background preloader

Environnement

Facebook Twitter

La Démocratie aux champs. Chamrousse deviendra-t-elle la plus haute ZAD de France ? En Isère, un projet d’agrandissement du domaine skiable de Chamrousse sur le vallon sauvage des Vans (2448m) est à l’origine de la mobilisation d’un collectif de 24 associations*.

Chamrousse deviendra-t-elle la plus haute ZAD de France ?

Ce dimanche 13 mars, 600 personnes ont participé à « la plus haute manifestation » dans les Alpes, pour afficher leur détermination à préserver ce secteur protégé. Certains brandissent déjà la menace d’une Zone à défendre (ZAD) comme celle de la commune de Roybon, en Isère. > Article initialement publié le 12 février dernier et mis à jour après la manifestation. (Portfolio : cliquez sur les flèches pour faire défiler les photos) Après un premier report de la manifestation pour cause de mauvaises conditions météorologiques, c’est finalement sous un soleil rayonnant que se sont réunis les opposants au projet d’aménagement du vallon des Vans, surplombant le domaine skiable de Chamrousse. Décider ensemble. Koom : le site communautaire qui repense l’engagement citoyen.

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Nicolas Hazard (Président du comptoir de l'innovation) Avec l’arrivée du numérique et des nouvelles technologies, les entrepreneurs inventent de nouveaux modèles économiques qui modifient en profondeur nos modes de production, le marché de l’emploi et notre façon de travailler.

Koom : le site communautaire qui repense l’engagement citoyen

Dans cette rubrique, Nicolas Hazard décrypte les grandes tendances de ces entreprises qui changent l’économie et fait chaque mois le portrait d’une start-up qui illustre la manière dont notre société se transforme. Le numérique a changé le rapport des citoyens au pouvoir politique, et de manière générale, à leur engagement. Désormais, on signe des pétitions en ligne, on se mobilise sur les réseaux sociaux, on compare les programmes politiques, on construit des propositions et des alternatives de manière collaborative.

Chaque action individuelle a un impact collectif Mais Jérôme Lhote a vite cherché à pousser plus loin son modèle. Naomi Klein : “Nous n'avons pas besoin d'un miracle énergétique, nous avons besoin de démocratie” Malgré son scepticisme, la journaliste militante canadienne Naomi Klein participe activement à la COP21.

Naomi Klein : “Nous n'avons pas besoin d'un miracle énergétique, nous avons besoin de démocratie”

Pour porter la parole de la société civile insiste-t-elle. Et défendre l'idée d'une écologie “globale”. Naomi Klein a vécu son baptême du feu des grandes conférences internationales sur le climat à Copenhague, en 2009. Ce fut une douche froide, autant qu'une révélation, dont elle a d'ailleurs tiré son dernier livre, Tout peut changer, exploration dense et radicale des liens mortifères entre notre système économique actuel, basé sur l'extraction intensive des énergies fossiles – pétrole, charbon, gaz… –, et le grand bouleversement du climat. Quand la jeunesse saisit la justice pour sauver la planète. La bataille pour le climat passe aussi par la justice.

Quand la jeunesse saisit la justice pour sauver la planète

Des jeunes Américains sont en procès contre leur gouvernement car ils estiment que leur droit à la vie est en péril. Et leur action ne passe pas inaperçue. Ce pourrait être le pitch d'une production hollywoodienne : vingt et un gamins – le plus jeune âgé de 8 ans – se lancent dans un procès contre Barack Obama et le gouvernement américain pour son inaction face au réchauffement climatique. En Seine-Saint-Denis, l'injustice climatique rejoint les luttes sociales et raciales - Page 2. C’est une rencontre internationale devant la mairie de La Courneuve, mais aucun grand élu n’y participe.

En Seine-Saint-Denis, l'injustice climatique rejoint les luttes sociales et raciales - Page 2

Pas de discours officiel, pas de bouquets de fleurs, pas de verre de l’amitié. Les visiteurs sont américains. Ils viennent de Miami, d’Oakland, du Texas, d’Alaska et du Mississippi. Ils font partie d’une coalition de 59 organisations grassroots (mouvements populaires, de base) engagées pour la justice climatique, GGJA (Grassroots Global Justice alliance). Ils sont venus rencontrer les familles roms expulsées du bidonville du Samaritain en Seine-Saint-Denis en août dernier. Une démocratie écologique est-elle possible?

Où en sommes-nous aujourd'hui, entre l'urgence du problème écologique et l'inertie avec laquelle nous lui faisons face ?

Une démocratie écologique est-elle possible?

Une chose est sûre: nous ne sommes plus uniquement au présent. Plus encore, affirme Dominique Bourg: nous sommes déjà les générations futures. La terre vue du ciel © NASA. Constellations, un livre du collectif Mauvaise Troupe (éditions de l'Eclat) POC21, pour une société sans carbone ni déchet - L'actu des juniors. POC21 est une résidence d'inventeurs qui a réuni 100 concepteurs / réalisateurs, venus des quatre coins du monde, pour imaginer une société sans carbone ni déchet.

POC21, pour une société sans carbone ni déchet - L'actu des juniors

Pendant 5 semaines, leur mission a consisté à mettre au point 12 produits durables et solutions d’énergies renouvelables en open source pour le climat et la transition écologique. POC21, une réponse à la COP21 Avec plus de 7 milliards d’habitants sur la planète, il est urgent d’engager une transition écologique pour faire face au changement climatique et à la raréfaction des ressources.

Nous ne pouvons plus produire et consommer sur les modèles industriels des 19e et 20e siècles, destructeurs de ressources et responsables des émissions de CO₂ qui réchauffent le climat. C’est pourquoi 20 000 diplomates sont attendus à la COP21 (21e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques), qui aura lieu à Paris en décembre 2015, pour trouver enfin un accord international sur le climat.

Mali : un jury citoyen dit non aux OGM.