’inscription est disponible en ligne pour les auditeurs libres uniquement (hors délégations académiques). Syndicat national de l'édition. A la veille du Salon du Livre de Paris, le SNE, en partenariat avec le Centre National du Livre, fait le point sur l’état des pratiques de lecture en France.

Syndicat national de l'édition

L’étude, réalisée par IPSOS, dégage un paradoxe : moins de Français lisent des livres (baisse de 5 points en trois ans), mais leur attachement au livre reste exceptionnel. 70% des Français sont lecteurs de livres (au moins un livre lu dans l’année) en 2013. Ils sont 80% de lecteurs chez les 15-24 ans. Les Français lecteurs lisent en moyenne 15 livres par an, contre 16 en 2011. Différences entre les genres en matière de réussite scolaire: étude sur les mesures prises et la situation actuelle en Europe - 120fr.pdf. Le plaisir de lire baisse chez les jeunes de 15 ans. Les élèves de 15 ans, auxquels s'intéresse la dernière étude internationale Pisa pour l'OCDE, lisent de moins en moins par plaisir. En moyenne, parmi les pays de l'OCDE, en 2009, 37 % des élèves affirment ne pas lire par plaisir, selon l'organisation internationale.

En Autriche et au Liechtenstein, plus de la moitié des élèves de 15 ans sont dans ce cas. À l'opposé, en Albanie, au Kazakhstan, en Thaïlande et en Chine, ils déclarent lire pour le plaisir à plus de 90 %. Les jeunes Français qui étaient 70 % à aimer lire en 2000 ne sont plus que 61 % en 2009. Ce résultat est d'autant plus inquiétant que la notion de «plaisir» est associée à de meilleures performances à l'école. L'envie de lire est un prédicteur fort de réussite scolaire, toutes les études le démontrent, car la lecture reste nécessaire dans tous les domaines.

Une étude cantonnée au «papier» De la voracité à l’inappétence : portrait contrasté de lecteurs adolescents. 4 désennuyer tout autant que pour s’informer et se cultiver.

De la voracité à l’inappétence : portrait contrasté de lecteurs adolescents

L’inégal accès à la lecture. 11 novembre 2009 - 45 % des ouvriers n’ont lu aucun livre sur une année contre 10 % des cadres supérieurs.

L’inégal accès à la lecture

Un tiers de la population de plus de 15 ans ne lit aucun livre. 27 % en lit 4 par an au maximum. Les écarts entre les catégories sociales sont importants : 50 % des agriculteurs et 45 % des ouvriers ne lisent pas de livres contre 10 % des cadres supérieurs. Les ouvriers lisent en moyenne 11 ouvrages dans l’année, les cadres supérieurs, 23. Les livres les plus lus sont les romans (36 %), les livres historiques (12 %) et la bande dessinée (9 %). 15,7 % des cadres sont abonnés à une bibliothèque ou à une médiathèque, contre 8,5 % des employés et 6,1 % des ouvriers.

L’exemple de la lecture montre une nouvelle fois que les inégalités d’accès à la culture entre catégories sociales résident moins dans des éléments matériels comme le niveau de vie que culturels tels le diplôme, la maîtrise de la langue et de l’écrit ou le milieu familial. Photo / © Piano107 - Fotolia.com.