background preloader

Salon de l'agriculture 2015 #SIA2015

Facebook Twitter

Mon veau s'appelle hashtag. Salon International de l'Agriculture (page officielle) Légère baisse de la fréquentation au Salon de l'agriculture en 2015. Avec un peu moins de 700.000 visiteurs, le SIA, qui a clôturé dimanche soir, n'a pas battu le record de l'an passé mais reste l'exposition préférée des Français.

Légère baisse de la fréquentation au Salon de l'agriculture en 2015

Avec 691.058 visiteurs, le Salon international de l'agriculture (SIA) de Paris, qui a fermé ses portes ce dimanche soir, est cette année encore l'exposition préférée des Français. La fréquentation est identique à celle de 2013. Certes, le record de l'an dernier n'a pas été battu (plus de 700.000 visiteurs en 2014), mais les organisateurs sont satisfaits. «Trois inconnues pesaient sur le bon déroulement du Salon: le plan Vigipirate, la tension parmi les éleveurs et la baisse du pouvoir d'achat des visiteurs. Nous réalisons pourtant un très bon salon, se félicite le président du SIA, Jean-Luc Poulain.

Globalement, exposants et éleveurs sont satisfaits de cette 52e édition. Des inquiétudes existent aussi sur l'avenir de l'élevage tricolore. Salon de l'agriculture 2015 : émerveillement, déception... espoir. Camille Tourneboeuf a été enquêter pour consoGlobe sur les tendances dans l’industrie agricole que révèle le salon de l’agriculture 2015 qui vient de se tenir aux portes de Paris.

Salon de l'agriculture 2015 : émerveillement, déception... espoir

Journal de campagne de sa visite au salon d’une spécialiste engagée. Il faut le reconnaître, on se rend au salon de l’agriculture chaque année avec une joie enfantine : on sait qu’on y trouvera, devant nos yeux ébahis, ce que l’agriculture française produit ce qu’il y de meilleur, en plus d’y côtoyer des animaux et des animations étonnants. Mais dès l’accueil, mon oeil expert accroche sur les plans des stands : peu sont réservés à l’agriculture paysanne ou à l’agroécologie… L’émerveillement cédera-t-il la place à la déception ? Heureusement, me voilà attirée par une conférence sur l’agriculture biologique, mes oreilles sont ravies : les chiffres montrent une agriculture biologique toujours plus plébiscitée des consommateurs.

Le doute s’installe Mon doute croît au fil des interventions. 10 exemples de marques qui animent le Salon International de l'Agriculture. [Agriculture] La Big data est dans le pré. « Tout a commencé en 2010 à la Fête de l’asperge quand, après ses études de robotique, Gaétan, mon associé, a senti le besoin de robotisation en discutant avec des producteurs » explique Aymeric Barthes, le co-fondateur de Naïo-Technologies. « Après un an de recherche, on s’est lancé dans la conception d’un robot collectant des données en même temps qu’il désherbe.

[Agriculture] La Big data est dans le pré

Mais cette combinaison n’intéressait pas vraiment les exploitants. Néanmoins, comme la technologie était prête pour le robot, nous l’avons commercialisé dans un produit distinct ». Aymeric Barthes, cofondateur de Naïo-Technologies La start-up toulousaine, qui s’est d’abord lancée dans la conception et la fabrication de petits tracteurs électriques, a donc sortit il y a un an « Monsieur Météo », un boîtier connecté surveillant deux indicateurs-clés à l’intérieur des serres : la température et le taux d’humidité. Des agriculteurs connectés, il n’y a là rien de bien nouveau sous le capot. . « J’ai rencontré Thibaut en 2006. J’ai suivi le hashtag #SIA2015. 3 mars, 2015 0 commentaire Il y a deux jours, le salon de l’agriculture fermait ses portes.

J’ai suivi le hashtag #SIA2015

Un évènement qui a eu son lot de retombées dans la presse mais aussi sur Twitter. Selon Topsy, le salon de l’agriculture a récolté presque 30 000 mentions durant l’ensemble de l’évènement avec un pic le 21 février, jour de l’ouverture. Culture RP a voulu savoir ce qu’il s’est dit sur le hashtag #SIA2015. Mercredi 25 février 2015 12h43 Depuis l’inauguration de cette édition 2015, je n’ai eu que très peu de temps pour m’intéresser à l’évènement. C’est parti ! Tiens, Nicolas Sarkozy est en visite en ce moment même ! Se retrouver au milieu du barnum protocolaire doit être assez inconfortable pour le visiteur lambda. Ah non… Le concours du cri du cochon s’est déroulé hier. C’est toujours un succès et, en plus, c’est toujours le même qui gagne. Nicolas Sarkozy est toujours en visite dans les travées du salon. Alexandre-108 abonnés,- est étudiant en histoire et stagiaire à France 3 Paris.

Breaking News !