background preloader

Ellanaman

Facebook Twitter

NAMAN

La réglementation pour la prise de vues aériennes avec drone. Les activités particulières de prises de vues aériennes par aéronefs télépilotés (drones) ne peuvent s'exercer que dans un cadre réglementaire très strict.

La réglementation pour la prise de vues aériennes avec drone

Voici une synthèse de la réglementation applicable en la matière, destinée aux clients et aux photographes amateurs. Glossaire Nous avons créé sur le site un glossaire des principaux termes techniques employés dans l'exercice de nos activités particulières, afin de savoir de quoi nous parlons. Des liens renvoient régulièrement à ce glossaire que nous vous invitons à consulter pour bien saisir toutes les subtilités de la réglementation. Réglementation applicable Les activités de photographie / vidéographie aérienne sont régies par l'arrêté du 11 avril 2012 relatif à la conception des aéronefs civils qui circulent sans aucune personne à bord, aux conditions de leur emploi et sur les capacités requises des personnes qui les utilisent. Qui est concerné par la réglementation ? Poursuivi pour avoir filmé Nancy avec un drone. 13/02/2014 à 05:29 Vu 43638 fois Nans Thomas attend sa comparution dans l’angoisse.

Poursuivi pour avoir filmé Nancy avec un drone

Photo Frédéric MERCENIER Son clip a fait fureur sur les réseaux sociaux. Il a été tourné à Nancy le 30 janvier par un temps froid et sec depuis un « drone » équipé d’une caméra GoPro. Et aussitôt mis en ligne sur un compte « Vimeo ». Nans Thomas, tout juste 18 ans, ne se doute pas du fabuleux destin que sa réalisation va connaître dans les heures qui suivent. Il a d’abord reçu une lettre de la Direction régionale de l’aviation civile lui rappelant les textes récents qui réglementent l’usage de ces drones. Les poursuites seraient rarissimes mais les choses pourraient changer : les drones comptent parmi les objets qui ont été les plus vendus à Noël. SaÏd LABIDI articles associés.

Nancy et le drone. Les drones et la loi ?

Nancy et le drone

On nous le répète si souvent, y compris de la part de modélistes de longue date : « ah ben oui, les drones, on peut pas les faire voler n’importe comment, mais comme y’a un flou dans la loi, on fait comme on veut ». Il faut être très clair : il n’y a aucun flou dans la loi en France ! Dès lors que l’on vole avec un appareil radiocommandé équipé d’un dispositif de prises de vues, photos ou vidéos, il faut se plier aux exigences de l’arrêté du 11 avril 2012.

Qui ne sont pas compatibles avec l’utilisation d’un drone par des particuliers. Cela vaut aussi bien pour un drone octocoptère de 5 kilos équipé d’une caméra 4K et 3D, qu’un Phantom 2 Vision de DJI, un AR.Drone 2 de Parrot (et ses deux caméras intégrées), ou même un minuscule X4 H107C ou H107D de Hubsan. Si ! C’est vrai, les moyens humains manquent aux forces de l’ordre pour faire respecter la loi sur les « engins télépilotés ». Prise de risque La DGAC La DGAC encore Ce qu’il faut en retenir ? Drones civils: un miroir aux alouettes? Les chiffres sont parfois cruels.

Drones civils: un miroir aux alouettes?

Et c'est le cas pour la filière industrielle spécialisée dans les drones civils en France. Selon l'Académie de l'air et de l'espace (AAE) et l'Association aéronautique et astronautique de France (3AF), le marché français composé par "environ 1.200 sociétés, essentiellement de PME et TPE" a enregistré "un chiffre d'affaires global de l'ordre de 10 à 20 millions d'euros (hors drones de loisirs) en 2014". Bien loin des chiffres claironnés par la Fédération professionnelle du drone civil (FPDC), qui estimait les ventes à "moins de 100 millions d'euros en 2014". "L'examen des résultats financiers de l'ensemble des acteurs en France indique un chiffre d'affaires 2014 plus probablement entre 10 et 20 millions d'euros", précisent l'AAE et la 3AF, qui ont organisé fin 2014 un colloque sur les drones "Présent et futur des drones civils". Pourquoi des chiffres aussi peu élevés?

Quel drone filme les meilleures vidéos ? Nous avons testé quatre drones conçus spécifiquement pour filmer.

Quel drone filme les meilleures vidéos ?

Des appareils efficaces, mais qui ne sont pas à la portée de tous les utilisateurs. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Nicolas Six Aujourd’hui, des drones conçus spécifiquement pour filmer sont capables de monter à plus de 100 m d’altitude et de se déplacer à près de 50 km/h. Ils se transforment en caméras volantes, sur lesquelles il est possible de choisir n’importe quel cadrage, et les images, très stables grâce à leurs bras motorisés, s’affichent en direct sur notre smartphone. Nous avons testé quatre d’entre eux : le Bebop, le poids plume du fabricant français Parrot (450 euros), ses deux principaux concurrents, les drones chinois de Xiro et DJI, deux fois plus chers.

Deux vainqueurs Le net vainqueur de nos tests est le DJI Phantom Standard grâce à son excellent rapport qualité-prix. Voici un résumé du comparatif en images : Avant d’investir, sachez que ces drones ne sont pas des jouets. Pilotage Retour au menu du test.