background preloader

Structure et localisation de l'ADN mitochondrial

Facebook Twitter

Police Scientifique. ADN Mitochondrial Les mitochondries (image ci-contre) sont d’anciennes bactéries composants les cellules et leur rôle est de fournir de l’énergie à la cellule.

Police Scientifique

Elles contiennent un ADN spécifique nommé “ADN mitochondrial”. L’ADN mitochondrial est un ADN circulaire qui code pour des protéines mitochondriales. Cet ADN est composé de 16.569 paires de nucléotides (bien plus petit que la chaine d’ADN nucléaire constituée de plus de 3,3 milliards de paires de nucléotides). On compte plusieurs centaines de mitochondries par cellule et chaque mitochondrie contient une dizaine de copies d’ADN mitochondrial. Plusieurs individus peuvent avoir le même ADN mitochondrial et son pouvoir de discrimination est bien plus faible que l’ADN nucléaire. Contrairement à l’ADN nucléaire, l’ADN mitochondrial ne contient pas de séquences répétitives et les variations inter-individus sont parfois visibles sur un seul nucléotide.

Le mitotype établi peut alors être comparé aux mitotypes existants. Lire la suite. Les mitochondries, des aliens dans nos cellules - TECHNOLOGIE DU FUTURE. Les mitochondries qui sont présentes dans chacune de nos cellules sont un maillon essentiel de notre métabolisme.

Les mitochondries, des aliens dans nos cellules - TECHNOLOGIE DU FUTURE

Mais on sait aujourd’hui qu’à l’origine elles étaient des organismes unicellulaires distincts et autonomes. Jusqu’à ce qu’un jour une cellule décide d’avaler une mitochondrie, et se mette à vivre en symbiose avec elle. Un scénario que n’aurait pas renié Ridley Scott. La centrale énergétique des cellules. L’ADN mitochondrial. Rating: 4.8/5 (5 votes cast) Déjà entendu parler de l’ADN mitochondrial?

L’ADN mitochondrial

On en parle souvent lorsqu’il s’agit d’identifier des lignées ou d’établir des filiations. On en a parlé il y a quelques mois lors d’une première analyse de notre degré de parenté avec l’hominidé de Denisova (un proche cousin, mais tout petit, qui a vécu en Sibérie il y a entre 1 million d’années et 40’000 ans, parmi les Néandertal et nous autres, les Homo Sapiens) Chaque plante et chaque animal sur cette planète compte, dans chacune de ses cellules un petit passager clandestin, un minuscule organisme (ce qu’on appelle organite ou organelle), qui contient son propre ADN: une mitochondrie. Historiquement, les mitochondries sont sans doute un vestige de bactérie parasite, mais l’évolution a bien fait les choses: chacun y trouve son compte!

D’un côté, la mitochondrie se complaît dans l’environnement pauvre en oxygène que lui fournit la cellule hôte. Sources et lectures complémentaires: – – – – (ATP) – – – – – Vers une thérapie des maladies provenant de l’ADN mitochondrial. Actualisation septembre 2013: la technique de fertilisation in vitro utilisant trois parents pour éviter les maladies mitochondriales, quoique prometteuse n'est pas encore prête dit l'équipe de Damian Dowling de l'Université Monash à Melbourne actualisation mars 2013: le Royaume Uni est le premier pays en passe de légaliser des techniques qui éviteraient aux enfants d'hériter de maladies causées par les mitochondries maternelles.

Vers une thérapie des maladies provenant de l’ADN mitochondrial

Elles ont déjà été expérimentées sur les souris, les macaques, les cellules humaines. D'avantage de recherches sont encore nécessaires. (Cet article a bénéficié de la relecture de mon compagnon Guy Abeille) Chez les êtres vivants constitués de cellules à noyau (eucaryotes), l'ADN est très majoritairement concentré dans ce dernier; mais il en existe aussi, en petite quantité, au sein d'organites situés dans le cytoplasme que l'on nomme les mitochondries (il y en a également dans les chloroplastes des végétaux). Structure mitochondrie localisation genome mitochondrial respiration physiologie vegetale Cours L2 Enseignement recherche Biochimie enzymologie bioinformatique Emmanuel Jaspard Universite Angers biochimej. En condition aérobie, le pyruvate issu de la glycolyse est oxydé dans la mitochondrie.

Structure mitochondrie localisation genome mitochondrial respiration physiologie vegetale Cours L2 Enseignement recherche Biochimie enzymologie bioinformatique Emmanuel Jaspard Universite Angers biochimej

L'origine de la mitochondrie semble établie : elle dérive de l'endosymbiose d'une bactérie de la classe des α-protéobactéries dans une cellule précurseur. L'origine de la double membrane mitochondriale n'est pas élucidée. Les mitochondrie ont une structure en forme de batonnet ou de sphère de 0,5 à 1 µm de diamètre. Leur nombre est variable selon l'activité métabolique. Ce sont des organites semi-autonomes : elles possèdent leur propre génome (ADN, gènes), des ribosomes 70S, des ARN, et une trentaine de protéines y sont synthétisées directement. Le génome mitochondrial des plantes est beaucoup plus grand que chez les animaux (voir ci-après) : 195 à 2400 kilo paires de bases. Un type de modification post-transcriptionnel particulier est l'édition des ARN ("RNA editing"). Génome mitochondrial.