background preloader

Ecrire sur l'internet, usages et codes

Facebook Twitter

Ne dites surtout pas à Facebook que vous partez en vacances. Alassane de Gmail.com nous a envoyé la question suivante : « Dois-je poster un message sur Facebook pour prévenir mes 2 000 contacts que je pars en vacances ?

Ne dites surtout pas à Facebook que vous partez en vacances

(C’est très urgent.) » Nous l’avons transmise à Nadine, notre chroniqueuse e-savoir-vivre. Rue89 Cher ami, Pour certains lecteurs, votre réflexion peut paraître surréaliste, voire extrêmement prétentieuse : vous, Alassane, seriez donc indispensable à vos amis virtuels, lesquels ne pourraient pas se débrouiller sans vous. Pourtant, à bien des égards, cette interrogation est légitime. Quand on poste quotidiennement comme vous le faites, il est possible qu’une mini-addiction se crée chez ceux qui vous suivent. Il y a quelques années, j’étais l’une des valeurs montantes de Facebook. . « Je ne vous demande qu’une faveur : que mon nom soit suivi de la mention “Envoyée spéciale”.– Mais personne ne vous a envoyée nulle part, madame O... » Il n’avait pas tort, mais j’ai cette fâcheuse tendance à toujours vouloir le dernier mot : Joris était nu.

10 astuces pour booster votre présence sur les réseaux sociaux. Chronique Xavier De la Porte (Le Rendez vous 2015 01 30)(2) E-mails, SMS... Rester polis sans (trop) perdre de temps. Nick Bilton a l’art de poser les questions qui se posent à moi – et j’en suis certain à vous aussi – dans ma vie quotidienne d’individu connecté.

E-mails, SMS... Rester polis sans (trop) perdre de temps

L’an dernier, ce journaliste du New York Times, longtemps en charge du labo de recherche du quotidien américain, avait décrit notre trop-plein d’e-mails et décrété qu’il n’y répondrait plus... Il récidive cette année avec des questions-clés : faut-il dire envoyer un e-mail ou un SMS pour simplement dire « merci » ? Que répondre aux gens qui vous posent des questions auxquelles ils pourraient aisément trouver la réponse tout seuls via Google par exemple ? Dans notre quotidien surconnecté, l’étiquette change et, bien souvent, n’a pas encore le temps de créer des codes acceptés par tous, source de frictions et d’incompréhensions. « Bonjour »... « Cordialement » Regardez vos e-mails, vos SMS, vos messages Facebook ou LinkedIn, vos DM Twitter, vos communications par tchat Gmail ou MSN, vos messageries instantanées WhatsApp ou WeChat...

France Culture - (ré)écouter. Politesse 2.0. La lecture de la semaine est un élément dans la discussion qui a eu lieu ces dernières semaines dans la presse américaine au sujet de la politesse dans les réseaux.

Politesse 2.0

C’est un papier publié sur le site de Wired par Evan Selinger (@EvanSelinger), qui enseigne au département de philosophie du Rochester Institute of Technology. Il s’intitule "comment nous transformons les natifs numériques en sociopathes de l’étiquette". Evan Selinger réagit à un article publié il y a quelques semaines dans le New York Times par Nick Bilton. Dans son article, qui a suscité pas mal de discussions sur les réseaux américains, Bilton expliquait qu’il fallait en finir avec la trop grande politesse dans nos échanges numériques, il dénonçait le temps perdu à recevoir et envoyer des messages disant simplement "merci", qu’il fallait aller au plus vite, ne pas saturer les répondeurs de messages inutiles, utiliser les voies les plus concises, les plus rapides, les plus efficaces.

Xavier de la Porte. Comment ne pas paraître trop sec en tchat ? Les conseils de Nadine. Nadine O. devant un ordinateur (SUPERSTOCK/SIPA) Xavier de Gmail nous a posé la question suivante : « Comment ne pas paraître trop sec quand on discute en tchat mais qu’on est pris par le temps ?

Comment ne pas paraître trop sec en tchat ? Les conseils de Nadine

» Nous l’avons soumise à Nadine, notre nouvelle chroniqueuse savoir-vivre. Rue89 Cher Xavier, Il n’y a pas de mode d’emploi pour écrire de beaux mails et utiliser les tchats sans passer pour un robot. Je hais les malentendus virtuels Un tchat, ça peut être violent quand on est sensible et que l’on accorde de l’importance aux petites attentions.

. « Oui, mais encore ? Ce que je veux dire, c’est qu’il y a quelqu’un derrière l’écran. Trop bref, trop court et trop flou. Il n’y a rien de plus étrange à mes yeux que d’écrire un tchat argumenté et poli et de recevoir en retour un « OK ». Comment ça, « OK » ? « Venez vite ou j’appelle la SPA. »