background preloader

II) Twitter à l'école

Facebook Twitter

Twictée. Bienvenue sur le site de Twictée !

Twictée

Que vous soyez twictonaute aguerri, débutant ou simple curieux, vous trouverez ici les ressourses indispensables pour comprendre et utiliser le dispositif. Mais d’abord qu’est-ce que la twictée ? Twictée est la contraction de Twitter et dictée. C’est un dispositif d’apprentissage et d’enseignement de l’orthographe qui utilise (entre autre!) Le réseau social Twitter. Twictée peut être vue comme une dictée négociée au cœur de laquelle on trouve des justifications orthographiques écrites : les twoutils.

Ces « petites leçons d’orthographe », à la fois explicatives et correctives, sont rédigées par les élèves à l’attention des pairs. Dans un cadre, extrêmement formel donc, l’élève est invité à synthétiser sa pensée orthographique. La dimension sociale du réseau autorise les échanges entre twittclasses venues des quatre coins de la francophonie. L'Agence nationale des Usages des TICE - Twitter en classe de CM. Nathalie Gauthier, professeure des écoles qui enseigne au CM2 dans l'école l'Esplanade de Sedan, organise une partie des apprentissages en géométrie et en expression écrite autour de la création de messages en 140 caractères envoyés via une plateforme de microblogues à des correspondants du monde entier.

L'Agence nationale des Usages des TICE - Twitter en classe de CM

L'origine du projet Lors d’un échange avec Eric Hornewer, IEN de la circonscription de Sedan, au cours d’un séminaire inter-académique ECLAIR, l’idée d’utiliser Twitter en classe a été émise. En effet, j’utilisais depuis peu Twitter à titre personnel, afin d’échanger des pratiques avec des collègues du monde entier. Ainsi, ces échanges ont donné suite à la création d’un compte pour la classe afin, là aussi, d’échanger mais cette fois avec d’autres classes présentes sur Twitter. Le déroulement de l'activité Les élèves doivent créer des tweets de 140 caractères maximum. Une fois corrigé, le papier est collé sur la partie droite du tableau. Les aspects techniques. "Défilire" en maternelle avec Twitter. Qu'est ce qui peut faire avancer l'Ecole ?

"Défilire" en maternelle avec Twitter

Le travail d'équipe. C'est ce que vivent depuis la rentrée, 6 enseignants de maternelle et CP qui utilisent Twitter pour travailler ensemble sur la littérature jeunesse. Baptisé "Défilire", leur projet engage les enfants mais aussi les parents dans un projet collectif doté d'une belle dynamique. La force du faire ensemble Donne moi un twitter et je soulèverai le monde ! A l'origine de Défilire, un "conseil des maitres virtuel" organisé sur Twitter sous la houlette de Nicolas Olivier, un dynamique professeur d'éducation musicale, et une enseignante de maternelle Stéphanie Fontdecaba. Travailler l’orthographe avec Twitter. Le numérique développe chez les jeunes l’habitude et le goût d’écrire : internet ne serait-il pas le lieu où transformer ces appétences en compétences d’écriture ?

Travailler l’orthographe avec Twitter

C’est le pari des « twictées » de Fabien Hobart, conseiller pédagogique ASH Nord en Seine-et-Marne, et de Régis Forgione, professeur à l’école élémentaire la Chapelle de Freyming-Merlebach. Ils ont adapté sur Twitter le principe de la dictée négociée : des défis orthographiques sont organisés entre classes francophones en ligne sur le réseau, les élèves utilisent aussi Twitter pour transmettre les justifications en 140 caractères et fixer ainsi les connaissances. Il fait twitter ses élèves de maternelle. N jour prochain, dans leur livre d'histoire numérique, ceux-là découvriront avec émerveillement comment leurs ancêtres de grands-parents ont appris à écrire sur les murs d'une caverne avec un Bic ou une plume Sergent-Major.

Il fait twitter ses élèves de maternelle

Car, avant même d'avoir goûté aux joies de l'alphabet sur de bons vieux cahiers quadrillés, ces 29 élèves de maternelle publient déjà quotidiennement leurs humeurs sur le réseau Twitter. « L'idée m'est venue à force d'entendre des parents me demander ce que leurs enfants faisaient en classe. À cet âge-là, ce n'est pas facile de raconter », explique ainsi Philippe Guillem, 50 ans, instituteur de grande section à l'école Albert-Camus de Talence (Gironde). Du politiquement correct Si l'enseignant n'a pas pour autant banni tableau noir et collages de sa salle de classe, c'est désormais devant le vieil ordinateur de fonction qu'il achève chaque après-midi. « Je demande auparavant aux enfants d'imaginer un thème pour notre phrase du jour. Les dangers du Web Sondage. Savoirs CDI: Utiliser Twitter en classe.

B.Formet Cette démarche ne peut s'improviser.

Savoirs CDI: Utiliser Twitter en classe

En créant une Twittclasse, j'expose mes élèves hors du cadre fermé de la classe. Il est donc quelques préalables à suivre. Avant d'utiliser un nouvel outil en classe, il est logique de se l'approprier.Pour reprendre la métaphore utilisée par L. Juin dans son article « Une twittclasse attention danger à maîtriser » [23], demanderiez-vous à vos élèves de travailler sur un manuel scolaire ou un logiciel que vous n’avez jamais ouvert ou testé et qui risque donc de n’être adapté ni à vos élèves ni à vos objectifs ? 1. La première étape est donc de se créer un compte. S'essayer à Twitter, c'est surtout se frotter à la limite des 140 caractères. Une obligation de concision qui oblige à la reformulation,synthèse et précision sont de rigueur,les liens sont forcément raccourcis pour ne pas dépasser les 140 caractères,les photographies sont hébergées et leur lien est inséré au message.